Entrevue : on a discuté avec l'un des artisans du Cadillac LYRIQ

Le Cadillac LYRIQ n’a pas fini de faire jaser! Ce premier VUS entièrement électrique signé Cadillac est aussi l’un des premiers véhicules à avoir été partiellement développé à l’aide de simulations informatiques avancées.

Par exemple, son aérodynamisme, ou encore la ventilation dans la cabine, ont été modélisés et optimisés à l’aide d’un logiciel.

L’homme derrière tout ça se nomme Mike Anderson. Il est directeur général et  concepteur de virtualisation globale chez General Motors. Le Guide de l’auto a eu l’opportunité d’échanger avec lui concernant le Cadillac LYRIQ.

Guide de l’auto : Parlez-nous un peu du design. Que cherchiez-vous à faire? Quels sont les enjeux liés à la conception?

Mike Anderson :

La première chose que l’on avait en tête, c’est que le LYRIQ  devait se démarquer pour que l'on comprenne son caractère spécial. Une Cadillac doit être magnifique et raffinée, et cette identité devait s’allier à l’aspect un peu futuriste des véhicules électriques.

Pour ce qui est des enjeux, le plus difficile est toujours de penser au confort des passagers. Comment faire pour que les passagers soient à l’aise, autant en été qu’en hiver, sans compromettre le style? C’est là que la simulation 3D nous a donné un bon coup de main.

Guide de l’auto : Diriez-vous que le LYRIQ est le modèle qui représente le mieux la direction que prend le style de Cadillac?

Mike Anderson :

C’est certain que le LYRIQ est une belle représentation de ce que l’on cherche à faire chez Cadillac.

Guide de l’auto : C’est bien que vous lanciez le LYRIQ, mais ça fait longtemps que Tesla est dans ce segment. Croyez-vous avoir du retard sur la compagnie? Comment faire pour convaincre les acheteurs de Tesla d’aller chez Cadillac?

Mike Anderson :

Pour nous, Tesla est avant tout une compagnie « d’adopteurs précoces » : ses chiffres de vente semblent impressionnants, mais finalement, ils ne représentent qu’une petite partie de tous les modèles achetés chaque année.

Chez Cadillac, on ne cherche pas forcément à diriger de nouveaux acheteurs vers le LYRIQ. On veut amener les voitures électriques à nos acheteurs réguliers, leur faire comprendre que c’est vers là que l’on s’en va. On est convaincu qu’en faisant ça, on va attirer, en fin de compte, de nouveaux acheteurs chez Cadillac.

Guide de l’auto : Pour l’instant, il n’y a qu’une seule version à propulsion d’annoncée. Lors de la présentation du modèle, une représentante de Cadillac a parlé d’une version de performance à rouage intégral. Quand est-ce qu’on peut espérer des modèles de performance électriques chez Cadillac?

Mike Anderson :

On vous le dit souvent, on n’émet pas de commentaires sur les produits futurs! Mais sans blague, il est clair que l’avenir passe vers l’électrique, et ça inclut les produits de performance.

Guide de l’auto : Si on parle de l’habitacle, le style est splendide! Qu’est-ce que vous cherchiez à faire exactement?

Mike Anderson :

Merci! On visait effectivement à faire quelque chose de spectaculaire, qui allierait beauté et technologies. Toutefois, avec autant d’écrans, c’est parfois difficile de penser sécurité. Par exemple, comment déployer les coussins gonflables sans briser les écrans? C’est là que les simulations informatiques sont pratiques. On peut visualiser comment l’auto va se démolir sans devoir détruire un prototype chaque fois que l’on fait une modification!

Photo: Cadillac

Guide de l’auto : Le LYRIQ est le premier véhicule électrique de la marque. Qu’est-ce que ça fait, pour des ingénieurs, de passer des voitures à essence aux voitures électriques?

Mike Anderson :

C’est une bonne question, et ça peut effectivement sembler compliqué, mais pour des ingénieurs, il n’en est rien. La physique derrière une voiture à essence se transpose bien à une voiture électrique. C’est même plus simple, à bien des égards, une voiture électrique. Ce sont les mêmes ingénieurs qui ont travaillé sur le LYRIQ que sur nos autres modèles à essence.

Guide de l’auto : En terminant, qu’est-ce que vous aimeriez dire à nos lecteurs au sujet de Cadillac?

Mike Anderson :

Ça fait 100 ans que Cadillac conçoit des automobiles. On est excité par cette nouvelle étape dans la vie de Cadillac, et par l’opportunité qu’on a de développer la voiture à l’aide de simulateurs avancés!

En vidéo: Cadillac LYRIQ: premières images

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCadillac LYRIQ 2023 : on connait maintenant son prix
Cadillac dévoile aujourd’hui des détails supplémentaires au sujet de son premier véhicule 100 % électrique, le LYRIQ 2023 . Le Guide de l’auto a eu l’occasion d’assister à une présentation en lien avec ce modèle. Voici ce que nous y avons appris. Moins de 70 000 $ Même si l’arrivée …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires