Alfa Romeo choisit Montréal pour présenter son nouveau Tonale

Alfa Romeo a profité des célébrations entourant le Grand Prix du Canada pour présenter le Tonale, son nouveau VUS de luxe pour la première fois au pays. Pour le constructeur italien, ce véhicule sous-compact a pour mission de prendre des parts de marché à de gros joueurs de l’industrie comme les Audi Q3, BMW X1 et X2 ou le Mercedes-Benz GLA.

L'objectif est ambitieux, car cette catégorie de véhicules est très concurrentielle et il est difficile de s’y faire une place. Mais Alfa Romeo y croit, comme nous l’a expliqué Vincent Noirbent, directeur d’Alfa Romeo en Amérique du Nord.

« On veut aller chercher les clients premium, puisqu’au sein du groupe Stellantis la marque est placée comme premium à l’échelle mondiale. Mais l’autre enjeu, c’est de passer à l’électrification. Le Tonale permet d’opérer cette transition, de déterminer la cible clients et de nous assurer qu’en 2025 nous sommes prêts pour les véhicules 100% électriques», a expliqué M. Noirbent lors d'une entrevue accordée au Guide de l'auto.

Sous le capot du Tonale, le moteur à essence retenu est un 4 cylindres turbo de 2 litres, qui développe 256 chevaux et 295 lb-pi. Cette puissance est envoyée au quatre roues grâce au rouage intégral Q4. Sur papier, les performances sont en phase avec la concurrence visée.

Photo: Stellantis

Mais la version qui devrait intéresser le plus de clients, particulièrement au Québec, c’est le modèle PHEV. Doté d’un 4 cylindres 1,3 litre associé à une motorisation électrique, le Tonale électrifié dispose de 272 chevaux combinés et d’une autonomie 100% électrique de 48 km, le plus importante du segment. Mais pour Alfa Romeo, l'électrification ne doit pas nuire au ressenti derrière le volant :

 « Le Tonale PHEV sera placé comme un modèle haut de gamme, avec une conduite relevée. C’est important que le véhicule soit électrifié, mais il faut aussi qu’il demeure plaisant à conduire », ajoute Vincent Noirbent.

Nous avons souhaité en savoir plus concernant les chiffres de vente espérés par le constructeur, en particulier la version électrifiée, mais Alfa Romeo ne souhaite pas communiquer de prévisions pour le moment.

Visible pour la première fois à Montréal

Le nouveau Tonale est présenté en primeur canadienne pendant les festivités du Grand Prix de Montréal. Il s’agit d’une édition Speciale, un modèle aux normes européennes mais qui est identique à ceux qui seront livrés chez nous. La puristes remarqueront que le véhicule est peint avec la fameuse teinte « vert Montréal », une appellation qui a une saveur particulière au Québec.

Nous avons également demandé à Monsieur Noirbent si le Québec était un marché privilégié pour Alfa Romeo. « Au Québec, ce véhicule a tout à fait son rôle et c’est aussi pour cette raison que nous avons décidé de le présenter ici à Montréal, parce qu’on sait qu’on a une bonne résonnance ici. »

Photo: Stellantis

Si ce nouvel utilitaire sous-compact se qualifie pour les rabais provinciaux et/ou fédéraux, il aura assurémment une belle carte à jouer sur notre marché. Le Tonale sera disponible à partir du début de l’année 2023, d’abord le modèle à essence, puis le PHEV quelques semaines plus tard.

Et d’ici là, si vous souhaitez voir ce nouveau VUS italien, ainsi que la nouvelle Giulia Speciale, une série limitée exclusivement réservée au Canada, vous pouvez vous rendre au coin des rues Peel et Sainte-Catherine durant toute la fin de semaine du Grand Prix.

En vidéo : premier aperçu de l'Alfa Romeo Tonale

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéAlfa Romeo travaille sur un VUS plus gros que le Stelvio
Les choses bougent chez Alfa Romeo depuis l’arrivée en poste de son nouveau chef de la direction, Jean-Philippe Imparato, et de la création du groupe Stellantis qui chapeaute maintenant la marque italienne. Après avoir enfin dévoilé son nouveau VUS compact Tonale 2023 en février, disponible avec une motorisation hybride rechargeable, …
ActualitéAlfa Romeo : une nouvelle version Veloce pour 2022
La berline Giulia et le VUS Stelvio sont les deux seuls modèles qui restent au sein de la gamme canadienne d’Alfa Romeo, mais la compagnie est loin de les négliger. Comme en 2020 et 2021, ces véhicules profitent de quelques changements pour l’année-modèle 2022. Tout d’abord, les versions de base …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires