Toyota et Stellantis auront des usines de batteries en Amérique

Beaucoup de consommateurs qui veulent se procurer l’un des tout nouveaux modèles de véhicules électriques ou hybrides rechargeables doivent faire preuve de patience en raison d’une production souvent centralisée ou d’un approvisionnement insuffisant en batteries. Ceux qui ont commandé un Toyota RAV4 Prime en savent quelque chose!

Eh bien, bonne nouvelle : le constructeur japonais a annoncé lundi qu’il va investir 3,4 milliards $ américains (4,2 milliards $ canadiens) dans la fabrication de batteries aux États-Unis d’ici 2030.

L’usine, dont l’emplacement reste à déterminer, devrait lancer ses activités en 2025. Elle pourrait permettre à Toyota de produire ses véhicules électrifiés à l’extérieur du Japon et de réduire les coûts de ceux-ci alors que la demande ira en augmentant.

Photo: Germain Goyer

La priorité sera d’abord des batteries pour des véhicules hybrides comme le RAV4 Prime et le Lexus NX 450h+, explique Toyota. Ensuite, ce sera les véhicules 100% électriques avec en tête des modèles dérivés des concepts Toyota bZ4X et Lexus LF-Z Électrifié.

La compagnie s’attend à ce que près de 70% de ses ventes en Amérique du Nord soient des véhicules électrifiés d’ici la fin de la présente décennie.

Stellantis embarque aussi

Du côté de Stellantis (anciennement FCA), une entente vient d’être signée avec LG Energy Solution en vue également de produire des batteries en sol nord-américain.

Le constructeur ne dit pas encore où l’usine sera située, mais la première pelletée de terre est prévue au printemps 2022 et le début des opérations, à l’hiver 2024. La capacité de production annuelle sera de 40 GWh.

Photo: Ram

Les batteries en question serviront à la nouvelle génération de véhicules hybrides rechargeables et électriques de Stellantis assemblés au Canada, aux États-Unis et au Mexique, notamment la camionnette électrique de Ram et le muscle car électrique de Dodge attendus en 2024.
LG Energy Solution est déjà le fournisseur de batteries pour la fourgonnette Chrysler Pacifica hybride. D’ici 2030, l’objectif est que plus de 40% des ventes nord-américaines de Stellantis soient des véhicules électrifiés.

En vidéo : Les véhicules électriques qu’on attend avec impatience

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsToyota : les modèles hybrides prennent de plus en plus de place
Alors qu’à peu près tous les constructeurs automobiles disent se donner corps et âme dans le développement de véhicules 100% électriques, Toyota continue de faire les choses autrement. Sans tourner le dos aux modèles 100% électriques dans un avenir rapproché, le constructeur japonais adopte actuellement une stratégie différente, notamment en …
ShanghaiToyota bZ4X : un VUS électrique bientôt chez Toyota
Toyota vient de dévoiler en première mondiale au Salon de l’auto de Shanghai un concept de VUS électrique qui présage la venue d’un modèle de série en Amérique du Nord l’an prochain. Ce concept porte le nom bZ4X. Les deux premières lettres désignent la nouvelle sous-marque de Toyota et signifient …
ÉlectriqueVoitures électriques: Stellantis promet 800 km d’autonomie
Stellantis a répondu à Tesla et Volkswagen en annonçant une autonomie de 500 à 800 kilomètres pour sa prochaine génération de véhicules électriques à partir de 2023, soit plusieurs centaines de kilomètres de plus que la plupart des voitures aujourd’hui en vente. Le groupe américano-européen, né de la fusion de …
ÉlectriqueVéhicules électriques : Toyota demeure prudent
Toyota , spécialiste de la technologie hybride, continue ses sorties pour dénoncer la transition directe vers les véhicules 100% électriques que prônent de plus en plus de gouvernements à travers le monde en annonçant vouloir bannir les véhicules à essence dans la prochaine décennie. Nous vous avons déjà rapporté les …
ActualitéToyota et Stellantis, cancres de l’industrie automobile selon Greenpeace
Le géant japonais de l’automobile Toyota et le franco-italo-américain Stellantis ont écopé ex æquo de la plus mauvaise note dans un rapport de l’ONG environnementale Greenpeace publié mercredi sur les engagements pour le climat des dix principaux constructeurs mondiaux. Toyota, redevenu numéro un mondial de l’automobile en 2020 devant l’allemand …
ÉlectriqueBatteries à semi-conducteurs : Stellantis et Mercedes-Benz embarquent
Comme l’ont fait récemment Hyundai et Kia , deux autres constructeurs automobiles viennent d’investir dans la jeune entreprise Factorial Energy du Massachussetts, qui compte sur son conseil consultatif des anciens patrons de Panasonic, Daimler et Ford. L’objectif? Accélérer le développement des batteries haute tension à semi-conducteurs (ou électrolyte solide) pour …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires