Exclusivité: Audi e-tron Sportback Concept : première mondiale à Shanghai

Audi a choisi le Salon de l’auto de Shanghai pour la première mondiale de son nouveau concept e-tron Sportback, un VUS aux allures de coupé à motorisation électrique. Il présage l’arrivée d’un modèle de série dont la commercialisation est programmée pour 2019, soit un an après l’arrivée du tout premier modèle Audi e-tron quattro à motorisation électrique prévue pour 2018.

Selon Rupert Stadler, chef de la direction de Audi, le modèle de série présagé par le e-tron Sportback sera doté d’une autonomie de plus de 500 kilomètres et sera « immédiatement reconnaissable comme un véhicule électrique ». Sur le plan technique, le e-tron Sportback Concept est animé par trois moteurs électriques, un pour le train avant et deux pour chacune des roues arrière. La puissance est chiffrée à 320 kilowatts ou 429 chevaux en mode « normal », et peut être portée à 370 kilowatts ou 496 chevaux en mode « boost », ce qui permettrait à ce véhicule d’abattre le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en 4,5 secondes.

La batterie lithium-ion refroidie par liquide de 95 kilowatts/heure est logée sous le plancher entre les trains avant et arrière, ce qui assure un centre de gravité très bas ainsi qu’une répartition des masses chiffrée à 52% sur le train avant et 48% sur le train arrière. La batterie peut être rechargée par courant direct ou par courant alternatif.

Un croisement entre un VUS et une A7

Le e-tron Sportback Concept mesure 4,90 mètres en longueur, 1,98 mètre en largeur et 1,53 mètre en hauteur avec un empattement de 2,93 mètres, ce qui lui donne un gabarit semblable à celui d’une Audi A7 actuelle. D’ailleurs, il n’est pas faux de dire que ce véhicule représente un croisement entre un VUS et une A7. Côté style, la calandre Singleframe typique de la marque a été modifiée afin de réduire le flot d’air et bonifier l’aérodynamique, puisque la motorisation électrique ne requiert pas autant de refroidissement qu’un moteur à combustion interne.

La ligne de toit est très fuyante vers l’arrière et se prolonge avec une lunette fortement inclinée. On remarque aussi les ailes très musclées ainsi que les jantes en alliage de 23 pouces à six rayons. À l’arrière, les feux sont reliés par une bande lumineuse et les concepteurs précisent que les phares ainsi que les feux adoptent la technologie Matrix LED et sont ainsi capables de transmettre des signaux visuels plus expressifs pour faciliter la communication avec les autres usagers de la route.

Un intérieur fonctionnel et aéré

L’habitacle regroupe quatre sièges et adopte une présentation très épurée qui fait la part belle à trois écrans tactiles à haute définition, le premier remplaçant le traditionnel bloc d’instruments, à la manière du cockpit virtuel Audi déjà présent sur plusieurs modèles de série de la marque, alors que le second sert d’interface au système multimédia et que le troisième permet d’interagir avec le système de chauffage/climatisation. Fait à noter, deux autres petits écrans, montés sur la surface intérieure des portières, reproduisent les images captées par les caméras qui remplacent les rétroviseurs latéraux.

Le Dr Dietmar Voggenreiter, membre de la direction pour les ventes et le marketing de Audi AG, explique pourquoi Audi a choisi Shanghai pour la première mondiale du nouveau concept de la marque : « Nous avons pris la décision de présenter le e-tron Sportback Concept à Shanghai parce que la Chine est le premier marché pour les véhicules électriques. Ceci s’applique à l’infrastructure et aux incitatifs financiers autant que les ventes. On compte présentement 150 000 stations de recharge en Chine auxquelles s’ajouteront près de 100 000 nouvelles stations avant la fin de 2017. Nous sommes bien équipés pour cette croissance rapide. Au cours des cinq prochaines années, nous allons offrir cinq modèles e-tron en Chine, incluant des véhicules électriques alimentés par batteries ayant une autonomie supérieure à 500 kilomètres, comme le e-tron Sportback. »

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisAudi A3 e-tron Sportback 2016, pour son style avant tout
Audi a décidé de faire le grand saut dans le monde de l’électrification grâce à ses modèles « e-tron », des véhicules hybrides rechargeables offrant selon le constructeur une transition idéale entre les besoins actuels des consommateurs et le plaisir de conduire une voiture électrique. Le réel avantage : une …
New YorkAudi Sport à New York - Huit nouveaux modèles en 24 mois
Stephan Winkelmann, président et chef de la direction de Audi Sport, a tracé les grandes lignes d’une offensive menée par la division haute performance de Audi lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée en avant-première du Salon de l’auto de New York. Audi Sport va lancer huit nouveaux modèles …
Commentaires