Voitures électriques : de nouvelles données sur la perte d'autonomie en hiver

Beaucoup de consommateurs craignent de faire le saut vers une voiture électrique en raison de nos hivers froids et de la baisse d’autonomie qui en découle. C’est encore plus vrai dans le cas des modèles d’occasion, dont la batterie à haute tension peut déjà avoir perdu une partie importante de sa capacité d’origine.

Pas de doute, quand la température baisse considérablement, l’autonomie de la batterie en prend pour son rhume! Pour un modèle comme la Nissan LEAF, par exemple, divers tests ont démontré qu’elle baisse d’environ 25% à -15 degrés et d’environ 45% à partir de -25 degrés.

Voilà pourquoi la règle d’or est de toujours prévoir le double de vos besoins quotidiens de déplacement. Par exemple, si vous parcourez en moyenne 80 kilomètres par jour, une valeur sûre serait d’avoir 160 kilomètres d’autonomie totale avant votre départ.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Que votre véhicule soit muni ou non d’un système de thermopompe (aussi appelé pompe à chaleur) pour récupérer la chaleur de la batterie et des composantes d’entraînement afin de chauffer l’habitacle, vous pouvez prendre certaines mesures pour limiter la décharge par temps froid, comme préchauffer le véhicule de 20 à 30 minutes avant de partir (simplement en le branchant), éviter les accélérations brusques, réduire votre vitesse et privilégier les sièges chauffants à la chaufferette.

Quels modèles résistent le mieux?

L’an dernier, une étude de Recurrent approfondissait la question de la perte d’autonomie causée par le froid en jetant un coup d’œil à plusieurs modèles populaires de véhicules électriques. Le même exercice a été refait cette année et on vous partage ici les résultats.

Pour bien comprendre, la firme d'analyse de batteries a utilisé les données provenant de quelque 7 000 véhicules aux États-Unis, puis comparé leur autonomie en été à une température de 70 degrés Fahrenheit (21 degrés Celsius) à celle en hiver entre 20 et 30 degrés Fahrenheit (-6 à -1 degrés Celsius).

Sur le graphique ci-dessus, les bandes jaunes correspondent à l’autonomie estivale des différents modèles et celles en bleu indiquent l’autonomie hivernale telle que déterminée d’après une compilation des données de bord des véhicules (bandes rayées) ou une combinaison de données et des tests menés par Recurrent (bandes pleines).

Une fois de plus, on a la preuve que les modèles de Tesla sont parmi ceux qui perdent le moins d’autonomie en raison du froid, mais soulignons aussi les bonnes performances de l’Audi e-tron et du Jaguar I-PACE. En revanche, la Chevrolet Bolt EV, le Ford Mustang Mach-E et le Volkswagen ID.4 sont plus affectés. Dans le cas de ce dernier, le test a été effectué avec un exemplaire américain dépourvu d’une thermopompe.

On le répète : la perte d’autonomie en hiver est ici calculée à des températures légèrement en dessous du point de congélation. Au Québec, le mercure peut descendre pas mal plus bas que ça, parfois jusqu’à réduire de moitié l’autonomie. N’oubliez donc pas de suivre les quelques conseils mentionnés au début de notre article.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriquePourquoi l’autonomie d’une voiture électrique baisse-t-elle en hiver ?
Avec l’arrivée des grands froids, plusieurs conducteurs de véhicules électriques observeront une baisse substantielle de l’autonomie de leur voiture par rapport à celle observée en été. On entend même parler d’une perte d’autonomie allant jusqu’à 40% dans les situations . Toutefois, sur une base quotidienne, la perte d’autonomie n’est pas …
TechnologieLes véhicules électriques et le froid : qui l’emporte?
Les Québécois ont la chance d’avoir des incitatifs pour l’achat de véhicules électriques parmi les plus généreux en Amérique du Nord, mais la réalité de notre climat finit quand même par en dissuader plusieurs. Contrairement à Toronto et Vancouver avec leur temps plutôt doux et favorable en hiver (on ne …
Véhicules d'occasionQu'est qu'une pompe à chaleur dans une voiture électrique?
Un bon nombre d’acheteurs potentiels de véhicules électriques s’inquiètent de la dégradation des batteries et de la perte d’autonomie par temps froid. Les habitudes de conduite et de recharge ne sont pas du tout les mêmes qu’en été, forcément. L’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) a déjà calculé que …
ÉlectriqueComment l’autonomie des véhicules électriques est-elle calculée?
Il s’agit assurément de l’argument de vente le plus important d’un véhicule électrique. L’autonomie de la batterie est cruciale pour un acheteur afin de déterminer si la voiture peut convenir à ses déplacements extra-urbains. Nul besoin d’être analyste-sénior pour comprendre pourquoi une Chevrolet Bolt se vend bien mieux qu’une Mazda …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires