Toyota bZ4X: des premiers tests en hiver montrent une grosse perte d’autonomie

Alors qu’arrivent enfin les premiers exemplaires du Toyota bZ4X au pays, on est sur le point d’avoir une meilleure idée de l’efficacité et des performances réelles de ce multisegment électrique qui retient beaucoup l’attention. Ce qui intéresse beaucoup de gens, évidemment, c’est l’autonomie en hiver.

Le Guide de l’auto aura l’occasion d’essayer le bZ4X dans les prochains mois, mais d’après de récents tests réalisés par temps froid en Norvège et au Danemark, les résultats sont loin d’être encourageants.

Selon le site danois FDM, un exemplaire à traction du bZ4X n’a pu rouler plus de 246 km à une température de 4˚C avec sa batterie de 71,4 kWh. Ça représente une baisse majeure de 51% par rapport à l’autonomie officielle de 504 km annoncée en Europe, basée sur la norme WLTP. Un autre bZ4X, celui-là avec deux moteurs, rouage intégral et batterie de 72,8 kWh, a fait encore pire en ne parcourant que 215 km au lieu des 461 km annoncés, soit une perte d’autonomie de 53%.

Photo: Toyota

Comme on le dit souvent, la norme WLTP est moins réaliste que celle utilisée par Ressources naturelles Canada ainsi que l’EPA aux États-Unis. Les chiffres pour notre marché sont de 406 km avec deux roues motrices et de 367 km avec quatre roues motrices selon les estimations. Si l’on reprend les résultats du test danois, la perte d’autonomie s’élèverait quand même à 39% et 41%, respectivement.

L’utilisation de pneus d’hiver a certes une influence, mais tel que mentionné, le mercure était légèrement au-dessus du point de congélation. Qu’est-ce que ce sera à -20˚C ou -30˚C?

Toyota ouvre une enquête

Mis au courant de ce test par l’équipe du site FDM, Toyota aurait ouvert une enquête en Europe comme au Japon et des conclusions sont attendues dans les prochains jours. Une hypothèse est que la capacité utilisable des batteries est nettement inférieure à ce que dit le constructeur.

On peut penser que la situation serait similaire avec le Subaru Solterra et le Lexus RZ (rouage intégral seulement), puisque les trois véhicules partagent la même plateforme et les mêmes composantes. Ils disposent aussi d’un système de pompe à chaleur pour le chauffage et la climatisation, qui aide en théorie à préserver la charge de la batterie par temps froid.

En vidéo : Le Guide de l'auto fait l'essai du Toyota bZ4X 2023 (en été!)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéOui, le Toyota bZ4X AWD 2023 peut être rechargé en hiver, mais...
Au cours des dernières heures, plusieurs médias automobiles ont partagé des informations qui stipulaient que le nouveau – et premier - véhicule électrique de Toyota, le bZ4X, perdrait sa capacité de recharge sous courant continu (bornes rapides) dans sa version à rouage intégral (AWD) lorsque les températures passent sous zéro …
SurvolToyota bZ4X 2023 : cinq choses à savoir
Le Toyota bZ4X est le premier véhicule 100% électrique commercialisé au Canada par Toyota. Voici cinq choses à savoir à son sujet. Dimensions d’un VUS compact Le Toyota bZ4X est le résultat d’un partenariat entre Toyota et Subaru , qui commercialise de son côté un modèle très similaire, le Solterra …
Premiers contactsToyota bZ4X 2023 : en toute modération
Toyota a été l’un des pionniers de l’industrie automobile à électrifier ses véhicules au tournant du XXIe siècle avec la Prius, puis avec une gamme étendue de modèles hybrides. Cela dit, le constructeur tardait encore à présenter un premier modèle 100% électrique. C’est avec le multisegment bZ4X, développé en partenariat …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires