Demers et Lion dévoilent leur ambulance électrique

- Par Francis Halin

Demers Ambulances et La Compagnie Électrique Lion ont dévoilé en grande pompe leur ambulance électrique baptisée «Demers eFX», lundi, à Beloeil.

«Je tiens à saluer le leadership et le génie de l’équipe de Lion et à remercier le gouvernement du Québec et du PARI CNRC de leur appui dès le premier jour de ce projet ambitieux», a indiqué Alain Brunelle, président de Demers Ambulances, par communiqué.

Au total, il aura fallu près de cinq ans de collaboration entre Demers Ambulances et Lion pour arriver à créer ce nouveau type de véhicule d’urgence vert. 

Demers Ambulances est le deuxième plus important fabricant d’ambulances en Amérique du Nord. Il est déjà présent dans 43 pays avec ses marques affiliées. 

Grâce à ce nouveau partenariat, la PME espère déployer au moins 1500 ambulances électriques d’ici cinq ans. 

Savoir-faire québécois 

C’est Lion, à Saint-Jérôme, qui assemblera le châssis et Demers Ambulances, à Beloeil, qui y ajoutera le compartiment médical pour y effectuer l’assemblage final. 

«C’est une grande fierté pour Lion d’avoir participé à ce projet transformateur pour la société. Et ce n’est que le début, alors que le châssis Lion5 développé par Lion pourra être utilisé dans de nombreux autres types de véhicules», a déclaré Marc Bédard, président-fondateur de Lion. 

« La réalisation de cette ambulance 100% électrique met en évidence le savoir-faire du Québec dans la conception de véhicules électriques et son leadership en matière d’électrification des transports», a ajouté Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie.

De son côté, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, a souligné l’apport précieux de ce partenariat dans le quotidien des travailleurs de la santé. 

«À l’ère du virage de l’électrification des transports, la venue de l’ambulance 100% électrique permettra de limiter les problèmes d’ergonomie et les risques d’accidents dans le véhicule en déplacement», a-t-il commenté. 

En vidéo : Investissements chez Lion Électrique : Entrevue Marc Bédard, président et fondateur

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne usine de batteries de 185 M$ pour Lion
Par Francis Halin La Compagnie Électrique Lion de Saint-Jérôme aura son usine d’assemblage de bloc-batteries de 185 millions de dollars, dont près de 100 millions de dollars de prêts de fonds publics d’Ottawa et de Québec, a annoncé l’entreprise ce matin à Montréal. «C’est grâce à des entreprises comme Lion …
ÉlectriqueUn demi-million pour le premier parc de recharge du Québec
Par Francis Halin Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, investit 500 000 $ dans un projet pilote de recharge de parcs de véhicules électriques d’envergure de Vidéotron. «Grâce à ce projet pilote, les constats qui en résulteront permettront d’adapter au besoin cette filière au potentiel immense», …
BaladoLion Électrique: le Tesla québécois des véhicules lourds
Si Tesla a révolutionné l’industrie automobile en étant un pionnier dans le processus de démocratisation de la voiture électrique, Lion Électrique , une entreprise québécoise, a la même ambition dans le domaine des véhicules lourds. La semaine dernière, on apprenait que le géant Amazon avait signifié son intention d’acquérir par …
ÉlectriqueQuébec vise 1,5 million de véhicules électriques en 2030
Dans le cadre de son nouveau Plan pour une économie verte, le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui son objectif de voir 1,5 million de véhicules électriques sur les routes de la province en 2030. Afin d’atteindre cette cible, Québec a annoncé quelques mesures visant à stimuler les ventes de …
BlogueVéhicules électriques : « financièrement parlant », c’est logique!
Le record d’un rassemblement de véhicules électriques au cours de la fin de semaine à Saint-Hyacinthe montre à quel point ils sont devenus populaires, mais surtout de plus en plus abordables et accessibles. Selon Antoine Joubert, chroniqueur pour le Guide de l'auto , l’industrie automobile vit une véritable transformation poussée …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires