Ford évite la grève et promet 5 modèles électriques en Ontario

Ford et Unifor, le syndicat des travailleurs canadiens de l’automobile, ont conclu mardi un accord de principe sur une nouvelle convention collective d'une durée de trois ans qui vise quelque 5 400 salariés syndiqués au pays.

Ce faisant, le constructeur américain évite une grève qui aurait pu se déclencher dès aujourd’hui. L’accord en question doit cependant être ratifié par les employés de Ford membres d'Unifor.

Bien que Ford Canada n’ait pas voulu divulguer les détails pour le moment, on apprend dans une annonce faite par le président d’Unifor, Jerry Dias, que l’accord de principe comprend des investissements totalisant 1,95 milliard $ dans les usines d’Oakville et de Windsor.

La première recevra la très grosse part de ce montant, soit 1,8 milliard $, afin de se convertir en usine de fabrication de véhicules électriques. Cinq modèles y seront assemblés entre 2025 et 2028. Malheureusement, leur identité demeure un mystère.

Ford doit lancer un F-150 électrique et au moins deux VUS électriques à moyen terme.

Dans les derniers jours, le quotidien Toronto Star avait ébruité la nouvelle que le gouvernement fédéral, de concert avec celui de l’Ontario, était prêt à investir jusqu’à 500 millions $ pour faciliter cette conversion et assurer la survie d’Oakville. Le tout sera officialisé dans le discours du Trône mercredi à Ottawa.

Rappelons que de grosses rumeurs indiquent que les Ford Edge et Lincoln Nautilus ne seront plus construits à cet endroit après 2023.

« Aujourd'hui est un jour historique. Il ne s'agit pas seulement de consolider l'empreinte de l'industrie automobile à court terme, mais aussi à long terme, a déclaré Jerry Dias. Je pense qu'il est juste de dire qu'en tant qu'organisation, nous avons frappé un coup de circuit. »

Les négociations d’Unifor se poursuivront ensuite avec Fiat Chrysler (FCA), puis General Motors.

En vidéo: Peut-on remorquer avec une voiture électrique?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéL’usine Ford d’Oakville pourrait fermer en 2023
Les rumeurs s’intensifient sur la possible fermeture de l’usine Ford à Oakville, en Ontario. Le président du syndicat des travailleurs Unifor, Jerry Dias, s’est entretenu cette semaine avec les dirigeants de Ford et a déclaré au quotidien The Detroit News qu’ils sont en train de procéder à une révision majeure …
ÉlectriqueEn vidéo : plus de détails sur le Ford F-150 électrique
On le sait, le futur Ford F-150 électrique ne sera pas prêt avant le milieu de l’année 2022. Par contre, en plus d’annoncer aujourd’hui le début de la production du tout nouveau F-150 2021 de 14e génération au Rouge Center de Dearborn, au Michigan, le constructeur a confirmé qu’il y …
ActualitéVers une grève chez GM, Ford et FCA cet automne?
Quelque 17 000 travailleurs canadiens de l’automobile représentés par le syndicat Unifor ont très majoritairement voté aujourd’hui en faveur d’un mandat de grève advenant un échec des négociations avec les trois grands constructeurs américains dans trois semaines. Le mandat été obtenu avec un appui de 98,4% des ouvriers de Fiat …
ActualitéLa prochaine Ford Mustang attendue pour 2022
La Ford Mustang de septième génération devrait débarquer sur le marché en 2023 après avoir été dévoilée en 2022. C’est ce que nous apprend Automotive News, à qui certaines sources se sont confiées. Rappelons que la Mustang actuelle est sur le marché depuis 2015. À ce moment, souvenons-nous que le …
ActualitéTesla, Mercedes et Ford dénoncent en justice les taxes de Trump contre Pékin
De grands groupes automobiles mondiaux, comme Tesla, Ford, Mercedes et Volvo, ont lancé séparément des poursuites en justice contre le gouvernement Trump pour demander l’arrêt immédiat de l’imposition de tarifs douaniers supplémentaires sur des pièces et produits importés de Chine. Dans des plaintes distinctes déposées dès la mi-septembre, et consultées …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires