La situation ne s’améliore pas pour le Hyundai Kona électrique

Le Hyundai Kona électrique est un petit véhicule qui semblait destiné à un avenir prometteur, mais l’aventure a été pour le moins rocambolesque jusqu’ici.

Après avoir surmonté une pénurie de modèles dans les premiers mois, le Kona électrique a défrayé les manchettes pour de mauvaises raisons, principalement en lien avec la batterie à haute tension. Les ventes se sont mises à baisser.

Une quinzaine de cas d’incendie ont été signalés, incluant deux au Québec (rappelez-vous l’explosion survenue dans une résidence de l’Île-Bizard à l’été 2019), si bien que Hyundai a annoncé l’automne dernier un rappel de plus de 76 000 exemplaires à travers le monde, dont 4 375 au Canada.

Apparemment, des problèmes avec la batterie à haute tension ne seraient pas détectés par le système de gestion de la batterie. Un court-circuit peut alors se produire après une recharge complète.

Photo: Hyundai

Finalement, Hyundai a accepté de payer pour remplacer toutes les batteries concernées (Kona électriques fabriqués entre 2018 et 2020), une décision qui devrait lui coûter plus d’un milliard de dollars canadiens.

Selon l’agence de presse Reuters et quelques médias américains, plusieurs clients se sont plaints que le processus est long et que la compagnie manque de transparence et de communication dans l’affaire.

Terminé en Corée du Sud

Maintenant, une autre tuile s’abat sur le Kona électrique : la production pour le marché local de la Corée du Sud est terminée. Hyundai en a assez et veut tourner la page, préférant se concentrer sur ses nouveaux véhicules électriques reposant sur la plateforme E-GMP, comme le multisegment compact IONIQ 5.

Le Kona électrique continue toutefois d’être exporté à l’étranger pour l’instant. Une version légèrement redessinée et modernisée est même attendue pour 2022 (photo ci-dessous). Rien ne change sur le plan technique – toujours 201 chevaux et une autonomie de 415 kilomètres.

Photo: Hyundai

Est-ce que le modèle vit sur du temps emprunté au Canada? Quel sera aussi le sort de la berline IONIQ? C’est à suivre.

En studio : Le Hyundai Kona électrique sera-t-il fiable à long terme?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueHyundai Kona électrique : toutes les batteries seront remplacées
En octobre dernier, on apprenait que Hyundai prévoyait rappeler plus de 76 000 Kona électriques à travers le monde, dont 4 375 au Canada, en raison d’un risque d’incendie au niveau de la batterie à haute tension. Une quinzaine de cas ont d’ailleurs été signalés, incluant deux au Québec. Selon …
ActualitéHyundai Kona 2022 : du nouveau sous le capot aussi
Lancé en 2018, le Hyundai Kona ne cesse de gagner en popularité, allant même jusqu’à se hisser au troisième rang des VUS les plus vendus au Canada après le Toyota RAV4 et le Honda CR-V. Faut le faire! Plusieurs concurrents viennent toutefois d’arriver sur le marché ou sont sur le …
Nouveaux modèlesLe Hyundai Kona électrique change de look
Nous avions déjà une très bonne idée de ce à quoi va ressembler le Hyundai Kona 2022 redessiné grâce à des images et des informations rendues publiques par le constructeur coréen il y a quelques semaines. Maintenant, c’est au tour du nouveau Kona électrique de se montrer. En plus d’un …
SurvolHyundai Kona N 2022 : cinq choses à savoir
Le Hyundai Kona aura sa version de performance en 2022! Une version N inspirée de la course automobile s’ajoutera au catalogue du modèle. Le Kona devient ainsi le deuxième modèle de Hyundai à bénéficier du traitement de la division sportive N, après la Veloster . On sait d’ailleurs déjà que …
ActualitéHyundai voudrait 50 % moins de modèles à combustion
Les ambitions de Hyundai , Kia et Genesis en matière de véhicules électriques sont déjà bien connues. Afin de libérer des ressources pour investir dans leur développement, le groupe coréen entend réduire considérablement le nombre de modèles à combustion dans ses gammes de produits. Selon l’agence Reuters , qui rapporte …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires