En vidéo : la motoneige électrique québécoise rit de la Tesla Model S

Nous vous avons déjà parlé du fabricant québécois de produits récréatifs électriques Taïga Motors, fondé en 2015, qui est le créateur entre autres de la motomarine Orca et de plusieurs motoneiges. Ses engins ne manquent pas d’impressionner avec leurs capacités et en voici une nouvelle preuve.

Sur la piste d’accélération de Napierville, la compagnie a organisé cet été un affrontement avec la berline électrique Tesla Model S pour montrer à tout le monde de quel bois se chauffe sa Taïga Atlas, pour ainsi dire.

Sans plus attendre, voici le résultat :

Eh oui, l’ingénierie québécoise l’emporte! Certes, son adversaire était une version 85D plus ancienne, mais avec son temps d’accélération de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, la Taïga Atlas de 180 chevaux serait aussi plus rapide que l’actuelle Model S 100D (3,8 secondes).

Quand verrons-nous un duel avec la future Model S Plaid de 1 100 chevaux? Bien que celle-ci abaisse le chrono à 2,1 secondes, l’idée trotte dans l’esprit des gens de Taïga Motors.

Rappelons que la gamme de motoneiges électriques Taïga comprend l’Atlas (crossover), l’Ekko (montagne) et la Nomad (utilitaire). La première est la plus rapide, la seconde est la plus aventureuse, tandis que la troisième ne craint pas les grosses besognes avec une capacité de remorquage maximale de 1 124 livres.

Photo: Courtoisie

Toutes sont alimentées par une batterie de 27 kWh qui fournit une autonomie allant jusqu’à 140 kilomètres environ et qui se recharge à 80% en 20 minutes via une borne rapide (ou deux heures via une borne de 240 volts). Les grands randonneurs n’y trouveront peut-être pas leur compte, mais pour le commun des amateurs de motoneige, la combinaison de performance et d’autonomie s’avère drôlement intéressante, même à une température aussi basse que -40 degrés Celsius.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueTaiga Orca : la motomarine 100% électrique bien de chez nous
Alors que l’été tire à sa fin, Le Guide de l’auto s’est déplacé au Bassin de Chambly pour mettre à l’essai la toute première motomarine électrique. Qui plus est, elle est conçue, développée et assemblée au Québec. Si le projet a débuté en 2015 suite à une compétition remportée par …
TechnologieTaïga TS2 : la motoneige électrique québécoise de l’avenir
Dans un pays de neige et d’hydroélectricité comme le Québec, ce n’était qu’une question de temps avant que quelqu’un ne s’intéresse sérieusement à la conception d’une motoneige électrique. Si on aurait pu croire que ce projet verrait le jour dans les ateliers de BRP à Valcourt, celui-ci a plutôt pris …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires