Mazda CX-5 2021 : le phare aux côtés de l’étoile montante

Points forts
  • Look sexy et intérieur raffiné
  • Moteur turbo performant
  • Conduite dynamique et amusante
Points faibles
  • Espace limité
  • Consommation d’essence plus élevée
  • Système multimédia parmi les pires
Évaluation complète

Si le CX-30 est l’étoile montante au sein de la gamme, le Mazda CX-5 reste de loin le meilleur vendeur de la marque au Canada. Cinquième VUS le plus vendu en 2020, il a même gravi un échelon dans le top 10 des camions et utilitaires, se classant neuvième.

On peut donc comprendre que Mazda ne soit pas si pressée de lancer une nouvelle génération. La première n’avait duré que quatre ans; celle-ci en est à sa cinquième année et risque de continuer jusqu’en 2023 au moins. Sauf que la concurrence ne chôme pas – pensons aux tout nouveaux Hyundai Tucson et Mitsubishi Outlander 2022 qui s’en viennent.

Un CX-5 2021 bien au goût du jour

Heureusement, il y a toujours du neuf du côté du Mazda CX-5. Au-delà d’une petite révision des couleurs disponibles et de l’ajout de nouveaux écussons, le système d'aide à la traction hors route est maintenant offert sur tous les CX-5 avec rouage intégral i-Activ, et ce, dès la version de base GX. C’est certainement un facteur qui peut dissuader un acheteur potentiel de se tourner vers un Subaru Forester ou un Jeep Cherokee, par exemple.

Photo: Guillaume Rivard

De plus, le seul écran tactile au catalogue mesure huit pouces (auparavant sept pouces de série), tandis que la version GT intègre Apple CarPlay sans fil.

Pour ceux qui aiment les éditions spéciales, Mazda en propose non pas une mais bien deux. Le CX-5 Kuro se démarque avec une sellerie de cuir rouge exclusive, des coutures rouges sur le volant, des panneaux décoratifs noirs sur la planche de bord et les portières ainsi que des jantes en alliage de 19 pouces. Quant au CX-5 Édition 100e anniversaire, c’est probablement le plus chic de tous avec un extérieur de couleur Blanc neige nacré et un habitacle en cuir Rouge grenat à la moquette assortie, sans oublier les nombreux emblèmes « 100e Anniversaire » un peu partout.

Un moteur turbo performant

Le Mazda CX-5 2021 continue d’avoir l’avantage sur certains rivaux qui se contentent d’un seul moteur, mais d’un autre côté, en voyant les options hybrides se multiplier dans la catégorie et ailleurs dans le marché, on se demande pendant combien de temps il pourra encore résister.

Dans une sage décision qui ne surprendra personne, Mazda fait une croix sur le turbodiesel de 2,2 litres qu’elle a mis beaucoup de temps et d’énergie à faire venir en Amérique. L’intérêt des consommateurs n’était tout simplement pas au rendez-vous.

De série, le CX-5 2021 renferme un quatre cylindres atmosphérique de 2,5 litres qui génère 187 chevaux et un couple de 186 livres-pied. L’alternative est un moteur turbocompressé de 2,5 litres également qui pousse ces chiffres jusqu’à 250 chevaux et 320 livres-pied (de loin un sommet dans la catégorie) en utilisant de l’essence super.

Photo: Guillaume Rivard

Vous pouvez utiliser du carburant ordinaire, ce qui vous privera de 23 chevaux et de 10 livres-pied, mais ce n’est pas l’idéal – pas tant pour la performance que pour la santé à long terme du moteur.

Est-ce que le turbo en vaut la peine? Assurément. On peut toujours s’amuser avec le moteur de base, mais le CX-5 survitaminé nous fait découvrir une nouvelle dimension et il est difficile de s’en passer par la suite. Ce serait comme revenir à une traction après avoir goûté aux joies d’un rouage intégral. Par contre, sachez que la capacité de remorquage ne change pas (2 000 livres), ce qui est un peu dommage.

Sur la route, le Mazda CX-5 2021 est toujours aussi plaisant à conduire, aidé par son système de contrôle vectoriel de force G, sa direction franche et sa suspension bien calibrée. La boîte automatique à six rapports fait du très bon boulot, mais on imagine que la prochaine génération se dotera d’une boîte à huit rapports pour plus de fluidité et surtout une meilleure consommation de carburant.

Avec le moteur atmosphérique, la consommation est de 8,8 ou 9,3 L/100 km selon le type de rouage (retranchez 0,3 L dans le cas d’une version GS capable de désactiver la moitié des cylindres en conduite normale). Avec le turbo, la moyenne grimpe à 9,8 L/100 km, sauf que dans des conditions hivernales et un usage plus urbain, ça peut dépasser facilement les 12 L/100 km.

Parlant d’hiver, n’oubliez pas qu’une version comme la GT, Signature ou 100e anniversaire coûte plus cher à chausser en raison des roues de 19 pouces. En outre, il n’y a pas de commande pour verrouiller les quatre roues motrices, ce qui serait apprécié des conducteurs devant régulièrement affronter des routes enneigées. Mais bravo pour l’ajout cette année du freinage d’urgence automatique en marche arrière et du système d’alerte en cas d’inattention du conducteur sur la version Signature.

Photo: Guillaume Rivard

Le style vous importe-t-il davantage?

Comme tous les véhicules de Mazda, le CX-5 séduit par son design et son raffinement qui l’élèvent presque au rang des VUS de luxe (on craque pour ce cuir Nappa de couleur cacao), mais il nous impose aussi quelques sacrifices à l’intérieur.

Ce n’est pas seulement une question de « la forme au détriment de la fonction ». L’espace aux places arrière est plus restreint que dans bon nombre de rivaux. Idem pour le volume du coffre – de 875 à 1 687 litres selon la position de la banquette. Au moins, cette dernière est divisée 40/20/40, ce qui donne plus de polyvalence.

Photo: Guillaume Rivard

On ne peut pas non plus passer sous silence le manque d’ergonomie entre les sièges avant (accoudoir trop reculé, commandes plus ou moins conviviales, etc.) et les diverses frustrations qu’occasionne l’écran central et son système d’infodivertissement. Bien qu’il soit tactile contrairement aux nouvelles Mazda3 et CX-30, trop de manipulations sont nécessaires pour obtenir ce que l’on veut. Le système en soi n’est pas super rapide d’exécution, l’image de la caméra de recul est de piètre qualité et les cartes du GPS n’impressionnent guère.

Photo: Mazda

Verdict

Le Mazda CX-5 2021 est un excellent VUS compact pour ceux qui recherchent un style luxueux, des motorisations performantes et une conduite dynamique avant tout. Il continue d’évoluer et c’est tant mieux. Mais à quand une option hybride? On se le demande bien.

Mentionnons en terminant que la valeur de revente du CX-5 dépasse celle des modèles coréens qui sont réputés pour nous en donner plus pour notre argent et que sa fiabilité prévue le classe dans le top 10 de tous les véhicules selon le magazine Consumer Reports.

En vidéo: les meilleurs achats du Guide de l'auto 2021 - catégorie des VUS compacts

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Matchs comparatifsMazda CX-5 2021 et Nissan Rogue 2021 : comparons les chiffres
Renouvelé pour l’année-modèle 2021, le Nissan Rogue offre désormais une allure nettement plus moderne et intègre de nouvelles technologies qui en font un produit alléchant dans la catégorie des VUS compacts. Aujourd’hui, nous le comparons à un modèle compétitif, qui ajoute lui aussi quelques nouveaux éléments technologiques pour l’année 2021 …
ActualitéLe prochain Mazda CX-5 pourrait être un vrai VUS de luxe
Ceux qui suivent l’évolution de Mazda savent que la marque déploie de plus en plus d’efforts pour s’élever au-dessus de ses rivaux traditionnels en termes de luxe et de raffinement. De ce fait, les prix augmentent et une nouvelle clientèle est visée. Eh bien, selon ce que rapporte le magazine …
SurvolMazda CX-5 2021 : cinq choses à savoir
Le Mazda CX-5 est le meilleur vendeur de la marque au Canada et il continue d’évoluer. En 2019, c’était l’ajout de la version haut de gamme Signature alimentée par le nouveau moteur turbocompressé de 2,5 litres, puis l’arrivée du moteur diesel de 2,2 litres. Pour la mise à jour de …
ActualitéMazda CX-5 et CX-9 : du nouveau pour l’année 2021… et demie
Les modèles 2022 de Mazda arriveront sur le marché vers la fin de l’été ou à l’automne, mais avant ça, la compagnie fait quelques ajouts à deux de ses produits populaires. Pour l’année-modèle 2021.5, le CX-5 et le CX-9 se modernisent sur le plan technologique, à commencer par un écran …
ActualitéConfirmé : un six cylindres en ligne pour le prochain Mazda CX-5
On sait depuis un bon bout de temps déjà que Mazda travaille sur une nouvelle plateforme à roues motrices arrière , avec l’option d’un rouage intégral, ainsi qu’un nouveau moteur à six cylindres en ligne pour ses plus grands véhicules. Une récente présentation à des journalistes d’Australie – important marché …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires