Des concessions réunies avec Nissan pour sauver Infiniti?

Infiniti est en chute libre depuis le sommet atteint en 2018, année où elle a vendu 12 581 véhicules au Canada. L’an dernier, pandémie oblige, elle est tombée à seulement 5 783 unités.

Heureusement, les choses se sont un peu replacées dans la première moitié de 2021 avec un rebond de 41,5% des ventes à travers le pays, mais la part d’Infiniti dans le marché des véhicules de luxe n’est plus que de 2,8%. Elle a besoin d’un sérieux coup de main.

La marque de luxe vient donc de décider de permettre à ses 37 concessionnaires canadiens de ne plus faire bande à part de Nissan. Ils pourront désormais être réunis avec les produits de la compagnie-mère sous un même toit.

L’idée est de sauver des coûts en combinant les départements du service et des pièces de Nissan et d’Infiniti ainsi que leurs opérations d’administration. Cette consolidation reste toutefois volontaire et non obligatoire pour l’instant, a précisé le directeur général d’Infiniti Canada, Steve Rhind, qui affirme ne pas savoir combien de concessionnaires feront le saut.

Photo: HGrégoire Infiniti Laval

Mais attention : il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Jacques, dit le proverbe. Les concessionnaires Nissan qui accueilleront les bannières Infiniti devront investir d’importantes sommes de leur côté pour adapter leurs installations. Et n’oublions pas que Nissan se relève elle-même d’une période difficile.

L’objectif au départ était de distinguer la marque Infiniti, ses produits et son expérience client de ce qui est offert du côté de Nissan. Qu’arrivera-t-il maintenant? C’est une bonne question. Rien ne garantit non plus que les concessions Infiniti désertées pourront trouver preneur et financer le déménagement.

La plupart des concessionnaires Infiniti préfèreraient sans doute que la compagnie mise encore plus sur les transactions en ligne, surtout étant donné le nouveau contexte économique et les habitudes des consommateurs qui ont changé.

Photo: Infiniti

En outre, il faut reconnaître que la gamme d’Infiniti manque cruellement de fraîcheur et de choix, ce qui n’aide en rien les ventes des concessionnaires. La compacte Q50 est plus que due pour un renouvellement, il n’y a pas de VUS sous-compact depuis l’abandon du QX30 et les autres modèles se comptent sur les doigts d’une seule main.

Après la déception du QX50 de nouvelle génération, Infiniti fonde de gros espoirs – pour ne pas dire tous ses espoirs – sur le QX60 2022 entièrement redessiné. Même si ce dernier réussit, est-ce que ce sera suffisant?

En vidéo : Infiniti dévoile le QX60 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéInfiniti QX60 2022 : enfin du nouveau!
L’ Infiniti QX60 est le véhicule le plus populaire de la marque. Ce VUS de luxe intermédiaire, capable d’accueillir jusqu’à sept passagers, est pourtant dû pour un bon rafraichissement. À ce titre, Infiniti présente aujourd’hui une nouvelle génération du QX60 pour 2022. Regardons ça de plus près. Un style proche …
Premiers contactsInfiniti QX55 2022 : le bon cheval sur lequel miser?
En excluant des marques de niche comme Jaguar et Alfa Romeo, l’ Infiniti QX50 est actuellement le VUS compact de luxe le moins populaire au Canada. Que faire pour augmenter la popularité du QX50? Ajouter un moteur à la gamme? Une version de performance, peut-être? Aucune de ces réponses, puisque …
BlogueInfiniti a besoin d'un produit épatant, et ça presse!
L’équipe du Guide de l’auto a assisté cette semaine à une présentation du nouveau Infiniti QX55 2021 . Même si ce véhicule a déjà été dévoilé il y a quelques mois, c’était l’occasion de poser des questions aux ingénieurs de la compagnie. On en a parlé en détail lors de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires