La Coupe Micra marquée par Michel Barrette et Olivier Bédard

Le Grand Prix de Trois-Rivières célébrait cette année son 49e anniversaire. Depuis quelques années déjà, l’organisation du GP3R a joint à sa programmation principale une série de courses monotype constituée de voitures Nissan Micra. Malgré leur petite taille et leurs 109 chevaux sous le capot, elles ont épaté la galerie! Cette fin de semaine de rivalités automobiles a été marquée par les performances du pilote Olivier Bédard et par la victoire de Michel Barrette contre le maire de Trois-Rivières, M. Yves Lévesque.

La programmation de courses pour la dernière journée du GP3R laissait présager une montagne russe d’émotions pour les pilotes et des rebondissements époustouflants pour les spectateurs. D’abord, Olivier Bédard, le champion en titre de la Coupe Micra 2015 et 2017, a connu une excellente fin de semaine. Samedi, lors des qualifications, le jeune homme de 21 ans a mené la course du début à la fin suivi par son rival Kevin King. La journée de dimanche s’annonçait donc fort excitante! Le départ des finales donné, King prend la tête et reste en pole position jusqu’au milieu de la course où il perd sa position au profit de Bédard. Ce dernier termine la course en première place et il remporte une seconde victoire consécutive avec le tour le plus rapide de la course en prime.

Par ailleurs, le comédien et humoriste Michel Barrette a été à la source d’une grande attention médiatique. Dans le cadre d’un pari amical opposant l’artiste au maire de la ville de Trois-Rivières, les deux rivaux devaient compléter la course du dimanche en meilleure position s’ils ne voulaient pas couper la pelouse de l’Hôtel de Ville à bras.

En entrevue a l’Hebdo Journal, Barrette affirme : « La course a bien été parce qu’il était derrière moi. Mais rendu au dernier tour, il m’a dépassé! Je me suis dit que ce n’était pas vrai que j’avais mené toute la fin de semaine pour me faire dépasser, soutient Michel Barrette qui était gonflé à bloc par la tournure des événements. Je me suis présenté à côté de lui et je l’ai devancé à mon tour! » Le maire de Trois-Rivières renchérit ensuite avec quelques impressions : « De finir la course, c’est déjà bon! C’est quand j’ai vu Michel Barrette devant moi à la relance. J’ai poussé et je l’ai dépassé avant les Portes Duplessis. Mais il était en furie et il m’a dépassé dans le virage Du Carmel. […] Ça va vite et c’est épeurant! »

Finalement, Monsieur le Maire devra tondre la pelouse au cours des prochaines semaines.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Nissan Micra 2018: Oui, mais pas à n’importe quel prix
Le titre de cet essai aurait aussi pu être « En as-tu vraiment besoin ? » Cette question, qui sert de titre au populaire livre de Pierre-Yves McSween, incite à une réflexion sur la surconsommation. Quand on prend le temps d’analyser la situation financière des ménages canadiens, on constate que …
EssaisNissan Micra 2017 : bonhomme sourire
Les ventes de petites voitures sont en déclin depuis plusieurs années maintenant. Au Canada, les consommateurs échangent leurs voitures compactes pour les petits VUS, alors que les conducteurs de sous-compactes grimpent d’un échelon vers les compactes. Le segment des minivoitures connaît aussi sa part de difficultés, segment qui comprend la …
Commentaires