Nissan Ariya : une première sortie publique

Les Ford Mustang Mach-E, Tesla Model Y, Volkswagen ID.4 et Hyundai IONIQ 5 retiennent beaucoup l’attention ces temps-ci, si bien qu’on oublie presque le Nissan Ariya.

Dévoilé officiellement l’été dernier, cet autre VUS compact électrique sera commercialisé au Canada au début de l'an prochain comme modèle 2022, mais la compagnie tarde à nous donner des détails spécifiques à notre marché.

Au cours des derniers jours, l’Ariya a effectué sa première sortie publique sur la route, en passant du Col de Turini dans les montagnes françaises jusqu’au prestigieux Circuit de Monaco, où on pouvait l’apercevoir aux côtés du bolide de Formule E de Nissan.

La vidéo ci-dessus permet d’apprécier le design fluide du Nissan Ariya (c’est le multisegment le plus aérodynamique dans l’histoire de la marque avec un coefficient de traînée de 0,297) ainsi que son rouage intégral e-4ORCE à l’œuvre dans les épingles comme les virages à grande vitesse.

Quatre versions

De taille similaire au Rogue, mais avec un espace intérieur qui se compare au Murano, le Nissan Ariya propose un choix de deux rouages et deux batteries, pour un total de quatre versions. Celles à traction exploitent un seul moteur électrique et leur puissance se chiffre à 160 kilowatts (214 chevaux), assortie d’un couple de 221 livres-pied.

Les autres à transmission intégrale ont deux moteurs qui génèrent ensemble 290 kilowatts (389 chevaux) et un couple de 443 livres-pied, de quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes.

Photo: Nissan

Quant aux batteries disponibles, leur capacité s’élève à 63 et 87 kWh, ce qui confère au Nissan Ariya une autonomie variant de 321 à 482 kilomètres selon les données préliminaires du constructeur.

Côté sécurité et technologie, il s’agit de l’expression la plus évoluée du concept de Mobilité intelligente de Nissan. Soulignons le système de conduite semi-autonome ProPILOT Assist 2.0 qui permet de relâcher le volant sur l’autoroute (tant qu’on demeure attentif à ce qui se passe devant). Il y a de plus le dispositif e-Pedal qui minimise grandement le recours à la pédale de frein.

Jusqu’à maintenant, le grand frère de la LEAF a obtenu environ 34 000 réservations en Europe, où ses ventes seront sans doute fortes. Au Canada, il n’est pas encore possible d'en réserver un. Quant au prix, souhaitons qu’il débute à un peu moins de 45 000 $ afin que les clients québécois puissent profiter d’un rabais total de 13 000 $, comme ce sera le cas avec le Volkswagen ID.4.

En vidéo : Le Nissan Ariya 2022 se dévoile

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsUne grosse année pour les véhicules électriques
Dans le cadre de la semaine Zone Auto présentée par le Salon de l'auto de Montréal , Le Guide de l'auto vous propose un tour d'horizon des grandes nouveautés su marché. Aujourd'hui, nous faisons une incursion dans le monde des véhicules électriques. Dans l’industrie automobile, les modèles électriques sont sur …
BlogueNissan réinvente son image avec l’Ariya
Le tout nouveau VUS électrique Nissan Ariya 2022 présenté cette semaine est un modèle que bien des gens attendaient – non seulement les consommateurs, mais aussi les dirigeants de la marque. Question de mieux comprendre son design et tout ce qu’il représente, Le Guide de l’auto a participé à une …
Nouveaux modèlesNissan Ariya 2022 : un VUS 100% électrique s'amène
Une décennie après le lancement de la LEAF , Nissan répond à la demande grandissante des consommateurs pour un VUS électrique en dévoilant l’Ariya, un modèle qui incarne le début d’une nouvelle ère pour le constructeur japonais. Si le nom vous paraît vaguement familier, c’est parce que Nissan l’avait d’abord …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires