Lincoln MKZ 2017 : pas facile, le capitalisme

Points forts
  • Nouveau look réussi
  • Sièges moelleux et confortables
  • Bonne consommation (hybride)
  • Boîte automatique bien calibrée (2.0T)
  • Automatique CVT vivable (Hybride)
Points faibles
  • Conduite sans émotion
  • Assise des sièges arrière trop haut
  • Partie arrière inchangée
  • Système de navigation à peaufiner
  • Toit panoramique qui obstrue la vue arrière lorsqu'ouverte
Évaluation complète

C’est difficile, le capitalisme. Dans un monde socialiste, où il y a des monopoles, c’est facile pour l’entreprise. Concevez des produits exécrables, vendez-les trop cher, ayez toute l’arrogance que vous voulez, les gens reviendront quand même!

Certes, le monopole, comme Hydro-Québec, peut avoir du bon, puisque l’on paie un prix raisonnable pour l’électricité, et les profits de l’exploitation nous reviennent dans les poches. Même dans le cas de la SAQ, dont beaucoup décrient les prix trop élevés sur certains produits, l’argent revient, à la fin, à la collectivité.

Toutefois, dans le domaine de l’automobile, c’est l’inverse. Il ne faut pas oublier qu’un monopole n’est pas amené à s’améliorer. Même si ses produits sont médiocres, qu’importe. Dans un marché où la technologie va à un rythme exponentiel, les compagnies étatiques automobiles ne tiennent pas la route. Pensez à Lada. Quelles cochonneries ce constructeur a mises sur la route! En Russie, où la concurrence n’existait à peu près pas, c’était facile. Dans le reste du monde, ouch! Le seul avantage de Lada était ses prix, et encore là…

Non, l’automobile bénéficie du capitalisme. Les voitures sont de mieux en mieux, et elles évoluent à un rythme jamais vu! Et c’est difficile, le capitalisme. C’est dur. Il faut constamment se remettre en question, revoir nos produits assidûment, et ce, seulement pour réussir à se battre contre la concurrence.

Le capitalisme exige du marketing, une image, une aura, comme celle dont bénéficie Toyota, par exemple, qui a une clientèle d’une fidélité à rendre jalouse n’importe quelle autre entreprise.

S’il y a bien une compagnie qui a de la difficulté à trouver son souffle dans tout ça, c’est Lincoln. Elle vient de mettre à jour sa MKZ pour refléter davantage la direction que la marque souhaite prendre à court terme. BMW dans la mire? Plus maintenant.

En décidant d’aller de son propre côté, en faisant fi de la concurrence, peut-être que Lincoln trouvera une clientèle unique et dévouée. Mais son principal problème est que le luxe, en 2016, n’exclut plus le plaisir de conduire. Des marques comme Mercedes-Benz l’ont compris. Même Lexus a réalisé que l’on pouvait fabriquer une voiture confortable, incroyablement fiable, et sportive. Je parle de l’IS 350, vous l’aurez deviné.

Je souhaite de tout cœur avoir tort. Lincoln est une marque historique, qui mérite d’exister aujourd’hui! La MKZ n’est pas une mauvaise auto, mais ce qu’elle propose ne cadre pas dans le moule. On verra bien ce que ça va donner…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsLincoln MKZ 2017 : Lincoln tranche
Sans changer complètement, la Lincoln MKZ subit un bon rafraichissement pour 2017! Nouveau style, nouvelle motorisation, Lincoln l’a mise au goût du jour, mais aussi, à sa main, ou du moins, à ce que sera sa gamme d’ici quelques années. Si vous suiviez le moindrement l’actualité automobile, vous avez vu …
MontréalLincoln MKZ 2017 : plus qu’un simple rafraîchissement
Ford ne clone plus ses modèles en « versions » Lincoln depuis déjà quelques années. Lincoln existe comme marque automobile à part entière et la MKZ en est une belle preuve. La seconde génération de la MKZ présentée au Salon de Detroit en 2012 a droit cette année à une …
Los AngelesLincoln MKZ 2017 : la remontée se poursuit pour Lincoln
Il y a quelques années à peine, la division Lincoln de Ford était en sérieuse difficulté. En effet, le nombre de modèles ne cessait de diminuer tandis que les ventes n’étaient pas tellement reluisantes. Tout au plus, on requinquait des modèles Ford que l’on habillait tant bien que mal pour …
EssaisLincoln MKZ 2017 : Lincoln, la tête hors de l’eau
Pendant de nombreuses années, la plupart des produits Lincoln n’ont été que des Ford plus luxueux. Quelquefois, dans un élan de générosité, le véhicule Lincoln avait droit à une motorisation différente. Mais, dans le fond, ça restait un produit Ford. Et malgré les efforts récents de Lincoln, ça reste encore, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires