Québec est en discussions avec Tesla pour un projet ici

Par Francis Halin

Québec a entamé en toute discrétion des discussions avec le géant Tesla pour le convaincre d’investir ici plutôt qu’en Ontario pour son éventuelle usine à batteries, a appris Le Journal. « Mon équipe a échangé avec Tesla. Je vais au Consumer Electronics Show [CES] en janvier prochain. C’est possible que j’aille faire un tour chez Tesla », a confirmé au Journal le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, la semaine dernière.

Pour l’instant, on ignore l’ampleur du projet. Le ministre refuse de s’avancer, mais des sources au gouvernement ont indiqué auJournalque son ministère cherchait des investisseurs comme Tesla pour un projet d’usine en sol québécois.

Tesla n’a pas encore annoncé publiquement qu’elle vient d’acheter le fabricant de batteries ontarien Hibar Systems, de Richmond Hill, au nord de Toronto.

Ces derniers jours, l’entreprise d’Elon Musk s’est rapprochée du Québec en achetant le fabricant de batteries ontarien Hibar Systems, qui a reçu 2 millions $ d’Ottawa. Un achat stratégique pour Tesla qui ne veut plus dépendre de son fournisseur japonais Panasonic.

À Boucherville, l’usine de batteries d’autobus électriques Blue Solutions, appartenant au puissant Groupe Bolloré, qui aurait pu s’associer avec le géant, « n’est pas prête à court terme à fournir des batteries pour Tesla », selon son patron, Jean-Luc Monfort.

Notre lithium populaire

Comme ses compétiteurs, Tesla redouble d’efforts en ce moment pour diversifier ses sources d’approvisionnement de lithium, pour éviter d’être à la merci de l’Australie ou de la Chine. C’est là que le Québec devient intéressant pour le géant californien.

« Tesla, comme tous les fabricants de voitures, se préoccupe de l’approvisionnement de batteries. La batterie, c’est quoi ? Principalement du cobalt, du graphite et du lithium », explique le ministre Pierre Fitzgibbon.

Selon lui, même si Nemaska Lithium peine à refinancer son projet de mine et d’usine, la minière doit être prête à répondre à la demande des constructeurs.

« Tesla est l’un des gros joueurs, mais il y en a beaucoup d’autres. Il y en a des manufacturiers automobiles en Ontario et au Michigan », rappelle de son côté la PDG de Propulsion Québec, Sarah Houde, qui vient de publier une étude sur la filière.

D’après elle, le Québec a l’expertise et les ressources pour avoir sa propre usine de fabrication ou de recyclage de batteries. Beauharnois-Valleyfield, Contrecœur–Sorel-Tracy, Shawinigan, Montréal-Est et Bécancour pourraient l’accueillir.

Pour sa part, Nouveau Monde Graphite a déjà Bécancour dans sa mire. « On vient de faire une option d’achat sur un terrain de 200 000 mètres carrés pour une usine. On veut prendre nos flocons de graphite de Saint-Michel pour en faire une boule purifiée pour les constructeurs », dit son PDG, Éric Desaulniers.

Jointe parLe Journal, Tesla n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue.

MÉGA-USINES AMÉRICAINES DE BATTERIES

Entreprises État Employés Aide publique
Tesla Nevada 6500 1,3 G$ US
SK Innovation
Géorgie 2000 Inconnu
LG Chem Michigan 440 325 M$ US
Envision/AESC (Nissan) Tennessee 400 1,4 G$ US
Imperium3 New York 230 13,5 M$ US

Source : Propulsion Québec, Filière des batteries lithium-lion, avril 2019

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéTesla récolte son premier prix de l’IIHS
L’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) aux États-Unis vient d’effectuer une série de tests de collision sur une poignée de nouveaux véhicules électriques et Tesla en est ressortie avec son premier prix à vie. La Model 3 2019 a récolté le plus grand honneur attribué par l’IIHS, soit un « …
BuzzBientôt des bruits de pet et de chèvre dans les Tesla
Les véhicules de Tesla fabriqués depuis le 1er septembre émettent un son distinctif lorsqu’ils circulent en marche avant ou arrière à moins de 30 km/h. Cette mesure est en prévision de la nouvelle loi américaine qui entrera en vigueur en septembre 2020 et qui rend obligatoire l’installation d’un générateur de …
ActualitéUne Tesla Model S bat le temps de la Porsche Taycan au Nürburgring
Réagissant au lancement de la Porsche Taycan 2020 au début du mois, le grand patron de Tesla, Elon Musk, avait promis qu’une Model S irait bientôt faire ses preuves sur le légendaire circuit du Nürburgring et battre sa nouvelle rivale allemande. Celle-ci, avec un tour de 7:42 minutes, avait établi …
guideauto.tvLa Tesla Model 3 à l’essai sur circuit
S’il y a bien un modèle électrique qui a suscité l’intérêt des Québécois depuis sa mise en marché, c’est bien la Tesla Model 3 . Véhicule le plus abordable du constructeur californien Tesla, la Model 3 ne fait rien comme les autres. Avec son système de conduite semi-autonome Autopilot, son …
ActualitéNova Bus dévoile un nouvel autobus électrique québécois
NEW YORK | L’entreprise québécoise Nova Bus a dévoilé, lundi, un nouvel autobus électrique qui promet une grande autonomie pouvant aller jusqu’à plus de 450 km entre deux recharges de batterie. Baptisé LFSe+, le petit nouveau de la famille Nova Bus est le deuxième autobus électrique développé par l’entreprise de …
BaladoTesla, d’hier à aujourd’hui
De toutes les marques automobiles, Tesla est probablement celle qui a attiré le plus d’attention dans le monde au cours de la dernière décennie. Qui aurait cru qu’à ses débuts, le petit fabricant californien allait réussir à perturber toute une industrie, coupant l’herbe sous le pied à bien des constructeurs …
ActualitéTesla, maintenant rentable, a plusieurs bonnes nouvelles
Bien que ses revenus trimestriels viennent de chuter pour la première fois depuis que la production de la Model S a débuté en 2012, Tesla a pris par surprise Wall Street et la majorité des analystes en rapportant un profit pour le troisième trimestre de 2019. Cette annonce a fait …
Commentaires