Ford Escape 2021: cinq choses à savoir

Le Ford Escape est bien connu des automobilistes québécois, lui qui en est maintenant à sa quatrième génération. Le VUS compact de Ford continue de tirer son épingle du jeu dans un créneau particulièrement féroce.

Voici cinq choses à savoir sur le Ford Escape 2021.

Groupes motopropulseurs variés

Le Ford Escape offre un vaste inventaire de motorisations pour le consommateur. Les modèles d’entrée de gamme arrivent avec un moteur trois cylindres turbocompressé de 1,5 litre qui génère 181 chevaux et 190 lb-pi de couple. Le moulin est jumelé à une transmission à huit rapports et le client pourra choisir entre un rouage à traction ou intégral.

Pour ceux qui veulent plus de puissance, le manufacturier propose également un quatre cylindres de 2,0 litres turbo. La cavalerie monte à 250 chevaux et le couple augmente à 280 lb-pi. Cette version est aussi équipée d’une transmission à huit vitesses. Ici, le rouage intégral est offert de série.

L’Escape et également disponible en version hybride, avec une puissance combinée de 200 chevaux et une consommation ville/route de 5,8 L/100 km. L’Escape hybride peut être choisi avec un rouage à traction ou intégral,

Une version hybride rechargeable est aussi au catalogue, mais celle-ci tarde à arriver chez les concessionnaires. Ford promet que c’est pour bientôt et assure une autonomie 100% électrique d’environ 60 kilomètres selon Ressources naturelles Canada. Cette variante hybride rechargeable sera uniquement proposée avec un rouage à roues motrices avant.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Consommation de carburant

Sur le plan de la consommation d’essence, les données fluctuent énormément à cause de la diversité des groupes motopropulseurs. En ce sens, il sera intéressant de comparer les modèles  à essence, afin de savoir quelle cylindrée se comporte le mieux, et à l’inverse, de voir quel système d’hybridation est le plus efficace.

D’entrée de jeu, le plus petit des moteurs à essence (celui de 1,5 litre) consomme entre 7,8 et 8,4 L/100 km, en fonction de son rouage. Le fait qu’il contienne un cylindre de moins lui permet d’obtenir une cote inférieure face au quatre cylindres, qui monte la donnée à 9,1 L/100 km.

Du côté des hybrides, la première mouture non enfichable consomme 5,8 L/100 km avec son rouage à traction. La valeur augmente de 0,1 L/100 km pour la version à quatre roues motrices. Concernant l’hybride enfichable, celle-ci a l’avantage de pouvoir rouler uniquement en mode électrique. Grâce à cette habileté, l’Escape peut parcourir environ 60 kilomètres sans boire une seule goutte d’essence. Ainsi, en combinant la consommation à essence et électrique, le VUS est capable de ne brûler que 2,2 L/100 km. Dans le cas où la pile est à plat, la cote passe alors à 5,8 L/100 km.

Photo: Ford Motor Company

Polyvalent

Étant un VUS, l’Escape doit être capable de se plier à toutes sortes de situations. D’abord, sur le plan pratique, l’utilitaire peut accueillir jusqu’à cinq passagers. En termes d’espace de chargement, le coffre a un volume de 1 062 litres pour les variantes à essence.

Pour les versions hybrides, la taille et le placement des batteries viennent empiéter sur l’espace total, réduisant le tout à 974 litres. En rabattant les sièges – qui peuvent se faire à la façon 60/40 – le volume augmente à 1 852 et 1 722 litres respectivement. De plus, le hayon mains libres activé par le pied est en option.

Concernant la capacité de remorquage, elle diffère énormément en fonction des versions . L’Escape équipé du moteur d’entrée de gamme peut tirer jusqu’à 907 kg (2 000 lb), et ce, peu importe le rouage sélectionné. Concernant le moteur 2,0 litres, il peut tracter jusqu’à 1 587 kg (3 500 lb).

Du côté des hybrides, toutes les moutures peuvent tirer jusqu’à 681 kg (1 500 lb). Finalement, tous les Escape arrivent avec des longerons de toit pour une modularité supplémentaire.

Photo: Ford Motor Company

Ford Co-Pilot360

Comme de nombreux constructeurs automobiles, Ford intègre désormais plusieurs technologies d’assistance à la conduite. L’ensemble Co-Pilot360 inclut notamment des technologies comme le détecteur d’angles morts, le système de suivi de voie  et l’assistance de précollision avec le freinage d’urgence. En option, cette suite d’assistances sera plus sophistiquée et ajoutera d’autres fonctionnalités telles que le régulateur de vitesse adaptatif.

Toujours sur le plan des technologies, les occupants pourront user du système d’infodivertissement SYNC. Malheureusement, les compatibilités Apple CarPlay et Android Auto sont en option. En ce sens, il faudra opter pour le système SYNC 3 qui se retrouve sur des versions plus huppées.

Sinon, le FordPass Connect (point d’accès sans fil) arrive de série. La recharge par induction est optionnelle. Finalement, le conducteur sera servi par un tableau de bord qui est assisté d’un écran de 4,2 pouces. D’autres versions pourront avoir des dimensions supérieures à 6,5 pouces ou même un tableau de bord complètement numérique de 12,3 pouces. L’affichage tête haute est disponible en option.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Une panoplie de versions

Avec tant de groupes motopropulseurs, Ford ne propose pas moins de dix versions différentes de l’Escape. Naturellement, ceci exclut les ensembles supplémentaires et les options de chaque mouture. Bref, il faut retenir que la nomenclature se divise en quatre catégories.

La première – S – est la variante de base et arrive avec un moteur à trois cylindres et le rouage à traction. Ensuite, les variantes intermédiaires adoptent la nomenclature SE puis SEL. Finalement, au sommet de la gamme se retrouvent les Titanium. Concernant les déclinaisons hybrides, elles pourront être achetées sous toutes les nomenclatures à l’exception de la S.

  • S : 28 549 $
  • SE/SE Hybride/SE Hybride rechargeable : 30 549 $/32 749 $/37 549 $
  • SEL/SEL Hybride/SEL Hybride rechargeable : 33 549 $/35 249 $/40 549 $
  • Titanium/Titanium Hybride/Titanium Hybride rechargeable : 40 149 $/37 649 $/43 649 $

(Prix de détail suggéré par le fabricant)

En vidéo: notre essai du Ford Escape 2020

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne troisième banquette dans le Ford Escape?
Ford planifie toujours de commercialiser l’Escape avec une troisième rangée de sièges pour accommoder un total de sept passagers. Cependant, cette version ne verra probablement pas le jour en Amérique du Nord, selon Ford Authority. Actuellement en développement sous le nom de code CX430, le Ford Escape avec la troisième …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires