Véhicules électriques : plus d’autonomie… grâce aux nids-de-poule?

Il existe plusieurs moyens de maximiser l’autonomie des véhicules électriques en conduisant, comme éviter les accélérations brusques, bien exploiter le système de freinage régénérateur et baisser la température de la chaufferette. Kia nous a même appris via une étude britannique qu’écouter de la musique classique favorise une conduite jusqu’à quatre fois plus efficace.

Voici une autre solution aussi ingénieuse que surprenante et qui concerne de près les automobilistes québécois : se servir des nids-de-poule et autres imperfections de la chaussée pour recharger la batterie.

Quoi? Vous avez bien lu. Une compagnie appelée Gig Performance a mis au point un accessoire de suspension, le Roadkil 5000, qui convertit l’énergie cinétique des vibrations et des ondulations de la route en électricité!

La vidéo suivante montre plus concrètement le système à l’œuvre :

« Nous allons révolutionner la façon dont l’énergie perdue des véhicules peut être transformée, affirme le chef de la direction, Brandon Barkdull. Notre produit aide les véhicules électriques à se recharger pendant leurs déplacements et à rester sur la route plus longtemps. »

Gig Performance misera sur le Salon de la SEMA à Las Vegas cette semaine pour en faire la promotion, mais comme la technologie est encore en attente de brevet, les détails précis de son fonctionnement demeurent secrets.

Photo: Gig Performance

Bien qu’elle s’adresse principalement aux entreprises et aux opérateurs de flottes dans l’immédiat, car l’impact est plus grand avec un véhicule lourd, on peut penser que tous les conducteurs – qu’ils roulent en Tesla Model 3, en Hyundai IONIQ 5 ou autre – pourraient en profiter dans le futur.

Des routes bien entretenues et parfaitement lisses peuvent aussi améliorer l’efficacité des véhicules électriques, soit dit en passant, mais ça, c’est un autre débat.

En vidéo : Top 10 des véhicules électriques qui offrent la plus grande autonomie

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TechnologieLes batteries des véhicules électriques, ça se recycle
L’impact environnemental réel des véhicules électriques dépend beaucoup de leurs batteries à haute tension, allant de l’extraction des métaux rares qui entrent dans leur fabrication jusqu’au traitement qui leur est réservé à la fin de leur vie utile. Comme pour les pièces d’un véhicule à moteur, il est possible de …
TechnologieL’autonomie, le nerf de la guerre des véhicules électriques
L’un des principaux freins à l’adoption des véhicules électriques par monsieur et madame Tout-le-monde est leur autonomie, car personne ne veut se retrouver en panne sur le bord de la route avec une batterie à plat. En réalité, le problème n’est pas tant l’autonomie que les infrastructures de recharge en …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires