Vers une grève chez GM, Ford et FCA cet automne?

Quelque 17 000 travailleurs canadiens de l’automobile représentés par le syndicat Unifor ont très majoritairement voté aujourd’hui en faveur d’un mandat de grève advenant un échec des négociations avec les trois grands constructeurs américains dans trois semaines.

Le mandat été obtenu avec un appui de 98,4% des ouvriers de Fiat Chrysler Automobiles, 96,4% chez Ford et 95,3% chez General Motors.

Les dirigeants d’Unifor, avec le président Jerry Dias en tête, ont entamé des discussions avec les parties patronales le 12 août dernier afin d’établir une nouvelle entente de travail pour remplacer celle qui vient à échéance le 21 septembre à 23h59.

Le contrat en question devrait être à multiples volets et d’une durée de quatre ans.

Le syndicat Unifor réclame de la part des géants de Detroit des investissements majeurs dans les usines et la main-d’œuvre canadiennes après les fermetures et les coupures survenues dans les dernières années, notamment l’arrêt de la production de véhicules GM à Oshawa en 2019.

Photo: General Motors

La dernière grève de travailleurs automobiles au Canada remonte à 2017 avec celle des employés de l’usine CAMI de GM à Ingersoll. L’an dernier, c’était au tour des travailleurs américains syndiqués de l’UAW de faire la grève – la plus longue chez le constructeur depuis 50 ans.

Cette fois-ci, avec un contexte économique chamboulé par la pandémie de COVID-19, les enjeux sont encore plus grands. Dans une entrevue à Automotive News Canada, Jerry Dias a déclaré que le vote massif pour le mandat de grève démontre que les travailleurs comprennent l’importance de se serrer les coudes plus que jamais. « Ce sera le combat de notre vie », s’est-il exclamé.

Les principales installations visées par le nouveau contrat de travail sont les usines d’Oakville (Ford Edge et Lincoln Nautilus), de Brampton (Chrysler 300, Dodge Charger et Challenger) et de Windsor (Chrysler Pacifica et Grand Caravan), de même que l’usine de moteurs GM de St. Catharines et son usine d’Oshawa convertie en centre d’estampage. Une piste d’essai pour voitures autonomes et connectées ainsi qu’une usine de pièces seront également construites à ce dernier endroit.

Unifor cherchera entre autres à obtenir le maintien des emplois à Oakville, car des rumeurs s’intensifient sur l’abandon ou le déménagement de la production du Ford Edge au terme de la génération actuelle.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéL’usine Ford d’Oakville pourrait fermer en 2023
Les rumeurs s’intensifient sur la possible fermeture de l’usine Ford à Oakville, en Ontario. Le président du syndicat des travailleurs Unifor, Jerry Dias, s’est entretenu cette semaine avec les dirigeants de Ford et a déclaré au quotidien The Detroit News qu’ils sont en train de procéder à une révision majeure …
ActualitéCOVID-19 : l’usine GM d’Oshawa va fabriquer des masques
General Motors du Canada vient tout juste d’annoncer que des parties de son usine d'Oshawa, en Ontario, serviront à produire des masques faciaux afin de combler un besoin urgent au pays, notamment du côté des professionnels de la santé. Ces masques seront identiques à ceux déjà produits par le constructeur …
ActualitéFCA veut racheter les contrats de 1300 ouvriers canadiens
L’usine d’assemblage de Fiat-Chrysler (FCA) à Windsor, en Ontario, a redémarré ses opérations le 19 mai avec de nouvelles mesures imposées par la pandémie du coronavirus et elle reprend la production sur trois quarts de travail aujourd’hui. Toutefois, cette situation n’est que temporaire. Selon ce que rapporte le quotidien Windsor …
ActualitéGM augmente la production de ses camionnettes
La demande pour les camionnettes pleine grandeur est encore plus forte qu’avant la crise du coronavirus et la fermeture temporaire de nombreux concessionnaires, à tel point que les inventaires se sont vidés très rapidement dans certaines régions du continent. Afin d’éviter des pénuries plus importantes, General Motors a annoncé récemment …
ActualitéGM et Honda forment une alliance en Amérique du Nord
General Motors et Honda ont annoncé aujourd’hui avoir signé un protocole d’entente en vue de former une alliance automobile nord-américaine. Le plan de cette alliance consiste à collaborer étroitement au niveau de l’approvisionnement, de la recherche, du développement et des services connectés afin de concevoir et de mettre en marché …
ActualitéFord évite la grève et promet 5 modèles électriques en Ontario
Ford et Unifor, le syndicat des travailleurs canadiens de l’automobile, ont conclu mardi un accord de principe sur une nouvelle convention collective d'une durée de trois ans qui vise quelque 5 400 salariés syndiqués au pays. Ce faisant, le constructeur américain évite une grève qui aurait pu se déclencher dès …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires