Nissan Micra 2017 : bonhomme sourire

Points forts
  • Prix de base alléchant
  • Caractère enjoué
  • Fiable par sa simplicité
Points faibles
  • Pas de sièges chauffants
  • Radio de base peu intéressante
  • Peut devenir bruyante sur l’autoroute
Évaluation complète

Les ventes de petites voitures sont en déclin depuis plusieurs années maintenant. Au Canada, les consommateurs échangent leurs voitures compactes pour les petits VUS, alors que les conducteurs de sous-compactes grimpent d’un échelon vers les compactes. Le segment des minivoitures connaît aussi sa part de difficultés, segment qui comprend la Nissan Micra, la Chevrolet Spark, la Fiat 500, la Mitsubishi Mirage et la smart fortwo. Pourtant, et malgré une chute de 11% au chapitre des ventes en 2017 par rapport à 2016, la Micra continue de mieux se vendre que toutes ses rivales combinées.

Pour ça, Nissan peut remercier le marché québécois. À elle seule, la belle province s’empare de presque la moitié des ventes de minivoitures au pays, mais dans le cas de la Micra, on parle d’environ 55%. Oui, la population du Québec adore les petites voitures par choix, par restriction budgétaire, ou les deux.

Toutefois, et on l’a déjà dit, la Nissan Micra 2017 est amusante à conduire, et plaît avec sa bouille sympathique, deux facteurs qui contribuent à sa popularité. De plus, le constructeur investit beaucoup d’argent en campagnes publicitaires pour son petit hatchback, et a récemment annoncé que la série de course de la coupe Micra se poursuivra au moins jusqu’en 2020.

Cette annonce signifie que la Micra n’obtiendra pas de changements majeurs lors des trois prochaines années au Canada, bien qu’une toute nouvelle génération de la Micra soit en vente en Europe depuis l’an dernier. Il est clair que Nissan aimerait nous voir apprécier la vieille Micra — et son prix de moins de dix mille dollars — pour quelques années encore. Et pourquoi pas?

Photo: Michel Deslauriers

La Nissan Micra 2017 se détaille à 9 988 $ avant les frais de transport et de préparation. C’est la voiture la plus abordable au Canada, battant la Spark par sept piastres. Par contre, à ce prix, on obtient une voiture assez dénudée, avec des caractéristiques que nos jeunes enfants pourraient n’avoir jamais vues de leurs vies, comme des vitres latérales qui montent et descendent à l’aide d’une manivelle ainsi que des verrous de portes qui s’actionnent en se tendant le bras à travers la voiture! Donc, chaque fois que l’on quitte la Micra, on doit penser à verrouiller toutes les portes individuellement, et l’on doit s’assurer que le hayon est bien verrouillé aussi. On se sent vraiment pauvre de ne pas avoir une télécommande, mais en revanche, on n’a jamais été aussi en forme grâce à cette procédure rudimentaire.

Pas de climatiseur non plus, ce qui ne semblait pas si important, jusqu’à ce qu’une vague de chaleur nous frappe lors de notre essai de deux semaines à bord de la Micra. Arriver à destination frais et dispos, oubliez ça! La chaîne audio de base n’inclut pas une connectivité Bluetooth, alors on a besoin de porter une oreillette, qui était à la mode pendant environ deux mois en 2005. Au moins on a pu sortir nos vieux disques compacts de Mötley Crüe, quoique la sonorité des quatre haut-parleurs ne soit pas fantastique.

On doit mentionner que chaque version de la Chevrolet Spark comprend un écran tactile de sept pouces, une connectivité Bluetooth, une intégration Apple CarPlay et Android Auto ainsi qu’une caméra de recul... Même la version vendue à 9 995 $. D’un point de vue technologique, cela devrait être suffisant pour convaincre tout jeune acheteur d’opter pour la Spark. Et pourtant, la Micra continue de se vendre deux fois plus que la petite Chevrolet.

Sous le capot gros comme une tôle à biscuits se trouve un quatre cylindres de 1,6 litre qui produit 109 chevaux et un couple de 107 livres-pied. Il peut être jumelé à une boîte manuelle à cinq rapports ou, en option, à une automatique à quatre rapports. Dans les deux cas, la puissance est suffisante pour rendre la voiture agréable à piloter. On a observé une moyenne de 6,1 L/100 km au cours de notre essai, mais la Micra est l’une des voitures les moins écoénergétiques de son segment.

Photo: Michel Deslauriers

La Micra n’est pas amusante pour sa rapidité — elle ne l’est pas par rapport aux standards d’aujourd’hui. Toutefois, exploiter la boîte manuelle procure un réel plaisir, et on dispose d’un bon couple moteur pour se faufiler aisément dans le trafic, et le gabarit de la voiture lui confère une agilité fort plaisante. Imaginez-vous en train de rouler cette bagnole aux 9/10 de son potentiel sans être un conducteur dangereux ou même dépasser la limite de vitesse. Du plaisir en toute sécurité.

Bon, sécurité étant un terme relatif. La Micra est munie de six sacs gonflables et d’un programme de stabilité électronique, mais l’on ne peut obtenir une surveillance des angles morts, une alerte de sortie de voie ou un avertissement de précollision frontale – même en option. Une caméra de recul est incluse dans la version SR, mais à partir de mai 2018, tous les véhicules produits destinés pour la vente au Canada doivent être obligatoirement munis d’une telle caméra. Nissan Canada n’a pas voulu nous dire ce qu’il comptait faire pour conserver le prix de base sous les 10 000 $ lorsqu’il commercialisera le modèle 2018, mais il a un plan.

Également non disponibles, des sièges avant chauffants, un gros désavantage pour rester au chaud durant nos hivers canadiens. Toutes les caractéristiques que nous nous plaignions de ne pas avoir plus tôt sont effectivement disponibles dans les déclinaisons SV et SR. La version SV représente le meilleur choix prix/équipement, avec une connectivité Bluetooth, une télécommande, un climatiseur et des vitres à commande électrique. Par contre, le prix de la voiture grimpe à 14 048 $ — et il fait ajouter mille dollars pour la boîte automatique. La Nissan Versa Note inclut presque tout cet équipement dans sa version de base, qui coûte à peine quelques centaines de dollars de plus, et qui est plus spacieuse aussi.

Alors, la Nissan Micra 2017 n’est pas la plus écoénergétique de sa catégorie. Elle n’est pas la plus spacieuse. Elle propose la liste d’équipements la moins longue, que ce soit de série ou en option. Elle se conduit comme un charme en ville, mais devient bruyante sur l’autoroute. Pourquoi est-elle donc si populaire? Elle attire les acheteurs avec sa combinaison de style et de performances à un prix très abordable, et sa simplicité fiable. Autrement dit, se déplacer de A à Z dans une voiture neuve est peu coûteux — et amusant — dans la Micra.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Événements spéciauxEn route vers ma première Coupe Micra
Le constructeur Nissan a récemment convié quelques journalistes au circuit ICAR afin de prendre le volant de voitures de course de la Coupe Nissan Micra, une occasion qu’il était difficile de refuser. Après quelques données sur les succès marketing de cette série pour Nissan, le temps était venu d’enfiler un …
2017Nissan Micra 2017: Modèle de base
Ressusciter une légende du passé est une chose, la maintenir en vie en est une autre. Si l'exhumation a réussi aux Fiat 500, à la Volkswagen Beetle et à la famille MINI, il arrive que les réjouissances soient éphémères. Pour éviter de casser le party , Nissan a habilement orchestré …
ParisUne nouvelle Nissan Micra : belle… mais pas pour nous
Au Salon de l’auto de Paris, on a pu poser les yeux sur la cinquième génération de la petite Micra. Cette citadine, qui a visiblement des airs de famille Nissan, promet des technologies modernes et un habitacle mieux conçu. Malheureusement, il semble que cette nouvelle venue ne sera pas vendue …
AperçusNissan Micra 2017: aperçu
Jouissant d’une immense popularité au Québec, la citadine Micra poursuit sa carrière en tant que voiture la plus abordable sur le marché canadien. Elle démontre clairement que l’on n’a pas besoin d’un véhicule à la fine pointe de la technologie pour se déplacer du point A au point B. La …
Course automobileLa Coupe Micra marquée par Michel Barrette et Olivier Bédard
Le Grand Prix de Trois-Rivières célébrait cette année son 49e anniversaire. Depuis quelques années déjà, l’organisation du GP3R a joint à sa programmation principale une série de courses monotype constituée de voitures Nissan Micra. Malgré leur petite taille et leurs 109 chevaux sous le capot, elles ont épaté la galerie!
RappelsUn rappel pour les Nissan Micra, Frontier, Sentra, Versa Note et NV
Transports Canada a récemment émis un avis de rappel concernant plusieurs modèles Nissan, concernant un problème du système d’allumage. En effet, dans les Nissan Micra , Nissan Frontier , Nissan Sentra , Nissan Versa Note et Nissan NV , dotés d’un système d’allumage à clé mécanique – et non un …
Commentaires