Hyundai-Kia : 9 milliards $ pour fabriquer des véhicules électriques aux États-Unis

Le groupe formé de Hyundai et Kia va investir rien de moins que 7,4 milliards $ américains (9 milliards $ canadiens) d’ici 2025 pour fabriquer des véhicules électriques aux États-Unis, améliorer ses usines et développer davantage de solutions de mobilité.  

« Cet investissement démontre notre engagement profond envers le marché américain, a déclaré le directeur mondial des opérations de Hyundai, José Muñoz. Hyundai sera le chef de file de la mobilité future aux États-Unis et ailleurs dans le monde. »

Le président et chef de la direction de Kia en Amérique du Nord, Sean Yoon, a pour sa part mentionné : « Avec notre investissement stratégique pour fabriquer des modèles électriques aux États-Unis, nous faisons d’énormes progrès en vue de dominer le marché des véhicules électriques. »

Pour l’instant, le constructeur ne précise pas à quels endroits la production se fera (les politiques de l’administration Biden pourraient influencer les décisions), mais il promet que des véhicules électriques « made in America » seront prêts dès l’an prochain.

Photo: Kia

Voilà donc une excellente nouvelle pour les acheteurs d’ici qui craignaient d’attendre longtemps avant de mettre la main sur un exemplaire du Hyundai IONIQ 5 ou du Kia EV6. En Europe, les réservations sont déjà très nombreuses et, sans cette annonce, les consommateurs là-bas auraient sans doute été priorisés.

L’hydrogène aussi partie de l’équation

Dans la même foulée, le géant coréen réitère son intention de collaborer avec le gouvernement américain et d’autres partenaires économiques pour élargir l’infrastructure d’hydrogène dans ce pays.  

Plus tard en 2021, Hyundai lancera un projet de démonstration en vue de commercialiser des camions électriques à pile à combustible et d’implanter de nouvelles stations de remplissage d’hydrogène. Le groupe misera sur son entente déjà en vigueur avec le fabricant de moteurs Cummins.

Photo: Guillaume Rivard

N’oublions pas les véhicules autonomes

L’annonce de jeudi comprend également la mise sur pied d’une filiale à Washington pour mener les efforts du groupe Hyundai dans le domaine de la mobilité urbaine aérienne – autrement dit, les fameux taxis volants.

Le tout s’accompagne d’une nouvelle société commune avec la firme Aptiv, appelée Motional, dont l’objectif est de commercialiser des taxis sans conducteur en 2023 conjointement avec la compagnie Lyft. Motional a déjà commencé à tester sur la route des IONIQ 5 munis d’un système avancé de conduite autonome.

En vidéo: les 10 véhicules électriques qui offrent la plus meilleure autonomie

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLes futurs dévoilements de Hyundai et Genesis se précisent
Dans une présentation à ses investisseurs qui a coulé sur le web, Hyundai donne un peu plus d’informations sur ses nouveautés à venir cette année et l’an prochain, incluant pour sa marque de luxe Genesis . Commençons avec cette dernière, qui devrait dévoiler plus tard en 2021 un tout nouveau …
ÉlectriqueLa situation ne s’améliore pas pour le Hyundai Kona électrique
Le Hyundai Kona électrique est un petit véhicule qui semblait destiné à un avenir prometteur, mais l’aventure a été pour le moins rocambolesque jusqu’ici. Après avoir surmonté une pénurie de modèles dans les premiers mois, le Kona électrique a défrayé les manchettes pour de mauvaises raisons, principalement en lien avec …
ÉlectriqueUne pénurie de moteurs pour les véhicules électriques coréens
Les consommateurs qui rêvent d’acheter un des véhicules électriques de nouvelle génération de Hyundai ou Kia devront vraisemblablement faire preuve de beaucoup de patience. D’une part, l’intérêt est déjà très fort; d’autre part, il manque actuellement de pièces pour atteindre les cibles de production fixées par le constructeur coréen. Non, …
ÉlectriqueUne nouvelle plateforme électrique pour Hyundai et Kia
Le plan d’électrification de Hyundai est certainement ambitieux : lancer 23 modèles (dont 11 exclusivement électriques) et vendre plus d’un million de véhicules électrifiés dans le monde d’ici 2025. Et c’est sans compter sa compagnie sœur, Kia , qui prévoit 11 modèles (dont sept exclusivement électriques) d’ici 2027. La pièce …
ÉlectriquePlus de 100 000 véhicules électriques sur les routes du Québec
Par Francis Halin Le Québec a officiellement dépassé le cap des 100 000 véhicules électriques (VÉ) et hybrides rechargeables sur les routes, a appris Le Journal. Au 30 avril dernier, plus de 102 380 véhicules légers et 186 véhicules lourds électriques étaient immatriculés au Québec, pour un total de 102 …
guideauto.tvQu’est-ce qui se passe avec le design chez Hyundai?
Les designers de Hyundai sont en feu par les temps qui courent! De nouveaux produits comme l’ Elantra 2021 et le Tucson 2022 montrent bien que le constructeur coréen tente par tous les moyens de se démarquer de la compétition au niveau du style. Certains aiment et d’autres détestent, mais …
ActualitéHyundai voudrait 50 % moins de modèles à combustion
Les ambitions de Hyundai , Kia et Genesis en matière de véhicules électriques sont déjà bien connues. Afin de libérer des ressources pour investir dans leur développement, le groupe coréen entend réduire considérablement le nombre de modèles à combustion dans ses gammes de produits. Selon l’agence Reuters , qui rapporte …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires