BMW M2 CS 2020 : l'âme de BMW sur circuit

Points forts
  • Tenue de route exceptionnelle
  • Moteur performant
  • Excellente boîte manuelle à six vitesses
  • Masse contenue
Points faibles
  • Prix très élevé
  • Tarif des options
  • Course longue de la pédale de freins
  • Adhérence précaire des Michelin Sport Cup 2 sur chaussée mouillée
Évaluation complète

La BMW M2 CS est la variante la plus évoluée et la plus performante de la Série 2, et lorsque l’occasion s’est présentée d’en faire l’essai sur circuit, je n’ai pas hésité une seule seconde!

Avec son moteur six cylindres turbocompressé de 3,0 litres, sa boîte manuelle à six rapports et son poids plume d’un peu plus de 1 500 kilos, la M2 CS représente ce que BMW fait de mieux et c’est un peu la descendante spirituelle de la M3 d’autrefois.

Le circuit retenu pour cet essai est le Driver Development Track du circuit de Mosport en Ontario, une piste courte, sinueuse et technique. Bref un terrain de jeu idéal pour une voiture légère, agile et puissante comme la M2 CS.

Photo: Lucas Scarfone

En montant à bord, on remarque immédiatement le maintien des sièges M Sport ultralégers avec sellerie en cuir et surpiqûres contrastantes en rouge, lesquels sont empruntés à la M4 CS.

Le volant en alcantara présente un boudin très épais et le pommeau du levier de vitesses tombe aisément sous la main. Le design de la planche de bord commence à montrer de l’âge, mais on s’en fout pas mal parce que l’on n’utilisera ni le système de télématique iDrive ni la chaîne audio. Le son du moteur et des pneus Michelin Sport Cup 2 en virage suffira amplement.

444 chevaux

Le moteur S55 qui anime la M2 CS développe 444 ch à un régime très élevé de 6 250 tr/min et un couple maximal de 406 lb-pi sur une plage qui s’étend de 2 350 à 5 500 tr/min. Bref, il faut cravacher ce moteur pour en tirer la quintessence, mais aujourd’hui le contexte s’y prête parfaitement…

Sur le circuit, la M2 CS est capable de s’exprimer pleinement. Le moteur est volontaire, la course du levier de vitesses est rapide et précise, et le pédalier permet facilement le rétrogradage par talon-pointe. L’adhérence des Michelin Sport Cup 2 sur chaussée sèche est impressionnante, et la calibration des liaisons au sol en mode Sport + permet de bien sentir les réactions du châssis en contrôlant efficacement les mouvements de la caisse. Aussi, le mode M Dynamic autorise de belles dérives contrôlées en sorties de virage, ce qui ajoute énormément à l’agrément de conduite.

La course de la pédale de frein est un peu longue, mais le freinage s’avère très efficace, gracieuseté des étriers rouges à six pistons à l’avant et quatre à l’arrière.

Photo: Lucas Scarfone

Un look très typé

La BMW M2 CS se démarque de la M2 Competition par l’adoption de nombreux éléments en polymère renforcé de fibre de carbone, soit le capot, le toit, la lame avant, l’aileron de type Gurney Flap surplombant le couvercle du coffre, et le diffuseur. En outre, la teinte Misano Blue métallisée est exclusive à cette variante. Avec son prix de départ qui frise les 100 000 $, la M2 CS est loin d’être donnée, et il est aussi possible de faire gonfler la facture par l’ajout d’équipements optionnels comme les freins en composite de céramique à 9 500 $, entre autres…

Photo: Lucas Scarfone

Une nouvelle M2 en approche

C’est un secret de Polichinelle, une nouvelle M2 est actuellement en développement, et cette nouvelle génération de la petite bombe de la marque bavaroise sera désormais assemblée à l’usine mexicaine de BMW, et non plus à Leipzig en Allemagne comme c’est le cas avec le modèle actuel.

La bonne nouvelle, c’est que cette prochaine génération de la M2, ainsi que sa variante Competition, conservera son rouage de type propulsion, et qu’elle sera toujours disponible avec une boîte manuelle à six vitesses ou une boîte automatique à huit rapports qui remplacera la boîte à double embrayage à sept rapports du modèle actuel. La moins bonne, c’est que la M2 adoptera une partie avant avec naseaux surdimensionnés comme les M3 et M4 actuelles qui évoquent un castor fâché chez les esprits créatifs…

Selon les rumeurs, cette future M2 sera animée par une version du moteur S58, soit le six cylindres en ligne turbocompressé de 3,0 litres que l’on retrouve sous le capot des M3, M4, X3M et X4M du constructeur bavarois.

Photo: Lucas Scarfone

La prochaine M2 sera construite sur la plate-forme CLAR qui est plus rigide de 40% en torsion. Ses dimensions extérieures progresseront légèrement, ses voies avant et arrière seront plus larges et son empattement sera augmenté de 51 millimètres. Toutefois, la répartition des masses sera égale sur les trains avant et arrière, et la géométrie de la suspension sera revue afin de présenter un carrossage négatif plus important sur le train avant.

On s’attend à ce que cette nouvelle génération de la M2 soit dévoilée officiellement en cours d’année 2020, possiblement au IAA Mobility présenté à Munich en septembre, puisque cet événement constituera la renaissance du Salon de l’auto de Francfort. Histoire à suivre…

En vidéo: notre essai de la BMW M4 Competition 2021

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesLa BMW M2 CS de 444 chevaux s’en vient au Canada
La division M de BMW lance une édition limitée exclusive de la Série 2 pour la première fois. Et la bonne nouvelle est que les Canadiens pourront en commander une. Suivant les traces des M3 CS et M4 CS de la génération sortante, la nouvelle BMW M2 CS se veut …
Premiers contactsBMW M2 Competition 2019 : la survivante
PALM SPRINGS (Californie) – Au Guide de l’auto , nous évaluons des véhicules réalistes, ceux que les consommateurs achètent, tenant compte de caractéristiques rationnelles, comme l’espace de chargement, la consommation d’essence, la fiabilité et le rapport qualité prix. Notre métier consiste à demeurer le plus objectif possible, car, après tout, …
ActualitéBMW M2 Competition 2019 : encore plus enivrante!
Le constructeur allemand vient de confirmer l’arrivée en scène d’une nouvelle version de son rutilant petit coupé BMW M2, qui sera mise en vente dès l’été de 2018. La M2 Competition remplacerait le coupé M2 « ordinaire » au sein de la gamme au Canada, et profite d’un nouveau moteur …
Premiers contactsEXCLUSIF : BMW M2 2016 - L'âme de BMW
FWAAAP… FWAAAP… FWAAAP… C’est l’un des sons les plus agréables que l’on perçoit au volant de la BMW M2 sur le circuit de Laguna Seca en Californie. Ce son très particulier émane du contact entre les pneus Michelin Pilot Super Sport et les vibreurs à profil très bas localisés aux …
Nouveaux modèlesBMW Série 2 2022 : plus grosse et plus puissante
Le coupé BMW Série 2 accouche d’une nouvelle génération pour 2022. À la différence du modèle Gran Coupé qui repose sur une plateforme à traction, BMW conserve ici une architecture typée propulsion. Au Canada, la version M240i xDrive arrivera en premier, soit en novembre de cette année. Et on peut …
SurvolBMW Série 2 Coupé 2022 : cinq choses à savoir
Chez BMW, la Série 2 arrive en deux versions distinctes. La première, la Gran Coupé, a quatre portières et la deuxième, la Coupé, n’en a que deux. Nous nous attaquerons à cette dernière, puisqu’elle est fraîchement renouvelée. Voici cinq choses à savoir à propos de la BMW Série 2 Coupé …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires