Voici la toute nouvelle Nissan Altima 2019!

NEW YORK – Les consommateurs se penchent peut-être vers les VUS, mais la bonne vieille berline intermédiaire n’est pas prête à laisser sa place! On en a eu la preuve avec les refontes récentes de la Honda Accord et de la Toyota Camry, deux bagnoles populaires qui, depuis leur métamorphose presque méconnaissable, ont complètement altéré notre perception de ce type de voiture.

Nissan croit, elle aussi, qu’il est possible de redonner vie à sa berline intermédiaire, l’Altima. Pas facile, surtout si l’on considère contre quoi elle doit se mesurer. Bien qu’on soit ravis d’apprendre qu’elle existera encore quelques années, comment fera-t-elle pour se démarquer, cette toute nouvelle Nissan Altima 2019?

La transmission intégrale!

En 2018, pour qu’une berline attire l’intérêt des consommateurs, il ne suffit plus qu’elle soit une bonne voiture bien assemblée. Elle doit surprendre, offrir quelque chose de nouveau, de cool, de désirable. Elle doit surpasser les attentes.

Sur le plan du design, on remarque une auto qui demeure conservatrice, incorporant une allure tout de même plus sportive, large et profilée, ressemblant davantage à sa grande sœur, la Maxima. Elle est en réalité plus basse de 2,7 cm, plus longue de 2,5 cm et plus large de 2,3 cm. L’empattement fut également allongé de 4,8 cm.

Autre nouvelle intrigante : Nissan propose, pour la première fois dans l’histoire de l’Altima, l’option d’un rouage intégral! Rappelons-le, à l’heure actuelle, aucune de ses rivales, à l’exception de la Subaru Legacy et de la Ford Fusion Sport, n’offre cette option. Si vous voulez mon humble avis, c’est une excellente idée et elle risque de se vendre en partie pour cette raison, surtout au Québec!

Le moteur de base, et celui qui s'offrira avec les quatre roues motrices, est un quatre cylindres atmosphérique de 2,5 litres développant 188 chevaux et un couple de 180 lb-pi. Le second moteur, quant à lui, est le plus intéressant. Comme c’est le cas avec la Honda Accord, le V6 est abandonné et remplacé par un quatre cylindres turbo, un moteur plus compact, moins énergivore et plus léger que le défunt six cylindres de 3,5 litres. C’est le tout nouveau VC-Turbo qui prend la relève, le moteur à compression variable venu tout droit de l’Infiniti QX50.

Pour l’Altima, le 2,0 litres produit 248 chevaux et un couple de 273 lb-pi. En plus d’être une des seules berlines de l’industrie à s’offrir avec la transmission intégrale, l’Altima 2019 sera la seule à offrir la technologie de compression variable, chose qui risque de lui permettre de gagner des points sur le plan de la consommation d’essence.

Malheureusement, seul le rouage à traction est disponible avec ce moteur et l’unique boîte de vitesses proposée pour l’ensemble de la gamme est une automatique à variation continue (CVT). Hélas, une boîte manuelle n’est pas offerte, même pour les déclinaisons de base.

Comme ses concurrentes directes, l’Altima 2019 viendra équipée avec une panoplie de technologies d’aide à la conduite, comme le système de conduite semi-autonome de Nissan ProPilot Assist. La berline sera également pourvue du système multimédia NissanConnect avec un écran tactile de huit pouces. Celui-ci est non seulement compatible avec Android Auto et Apple Carplay, mais aussi avec Apple Watch et Android Wear.

La Nissan Altima 2019 arrivera en concession cet automne. Bien entendu, nous aurons la chance de la conduire avant sa sortie pour vous partager nos impressions.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TechnologieNissan ProPILOT Assist : Nissan suit la parade semi-autonome… de loin
Nissan a récemment invité quelques journalistes pour faire l’essai de son nouveau système de conduite semi-autonome, le ProPILOT Assist. D’emblée, précisons que cette technologie sera d’abord offerte sur certaines versions de la prochaine Nissan LEAF et sur une dizaine d’autres modèles Renault-Nissan d’ici 2020. Sur les photos accompagnant cet article, …
Pleins feux surNissan Altima 2019 : rouage intégral de série au Canada
Au moment d’écrire ces quelques lignes, nous nous apprêtons à conduire la Nissan Altima 2019. Pour assurer le passage de la cinquième à la sixième génération de cette berline intermédiaire, Nissan a sorti tambours et trompettes. En effet, pour le marché canadien, le constructeur japonais équipera toutes les déclinaisons de …
Premiers contactsNissan Altima 2019: enfin un moyen de se distinguer
Tanné de constater que l’Altima se vend de moins en moins depuis plusieurs années déjà au Canada, Nissan a pris le taureau par les cornes. Non seulement l’année 2019 marque l’arrivée de la sixième génération du modèle, mais elle est aussi synonyme de l’arrivée du rouage intégral pour cette berline …
Pleins feux surCette semaine, on conduit une Nissan Altima… avec des chenilles
On ne pourra pas reprocher à Nissan de manquer d’imagination. À l’ouverture du dernier Salon de l’auto de Montréal, en janvier dernier, le constructeur a pris tout le monde par surprise en présentant une Altima chaussée de gigantesques chenilles! Réalisée en partenariat avec l’entreprise québécoise Motorsports in Action, l’Altima-te AWD …
EssaisNissan Altima 2019 : la berline qui aime l’hiver
L’arrivée d’une nouvelle génération de l’Altima pour 2019 ne fera certainement pas de tort. Armée d’une nouvelle gueule et un habitacle repensé qui se veut nettement plus moderne que celui de la génération sortante, l’Altima a l’épineux mandat de réanimer les ventes ensommeillées des berlines chez Nissan. Pour y arriver, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires