BMW Série 2 Gran Coupe 2021 : coup de circuit

Alors que les constructeurs abandonnent les berlines au profit des VUS, il y a des compagnies qui refusent de jeter l’éponge. BMW en est une. Depuis une dizaine d’années, la gamme de VUS offerts chez BMW a grandement évolué… tout comme celle de ces berlines!

À la tendance qu’est celle des VUS, s’ajoute celle des manufacturiers de luxe, désireux de vendre toujours plus. Or, quoi de mieux pour améliorer le sentiment d'appartenance à une marque que de faire des produits d’entrée de gamme, et un jour, qui sait, leur vendre des produits bien plus dispendieux.

Ainsi, on voit-on chez Mercedes-Benz, Audi, BMW, Lexus et Infiniti de VUS d'entrée de gamme faire leur apparition. Chez certains, essentiellement chez les Allemands, on parle même de berlines d'entrée de gamme. BMW nous présente donc sa nouvelle Série 2 Gran Coupe, et le résultat est spectaculaire.

Deux séries 2

Une série 2 Gran Coupe? Tout d’abord, il faut bien comprendre que l'appellation Gran Coupe, chez BMW, désigne des voitures au style coupé, mais avec quatre portes. Par exemple, une Série 8 Gran Coupe est une Série 8 à 4 portes, alors que le modèle désigne principalement une grande voiture coupée.

La Série 2, à la base, a succédé à la Série 1 il y a quelques années, une excellente petite voiture sport. La Série 2 Gran Coupe devrait donc être ni plus ni moins qu’une version à quatre portes de la voiture? Pourtant ce n'est pas le cas ici.

Voyez-vous, la Série 2 Gran Coupe est en réalité une nouvelle voiture, basée sur une architecture à roues motrices avant. Ainsi, même si la Série 2 est vendue avec deux configurations, il s'agit réellement de deux voitures différentes.

Photo: Marc-André Gauthier

À chaque pays sa Série 2 Gran Coupe

La Série 2 Gran Coupe vise à offrir une berline d’entrée de gamme aux gens qui ont toujours voulu conduire une BMW, mais qui n’avaient pas les moyens de rouler en Série 3 ou en Série 4.

En fonction des pays, elle est offerte en plusieurs configurations. Pour le Canada, on a un choix plutôt limité. La Série 2 ne sera offerte qu’avec le rouage intégral et uniquement avec un moteur turbocompressé à 4 cylindres de 2 litres. Toutefois, la puissance du moteur variera selon le prix que vous mettrez. Dans la version 228i xDrive, le moteur produit 228 chevaux et 258 livres de couple. Dans la version 335i xDrive, il produit 301 chevaux!

Je n’ai jamais été admirateur de ce genre de situation, savoir qu’on a une version sous-performante d’un moteur n'est jamais très gratifiant, mais bon. Dans le cadre de cet essai, nous n’avons essayé que la version 335i xDrive.

Photo: Marc-André Gauthier

Loin d’un produit d'entrée de gamme

Il y a quelques années, Mercedes-Benz a introduit sur notre marché deux véhicules « accessibles » : la CLA et le GLA. Or, les critiques étaient essentiellement unanimes, c’était ce que c’était, c’est-à-dire de l'entrée de gamme.

La qualité de finition était ordinaire, les performances décevantes, au point où il était difficile de recommander ces deux voitures à quelqu’un qui avait le budget, alors qu’il pouvait avoir de biens meilleurs produits chez les constructeurs généralistes.

Le design de la Série 2, tant extérieur qu’intérieur, la qualité de finition du produit, l’implantation des technologies d’aide à la conduite, tout y est pour nous donner l’impression d’être dans une vraie BMW. Par exemple, on a le droit à la version la plus avancée du système d’infodivertissement, celui qu’on peut activer en bougeant les mains devant l’écran, ou encore interpeller en disant « Bonjour BMW ».

Oui, il y a des ratés, mais les mêmes que votre oncle fortuné a dans sa Série 5. Au final, le système est complet, intègre à merveille Apple Car Play et Android Auto et l’excellente résolution des écrans ne vous donnera pas l’impression d’être dans une allée de bowling en train de regarder les écrans et les petites animations faites en MS-DOS 180p.

Photo: Marc-André Gauthier

La conduite d’une star

Avant de faire des carrosses princiers, BMW est avant tout une compagnie qui conçoit et fabrique des voitures dont le ressenti est à un autre niveau. Soyez rassurés, c’est le cas ici.

Premièrement, la tenue de route de la Série 2 Gran Coupe est exceptionnelle, et je pèse mes mots. Le châssis est d'une rigidité absolue, et gracieuseté du rouage intégral xDrive, vous pouvez commettre de nombreuses erreurs de pilotages qui vous auraient envoyé dans le décor il y a quelques années, sans même vous en rendre compte.

Il faut noter, ici, que la suspension, que vous devinez sportive, est également des plus souples, dans la mesure où la voiture demeure confortable, même sur les chaussées endommagées que nous avons empruntées par moment lors de notre balade dans la campagne portugaise.

Photo: Marc-André Gauthier

Deuxièmement, le moteur turbocompressé travaille à merveille avec la transmission automatique à 8 rapports. On a vraiment l’impression que l’ensemble arrive à extirper jusqu’aux derniers des 301 chevaux de la petite cylindrée. Vous serez surpris par la vivacité des accélérations (0-100 km/h en 4,7 secondes) et la souplesse des accélérations en ville.

Finalement, ce qui plaît le plus dans cette voiture, c’est la pureté de sa direction. On a de plus en plus affaire à des voitures assistées, des autos qu’on ne conduit plus réellement, mais plutôt à des voitures qui nous écoutent, quand elles jugent qu’il est sécuritaire pour elles de le faire.

Or, cette Série 2 Gran Coupe offre une direction précise et claire, qui nous connecte véritablement à la route. On arrive à ressentir la surface à travers le volant, même à sentir la limite de notre voiture. De quoi réveiller le pilote qui someille en nous.

Photo: Marc-André Gauthier

Où est-ce qu’on signe?

De toutes les voitures de luxe d'entrée de gamme disponibles actuellement, aucune n’arrive à nous faire vivre ce dont leur marque est capable, à l’exception de la Série 2. Même les places arrière sont relativement spacieuses, un adulte de bonne taille pouvant confortablement prendre place à l’arrière. Le coffre, pas des plus gros, bénéficie d’une ouverture avantageusement conçue qui vous permettra d’optimiser l’espace de chargement.

La Série 2 Gran Coupe est-elle parfaite? Bien sûr que non! Elle est relativement dispendieuse, débutant à 45 000 $, et avec les options, on atteint facilement les 60 000 $. Les places arrière, si elles sont confortables, peuvent être difficiles d’accès en raison d’un petit espace libéré par la portière. La fiabilité à long terme de certains modèles BMW n’est pas la meilleure non plus…

Mais bon. Ces défauts sont faciles à ignorer lorsqu’on constate l’excellence du produit, une voiture qui est sans l’ombre d’un doute une véritable BMW.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéEncore neuve 22 ans plus tard, cette BMW 740i est à vendre
Sur le site d’enchères eBay une BMW Série 7 flambant neuve a été mise en vente. Jusque là, rien de particulièrement intéressant puisqu’on peut s’en commander une directement chez le concessionnaire. Or, il s’agit d’une 740i âgée de 22 ans et qui a été préservée dans la ouate. Repérée par …
Hybride/hybride rechargeableLa BMW 330e 2021 : un système hybride intelligent
La technologie hybride fait le pont entre les voitures à essence et la motorisation 100% électrique . La nouvelle BMW 330e 2021 de septième génération est un exemple particulier de cette motorisation, car en plus d’être munie d’un rouage intégral, sa batterie plus grande permet d’avoir une autonomie de 51 …
ActualitéBMW modifie son célèbre logo
Le constructeur automobile BMW s’est offert un premier changement d’image en plus de deux décennies, affichant désormais un logo plus épuré que sa dernière version. La nouvelle image de marque de la compagnie allemande abandonne son traditionnel contour noir pour un cercle transparent. La typographie des lettres B, M et …
Pleins feux surOn s’en va conduire les BMW X5 M et X6 M 2020
Si vous êtes un fidèle lecteur du Guide de l’auto, vous avez sans toute remarqué que nous venons de publier un essai routier du BMW X3 M . Il est maintenant temps de prendre le volant de son grand frère le X5 M. Motorisé par un V8 biturbo de 4,4 …
EssaisBMW Série 3 2020: Celle qu’on aime conduire
Une nouvelle Série 3 a fait ses débuts chez BMW en mars 2019. Pour les amateurs de conduite sportive, c’était une grande nouvelle, car les automobiles de ce constructeur sont du genre que l’on aime conduire encore et encore ! La M340i xDrive dont nous avons fait l’essai ne fait …
Voitures anciennesVous souvenez-vous de… la BMW Z1?
Elle a fait la couverture du Guide de l’auto 1988 , mais elle n’a jamais été vendue chez nous. Elle était au départ un prototype, mais a finalement été commercialisée. On pouvait la conduire les portes ouvertes en toute sécurité. « Elle », c’est la BMW Z1. Un projet d’ingénieurs …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires