Lincoln MKZ 2017 : la remontée se poursuit pour Lincoln

Il y a quelques années à peine, la division Lincoln de Ford était en sérieuse difficulté. En effet, le nombre de modèles ne cessait de diminuer tandis que les ventes n’étaient pas tellement reluisantes. Tout au plus, on requinquait des modèles Ford que l’on habillait tant bien que mal pour les faire passer pour des véhicules de luxe. À un certain moment donné, Allan Mulally, alors grand patron de la compagnie Ford, a du faire un choix : abandonner tout simplement Lincoln ou prendre les moyens pour la relever. Ce fut la seconde décision qui a été adoptée.

Plusieurs gestes ont été posés en ce sens. Non seulement on a accordé de plus importants crédits pour développer une nouvelle gamme de voitures compétitives, mais la division Lincoln est devenue une entité totalement indépendante. Dorénavant, il ne s’agit pas d’une division, mais d’une marque automobile à part entière.

Plusieurs nouveaux modèles ont été présentés au cours des quatre dernières années, et il faut mentionner une amélioration constante. Mais de là à être constamment en mesure d’affronter les ténors du côté des voitures de luxe, il y avait toujours un certain recul. Recul qui diminue avec l’arrivée de la nouvelle berline intermédiaire MKZ, représentant un pas en avant pour la remontée de cette marque sur le marché.

Design original

Pour réussir dans le secteur des voitures de luxe, il faut une silhouette que l’on reconnaît automatiquement et qui se distingue facilement des autres. Il n’y a qu’à songer à Cadillac, par exemple, dont la silhouette des véhicules est désormais incontournable. La même chose se dit des Audi, BMW et Mercedes-Benz, cependant. La MKZ respecte cette exigence avec une silhouette qui adopte le style du coupé quatre portes avec une ligne fuyante vers l’arrière.

L’originalité de la calandre attire l’œil, et cette grille élégante et dynamique sera également utilisée sur les autres modèles à venir. Qui dit luxe, dit habitacle cossu et concernant la MKZ, d’importants progrès ont été réalisés à ce chapitre. Non seulement la qualité des matériaux s’est améliorée, mais la finition est pratiquement impeccable. Sur le plan visuel, il faut souligner une console centrale verticale plus large que précédemment. Les stylistes ont également inséré une console flottante entre les deux sièges afin d’ajouter au caractère de l’habitacle.

Comme il se doit, on retrouve la majorité des accessoires figurant dans les modèles concurrents de même catégorie. Toutefois, le système audio est fabriqué par Revel. Cette marque est peu connue du grand public, néanmoins, elle jouit du respect des audiophiles. Il s’agit d’une division de produits de très haut de gamme du groupe Harman/Kardon.

400 chevaux!

On n’a pas non plus lésiné sur les moyens lorsqu’est venu le temps de concevoir un nouveau groupe propulseur. Les ingénieurs ont concocté un moteur V6 3,0 à double turbo et injection directe. Il génère 400 chevaux et 400 lb-pi de couple. Sa puissance est transmise aux quatre roues par l’intermédiaire d’un rouage intégral intelligent, tandis que l’adhérence et la stabilité font appel au vecteur de couple qui utilise les roues ayant le plus d’adhérence pour stabiliser la voiture. En outre, un moteur 2,0 litres de 245 chevaux sera également proposé. Et finalement, une version à moteur hybride fera partie de l’offre de motorisation. Dans ces deux derniers cas, les roues avant sont motrices.

Le Lincoln Drive Center permet aux pilotes de choisir entre trois modes de conduite : Confort, Normal et Sport. Ces réglages sont associés à une suspension adaptative qui modifie l’amortissement à plusieurs reprises chaque seconde.

On a mis le paquet

Bien entendu, qui dit voiture de luxe, dit sophistication mécanique et électronique. La nouvelle MKZ se défend très bien au chapitre de la motorisation, de l’esthétique et du raffinement de son habitacle. En outre, elle est dotée de toutes les aides électroniques à la conduite que peuvent proposer les modèles concurrents. Le régulateur de vitesse adaptatif permet de régler la distance entre la voiture et celle qui précède; de plus, le véhicule s’immobilise complètement lorsque la voiture qui précède s’arrête.

Aussi, la détection de piétons prévient les accidents graves. Sans oublier les détecteurs de présence latérale et transversale. Lincoln est très fier du système d’assistance au stationnement en parallèle et perpendiculaire, qui est l’un des plus efficaces sur le marché. Bref, on n’a rien épargné pour rendre cette MKZ plus attrayante.

Pour terminer, saviez-vous qu’il y a quelques années, l’âge moyen d’un acheteur de Lincoln était de 64 ans, et qu’il est présentement de 58 ans? Comme quoi les efforts déployés pour rajeunir la clientèle portent leurs fruits. Il est certain que cette nouvelle génération de la MKZ contribuera à accélérer ce rajeunissement.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalLincoln MKZ 2017 : plus qu’un simple rafraîchissement
Ford ne clone plus ses modèles en « versions » Lincoln depuis déjà quelques années. Lincoln existe comme marque automobile à part entière et la MKZ en est une belle preuve. La seconde génération de la MKZ présentée au Salon de Detroit en 2012 a droit cette année à une …
BlogueLincoln MKZ 2017 : pas facile, le capitalisme
C’est difficile, le capitalisme. Dans un monde socialiste, où il y a des monopoles, c’est facile pour l’entreprise. Concevez des produits exécrables, vendez-les trop cher, ayez toute l’arrogance que vous voulez, les gens reviendront quand même! Certes, le monopole, comme Hydro-Québec, peut avoir du bon, puisque l’on paie un prix …
EssaisLincoln MKZ 2017 : Lincoln, la tête hors de l’eau
Pendant de nombreuses années, la plupart des produits Lincoln n’ont été que des Ford plus luxueux. Quelquefois, dans un élan de générosité, le véhicule Lincoln avait droit à une motorisation différente. Mais, dans le fond, ça restait un produit Ford. Et malgré les efforts récents de Lincoln, ça reste encore, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires