Porsche 718 Boxster 2017 : plus de performances, moins de sensations…

Points forts
  • Puissance et couple en hausse
  • Excellente tenue de route
  • Direction empruntée à la 911 Turbo
  • Nouveau look
Points faibles
  • Tarifs élevés
  • Options nombreuses et chères
  • Sonorité des moteurs
  • Plus efficace, moins émotive
Évaluation complète

Pour l’année-modèle 2017, la Porsche Boxster adopte une nouvelle dénomination avec l’ajout du label 718 qui sera aussi accolé au nom du coupé Cayman. Cette démarche permet au constructeur d’assurer une filiation plus directe, entre les 718 Boxster et 718 Cayman, avec son modèle le plus emblématique, soit la 911 Carrera. Pourquoi avoir retenu le label 718? Tout simplement pour faire écho à la Porsche 718 de course qui écumait les circuits dans les années 50.

Une question de son…

Mais ce n’est pas la nouvelle appellation qui retient l’attention, ou le fait que la voiture ait été entièrement redessinée et qu’elle ne partage aucun élément de carrosserie avec le modèle antérieur, exception faite du capot de coffre, du pare-brise et de la capote. C’est plutôt la transformation radicale effectuée dans le compartiment moteur et la nouvelle signature vocale qui l’accompagne…

En troquant ses moteurs atmosphériques à six cylindres à plat pour une paire de blocs quatre cylindres à plat turbocompressés, les 718 Boxster et 718 Boxster S gagnent en puissance et en couple, ce qui en fait des voitures encore plus performantes qu’auparavant. Toutefois, elles perdent beaucoup en sensations à cause de la sonorité à la fois saccadée, rauque et grave qui ne suscite pas la même réaction émotive chez le conducteur et son passager.

C’est donc sur l’autel de la conformité aux normes antipollution et de consommation de carburant que se trouvent sacrifiées les envolées presque lyriques des modèles antérieurs, et il faudra s’y faire…

Les moteurs de la 911 Carrera, deux cylindres en moins…

Sur le plan technique, les nouveaux blocs quatre cylindres turbo, de 2,0 litres pour la 718 Boxster et de 2,5 litres pour la 718 Boxster S sont étroitement dérivés de ceux des récentes 911 Carrera et 911 Carrera S, au point où l’on peut presque dire qu’il s’agit essentiellement du même moteur qui aurait été amputé de deux cylindres.

Signalons que le bloc de 2,5 litres de la 718 Boxster S adopte une technologie jusqu’ici réservée au moteur de la 911 Turbo, soit un turbocompresseur à géométrie variable qui permet d’optimiser la livraison de la puissance et du couple.

Du couple et encore du couple…

Au volant de la 718 Boxster, on s’aperçoit immédiatement que la force d’accélération est nettement plus présente qu’avant, au point où l’on pourrait envisager de se contenter de cette version de base à moteur de 2,0 litres qui développe tout de même 300 chevaux.

La version S en rajoute avec encore plus de couple et de puissance (350 chevaux), ce qui permet à la voiture de faire le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en 4,2 secondes avec la boîte à double embrayage PDK et l’ensemble Sport Chrono.

Même si les moteurs sont turbocompressés, la réaction à la commande des gaz est aussi vive que celle de moteurs atmosphériques, rendue possible par la « précharge » du turbocompresseur et par la fonction Dynamic Boost, présente ici tout comme sur la 911 Turbo. En quelques mots, cette fonctionnalité maintient la pression du turbo même lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur, pour ralentir avant d’aborder un virage, de façon à livrer immédiatement la puissance dès que le conducteur enfonce à nouveau l’accélérateur en sortie de virage. Croyez-moi, c’est très efficace... Concernant les performances, rien à redire, ces 718 Boxster sont nettement plus vives que les modèles antérieurs.

Une direction empruntée à la 911 Turbo

La dynamique affûtée a constamment été une caractéristique dominante de la Boxster, et c’est toujours vrai dans le cas des nouveaux modèles qui affichent encore une répartition optimale des masses et un comportement routier très équilibré.

Dans la refonte, les ingénieurs ont choisi d’adopter des jantes plus larges d’un demi-pouce à l’arrière, avec une monte pneumatique qui a également progressé, alors le train arrière de la voiture est encore plus collé au bitume qu’auparavant. Le train avant est aussi plus vivant grâce à une direction prélevée sur la 911 Turbo et qui est plus directe de 10 % que celle du modèle précédent. Avec l’ajout de l’ensemble Sport Chrono, optionnel, la conduite devient paramétrable sur quatre modes : Individual, Normal, Sport, et Sport Plus et la voiture adopte instantanément une personnalité différente selon le mode choisi. 

La vie à bord

Comme d’habitude, la qualité de finition de l’habitacle est très soignée et l’ergonomie est sans failles. À l’instar des récentes 911 Carrera, les 718 Boxster reçoivent la toute dernière version du système de télématique PCM avec écran tactile en couleurs de sept pouces. L’ajout de l’option Connect, permet de connecter sans câble le téléphone intelligent à l’antenne extérieure, de disposer d’une interface USB compatible avec iPod sur la console centrale, ainsi que d’obtenir la fonction Apple CarPlay avec commande vocale Siri et le système Porsche Car Connect. 

Comme chaque fois, les petites modifications apportées à chacun des éléments de la voiture se traduisent par une expérience de conduite sérieusement bonifiée par rapport aux modèles antérieurs. Il n’y a qu’une exception à cette règle dans le cas des nouvelles 718 Boxster et 718 Boxster S, et c’est la sonorité moins évocatrice des nouveaux moteurs turbocompressés.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkPorsche 718 Boxster 2017 : nouveau nom, mais surtout, nouveau moteur!
Dévoilée à Genève le mois dernier, la Porsche 718 Boxster fait son entrée sur le marché nord-américain au Salon de New York. La voiture sport n’est pas entièrement redessinée, contrairement à ce que pourrait laisser penser sa nouvelle nomenclature. En effet, la Boxster connaît des changements de migénération dont un …
TechnologiePorsche 718 Boxster 2017 : la mélodie du moteur
MARSEILLE (France) — C’est en 1993 que le concept Boxster était dévoilé. Plus de 24 ans se sont écoulés et ce joli cabriolet laisse présager le retour du moteur quatre cylindres chez Porsche. Après la disparition de cette configuration sous le capot de la 968, la consommation d’essence et les …
GenèveSalon de l’auto de Genève 2016 : la Porsche 718 Boxster
Genève, Suisse – Porsche a annoncé du nouveau du côté des Boxster au Salon de Genève de 2016. En plus d’un rafraîchissement de milieu de cycle, les roadsters ont droit à un nouveau nom et à un nouveau moteur. Porsche fabrique ses emballants modèles Boxster depuis deux décennies. Les nouvelles …
Premiers contactsMercedes-Benz SLC 2017 : un goût plus sucré
NICE (France) — Lorsque la première Mercedes-Benz SLK fut lancée en 1996, elle n’était pas le roadster allemand le plus affûté du groupe. La BMW Z3, et surtout la Porsche Boxster, offrait une expérience de conduite plus enivrante et des motorisations plus puissantes. La SLK s’est tout de même démarquée …
BeijingVoici la Porsche 718 Cayman 2017
Lorsque Porsche avait annoncé que la 718 Boxster troquait son six cylindres à plat au profit d’un quatre cylindres turbocompressé, on avait peur que la sportive perde de sa maniabilité et de son plaisir de conduire au nom de l’économie d’essence. Après notre plus récent essai d’une 718 Boxster , …
Pleins feux surPorsche 718 Cayman 2017 : à l’essai cette semaine
Après nous avoir laissés prendre le volant sur la Porsche 718 Boxster au Portugal en avril dernier , le constructeur allemand nous envoie maintenant en Suède pour essayer sa sœur à toit fixe. La Porsche 718 Cayman 2017 est plus nouvelle qu’elle en a l’air, partageant que quelques panneaux de …
EssaisAudi TTS 2016 : des griffes plus tranchantes
La TT fait partie de la gamme Audi depuis 1998, et au fil du temps, elle a gagné en maturité pour devenir une sérieuse pièce de machinerie. Alors que la voiture de première génération offrait du style et des performances décentes, sa tenue de route s’est améliorée significativement depuis. La …
Premiers contactsPorsche 718 Cayman 2017 : une nouvelle personnalité
MALMÖ (Suède) – Le petit coupé à moteur central de Porsche obtient un nouveau nom, de nouveaux moteurs et — de façon discutable — une nouvelle personnalité. Il s’agit essentiellement de la même voiture que l’actuelle génération de la Cayman, vendue à partir de 2014, mais elle a été profondément …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires