Inspection : le Nissan Rogue nous livre ses secrets

Le Nissan Rogue est de retour sous une toute nouvelle génération pour l’année-modèle 2021.

Nissan nous arrive avec un produit revu et corrigé, et c’est franchement réussi. Alors que nous l’avions à l’essai pour une semaine, nous l’avons amené chez le mécano pour l’analyser de plus près

Pour les besoins de la cause, spécifions qu’il s’agit d’un modèle Platinum, tout équipé, à plus de 41 000 $.

Photo: Marc-André Gauthier

Moteur sans soucis

Sous le capot, le Nissan Rogue a une mécanique bien connue : un quatre cylindres de 2,5 litres à injection directe, bon pour 181 chevaux et 181 livres-pied de couple.

Cette mécanique est reconnue pour être robuste, et elle ne devrait pas vous causer de problème. Et même si c’était le cas, les réparations à effectuer ne devraient pas être trop complexes.

Photo: Marc-André Gauthier

Dans le compartiment moteur, tout a été pensé pour être accessible et facile d’entretien, une qualité que l’on retrouve généralement sur les véhicules japonais, et un peu moins sur les véhicules allemands…

Sous la voiture, c’est le calme plat

Sous le Nissan Rogue 2021,on remarque un espace très plat, afin de garantir un meilleur aérodynamisme. Nissan a choisi, pour y arriver, des panneaux qui sont faits d’une espèce de carton feutré, un matériel de moins en moins utilisé de nos jours, puisqu’avec les années, il a tendance à s’affaiblir davantage que le gros plastique industriel que la plupart des manufacturiers emploient.

Photo: Marc-André Gauthier

Sous le moteur, on retrouve un grand panneau de protection dans un matériel similaire, et malheureusement, il n’inclut pas de petites trappes qui permettent d’accéder aisément à certaines composantes. À la place, il faut l’enlever complètement pour travailler. D’ailleurs, Nissan n’utilise pas de vis pour le maintenir en place. Il faut enlever des attaches en plastique, qui souvent doivent être remplacées lorsque l’on repose le panneau.

Sinon, le reste est standard, que l’on regarde la ligne d’échappement, l’arbre de transmission, etc. Tout est facile d’entretien, ce qui devrait vous permettre de garder la voiture longtemps sans devoir hypothéquer votre maison à cause des factures du mécanicien...

Photo: Marc-André Gauthier

Une suspension complexe

Les suspensions du Nissan Rogue sont complexes, tant à l’avant qu’à l’arrière. Afin de garantir une bonne tenue de route, les ingénieurs y sont allés d’une conception germanique, similaire à celle employée sur la défunte Infiniti G35.

Photo: Marc-André Gauthier

Ainsi, à l’avant, la suspension à jambes MacPherson combine en un seul élément le ressort et l’amortisseur de choc. Si c’est plutôt commun de nos jours, elle a une particularité : elle a été machinée pour rentrer directement dans la fusée d’essieu. Autrement dit, il est impossible d’ajuster le carrossage, puisque l’angle de la roue est constant par rapport à la suspension. Ce genre de configuration complique les réparations, mais procure une bonne tenue de route.

À l’arrière, on a une configuration complexe à plusieurs bras, encore une fois garantissant une bonne tenue de route, mais compliquant l’entretien.

Photo: Marc-André Gauthier

Au moins, dans les deux cas, on retrouve plusieurs pièces en aluminium, un métal léger, robuste , et qui ne rouille pas! Alors, à défaut d’être simple, cette suspension promet une certaine longévité. En outre, les composantes sont facilement accessibles. C’est déjà ça!

Les disques avant et arrière sont ventilés, pour plus d’endurance lors de freinages répétés, mais comme il n’y a qu’un seul piston à l’avant, ça manque de puissance.

En résumé, à part un design de suspension plutôt complexe, le Nissan Rogue 2021 ne vient pas rompre avec le Rogue d’antan, offrant une certaine simplicité qui devrait garantir une fiabilité et un entretien peu coûteux.

Merci à Andy Elmaleh Mécanique de nous avoir reçus dans son atelier dans la région de Vaudreuil-Soulanges!

En vidéo: Antoine Joubert présente le Nissan Rogue 2021.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursQuel VUS choisir pour remplacer mon Nissan Rogue?
J'aimerais changer mon Nissan Rogue 2017 . Je voudrais savoir si le Kia Seltos est un bon choix, mais j'ai vu que le Mazda CX-30 était aussi bien classé. Que me conseillez-vous? --------------- Bonjour Christian, Vous ne le précisez pas dans votre question, mais vous semblez vouloir vous tourner vers …
Matchs comparatifsMazda CX-5 2021 et Nissan Rogue 2021 : comparons les chiffres
Renouvelé pour l’année-modèle 2021, le Nissan Rogue offre désormais une allure nettement plus moderne et intègre de nouvelles technologies qui en font un produit alléchant dans la catégorie des VUS compacts. Aujourd’hui, nous le comparons à un modèle compétitif, qui ajoute lui aussi quelques nouveaux éléments technologiques pour l’année 2021 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires