Ford Escape PHEV 2021 : le plus intéressant de la gamme

Points forts
  • Autonomie électrique appréciable
  • Bonne maniabilité
  • Système SYNC facile à utiliser
Points faibles
  • Pas de rouage intégral pour la version PHEV
  • Certains plastiques de mauvaise facture à bord
Évaluation complète

Avec la nouvelle génération de son Escape, Ford a frappé un grand coup en y intégrant une variante hybride rechargeable, qui pourra parcourir plus d’une soixantaine de kilomètres en mode électrique. Ça aura été très long, mais ce modèle fort attendu arrive enfin chez les concessionnaires!

Attendu pour 2020, le Ford Escape PHEV (pour Plug-in Hybrid Electric Vehicle) aura finalement eu près d'un an de retard. Ford blâme la COVID-19, mais disons que cette crise a le dos large chez certains constructeurs automobiles…

Qu’à cela ne tienne, l’équipe du Guide de l’auto avait réussi à mettre la main sur un Escape PHEV de préproduction. Nous avons ainsi pu tester ce modèle fort attendu et le comparer à ses deux principaux rivaux, le Toyota RAV4 Prime et le Mitsubishi Outlander PHEV, dans un match comparatif publié dans Le Guide de l’auto 2021.

En marge de cet essai, voici nos impressions de conduite du Ford Escape PHEV 2021.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Le moins cher de sa race

Précisons d’entrée de jeu que le Ford Escape PHEV sera vendu à un prix nettement inférieur à celui des deux rivaux mentionnés ci-haut. Alors que le RAV4 Prime et l’Outlander PHEV sont affichés à des prix de départ tout juste en dessous de la barre des 45 000 $, Ford annonce un prix de départ de 37 649 $ pour son Escape PHEV. Le véhicule est également éligible à des crédits gouvernementaux de 6 500 $, soit autant que l’Outlander PHEV, mais moins que le RAV4 Prime (13 000 $).

Ce prix alléchant s’explique partiellement par le fait que l’Escape PHEV n’est livrable qu’avec une architecture à roues motrices avant. Une décision plutôt surprenante, quand on sait que les modèles concurrents offrent le rouage intégral de série. Même l’Escape hybride « ordinaire » peut être livré avec les quatre roues motrices.

Au Québec, cette décision de Ford aura certainement un impact négatif. Cela dit, un véhicule à deux roues motrices chaussé de bons pneus d’hiver peut faire amplement le travail pour la majorité des automobilistes.

Une autonomie intéressante

Animé par un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres, l’Escape PHEV fait également appel à un moteur électrique qui puise son énergie à partir d’une batterie au lithium-ion de 14,4 kWh. Cela permet au VUS américain de franchir une distance officielle de 60 kilomètres en mode tout électrique.

Durant notre essai réalisé lors d’une chaude journée d’été, nous avons été en mesure de dépasser ce chiffre, parcourant finalement un total de 66 kilomètres avant que le moteur à essence ne prenne le relai. C’est mieux que ce qui a été observé avec le Mitsubishi Outlander PHEV (37,9 km), mais c’est le Toyota RAV4 Prime qui l’emporte avec une distance électrique parcourue de 72,8 km. Notons que les trois véhicules ont suivi exactement le même parcours dans des conditions météorologiques identiques.

Lorsque les réserves électriques sont à plat, le moteur thermique de l’Escape PHEV se montre assez énergique, mais surtout très frugal. Avec une moyenne de consommation enregistrée de 5,6 L/100 km (en ne considérant pas la distance parcourue en mode électrique), l’Escape PHEV s’est avéré le modèle consommant le moins de carburant du trio. Bref, même quand les batteries sont à plat, l’Escape PHEV demeure un véhicule que l’on peut conduire sans trop avoir à se soucier du prix de l’essence.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Un essai convaincant

Notre journée au volant de l’Escape PHEV nous a démontré qu’il s’agit de la variante la plus attrayante de la gamme du modèle. Offert à un prix raisonnable et éligible à une intéressante subvention, le PHEV ne vous coûtera pas beaucoup plus cher qu’un Escape traditionnel bien équipé, et ce, tout en vous permettant de ne presque plus jamais faire le plein d’essence. Un bonheur!

Sur la route, le Ford Escape PHEV impressionne par un comportement assez nerveux. Plus léger que les Mitsubishi Outlander PHEV et Toyota RAV4 Prime, il fait preuve de maniabilité et ses accélérations sont appréciables, quoique moins impressionnantes que celles du RAV4 Prime et ses 302 chevaux!

Le modèle mis à l’essai était une version Titanium, la plus haut de gamme du lot, avec un prix de 43 749 $. Bref, on avait sous la main un modèle équipé « au bouchon » avec une intégration technologique particulièrement poussée comprenant un tableau de bord entièrement numérique derrière le volant, un système de stationnement automatique et une recharge sans fil pour les téléphones cellulaires.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Au centre de l’habitacle, un écran de bonne dimension est drôlement intégré par-dessus la console, comme si l’on y avait bêtement collé un iPad. On repassera pour la présentation, mais il n’y a rien à redire quant à la convivialité du système d’infodivertissement SYNC.

Le support des sièges est acceptable et l’espace de rangement à l’avant ne manque pas. Ford a réussi à libérer beaucoup de place en remplaçant le traditionnel levier de transmission par une manette moins encombrante.

L’espace pour les passagers arrière est correct, mais les plus grands pourraient trouver le dégagement aux jambes un peu restreint. Le volume de chargement dans le coffre est fort raisonnable pour un véhicule de ce gabarit et la variante PHEV n’est pas handicapée à ce niveau par rapport aux autres versions de l’Escape.

Photo: Guillaume Fournier Photographe

Alors, lequel choisir?

Bien que notre équipe ait été impressionnée par le rendement du Ford Escape PHEV, celui-ci n’a pas été en mesure de battre le Toyota RAV4 Prime dans le cadre du match comparatif du Guide de l’auto 2021. Une meilleure autonomie et des performances relevées auront joué en faveur du VUS japonais.

Le hic, c’est que le délai d’attente pour mettre la main sur un RAV4 Prime est tout simplement ridicule. On parle d’au moins un an et demi si vous donnez votre nom aujourd’hui! Après les longs délais qu'on a connus, il faut maintenant espérer que les délais de livraison soient plus raisonnables chez Ford. 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : une concurrence déloyale pour le Ford Escape PHEV?
En annonçant le prix de départ de 44 990 $ de son RAV4 Prime cette semaine, Toyota a du même coup confirmé que les acheteurs québécois de ce modèle hybride rechargeable auront droit à une ristourne gouvernementale de 13 000 $. Or, les deux principaux rivaux du RAV4 Prime, le …
EssaisEn vidéo : on teste l’autonomie du Mitsubishi Outlander PHEV 2020
Quelques années après son arrivée sur le marché, le Mitsubishi Outlander PHEV demeure le seul véhicule de sa catégorie à offrir une version hybride rechargeable. Cela changera très bientôt avec l’arrivée des Toyota RAV4 Prime et Ford Escape PHEV , mais pour le moment, l’Outlander demeure seul dans son camp.
Premiers contactsSubaru Crosstrek PHEV 2020 : en quête d’autonomie…
Après une première tentative peu concluante dans l’univers des véhicules hybrides en 2014 avec la XV Crosstrek, Subaru arrive en 2020 avec un produit un peu plus au point. Le constructeur japonais propose pour la première fois un véhicule hybride rechargeable construit à partir de sa populaire Crosstrek. Nous avons …
SurvolFord Escape 2021: cinq choses à savoir
Le Ford Escape est bien connu des automobilistes québécois, lui qui en est maintenant à sa quatrième génération. Le VUS compact de Ford continue de tirer son épingle du jeu dans un créneau particulièrement féroce. Voici cinq choses à savoir sur le Ford Escape 2021. Groupes motopropulseurs variés Le Ford …
ÉlectriqueVéhicules électriques : Ford annonce la création de 11 000 emplois
Ford a donné une vive impulsion à sa transition électrique en annonçant lundi la création de quatre usines aux États-Unis avec son partenaire sud-coréen SK innovation, représentant un investissement de 11,4 milliards de dollars avec à la clé 11 000 emplois à l’horizon 2025. Le constructeur automobile américain a précisé …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires