Tesla ouvre son réseau de recharge aux autres véhicules électriques

Après avoir lancé en septembre un adaptateur CCS Combo 1 pour ceux qui désirent se brancher à d’autres bornes rapides que ses « Superchargers », Tesla annonce aujourd’hui qu’elle ouvre son réseau de recharge à tous les autres conducteurs de véhicules électriques en Amérique du Nord.

C’était, rappelons-le, une promesse de longue date du PDG Elon Musk, qui a souvent dit que la mission de sa compagnie était d’accélérer la transition vers les véhicules électriques à l’ensemble de la planète.

Or, ne vous attendez pas à retrouver un adaptateur aux bornes de Tesla. C’est plutôt Tesla qui rend le design de son connecteur accessible à tous les constructeurs automobiles en les invitant à l’intégrer dans la conception de leurs propres véhicules. Elle appelle d’ailleurs maintenant son connecteur et son port de recharge le « North American Charging Standard » (NACS), voulant en faire la référence sur le continent avec la coopération des différentes instances de normalisation.

Photo: Tesla

Les gestionnaires de réseaux de recharge sont eux aussi encouragés à intégrer le NACS à leurs futures bornes, de sorte que les conducteurs de Tesla puissent s’y brancher sans adaptateur. Le design et les spécifications peuvent être téléchargées directement à partir du site de Tesla.

Des Tesla fabriqués en Chine bientôt au Canada?

Parlant de Tesla, l’agence Reuters rapporte que des Model Y et Model 3 construits en Chine pourraient être exportés aux États-Unis et possiblement au Canada dès l’an prochain, une fois que la compagnie a l’assurance que ses pièces de fabrication étrangère respectent les normes nord-américaines.

Cette information a cependant été niée par Musk sur Twitter.

Photo: Tesla

La méga usine de Tesla à Shanghai a la capacité de produire 1,1 million de véhicules électriques par année, ce qui en fait la plus grosse dans le monde. Dans les derniers mois, la demande en Asie et en Australie s’est toutefois essoufflée, ce qui inciterait apparemment Tesla à se tourner vers d’autres marchés pour l’exportation. La valeur du yuan chinois étant inférieure à celle du dollar, les véhicules made in China pourraient être vendus à moindre prix ici.

Jusqu’à maintenant, tous les véhicules de Tesla commercialisés en Amérique du Nord proviennent des usines de Fremont, en Californie, et d’Austin, au Texas.

En vidéo : les camionnettes électriques qui seront bientôt sur nos routes

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéTesla double ses profits, mais prévient que les livraisons restent à la peine
Tesla a de nouveau dévoilé des résultats financiers robustes mercredi, mais ses dirigeants ont reconnu qu'ils n'atteindraient probablement pas leurs objectifs en termes de livraison pour 2022 et les investisseurs continuent à s'interroger sur la persistance de la demande pour des véhicules électriques assez onéreux. Elon Musk a pourtant répété …
ÉlectriqueTesla promet des bornes Supercharger encore plus rapides
Lors de l’événement spécial de livraison des premières Model S Plaid de 1 020 chevaux hier, le grand patron de Tesla , Elon Musk, a laissé entendre que des bornes Supercharger encore plus rapides s’en viennent. Le réseau actuel, qui totalise plus de 25 000 bornes dans le monde, comprend …
ActualitéTesla livre son premier camion électrique
En livrant jeudi son premier camion électrique, baptisé Semi, Tesla veut bousculer le marché naissant des poids lourds sans émission en promettant de rouler sur de longues distances sans avoir à s'arrêter à la borne de recharge. Le groupe d'Elon Musk doit donner jeudi les clés du véhicule au groupe …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires