Cinq conseils pour entreposer sa voiture durant l’hiver

La saison hivernale approche à grands pas, et c’est une période difficile pour une voiture, surtout si l’on souhaite qu’elle reste neuve le plus longtemps possible. Ou s’est-on peut-être gâté en se payant une belle voiture classique? Dans les deux cas, si l’on songe à l’entreposage durant l’hiver, il y a quelques trucs à ne pas oublier.

  1. D’abord, l’endroit où sera stationnée notre voiture doit être sec et sécuritaire, et exempt de rongeurs qui risquent d’endommager certains composants. Sinon, il existe des produits pour les repousser, et il serait sage de boucher tous les orifices dans lesquels ils pourraient se promener, comme le système d’échappement et les trappes de ventilation. Il est également préférable de baisser les glaces latérales de quelques centimètres afin d’éviter l’humidité dans l’habitacle.
  2. Les fluides doivent être tous à leur niveau maximal, incluant de l’huile à moteur fraîche pour s’assurer d’un démarrage sans tracas au printemps. Garder le réservoir de carburant plein évitera la condensation, alors qu’ajouter un stabilisateur d’essence empêchera l’oxydation et la formation de dépôts dans la tuyauterie. Les pneus doivent être gonflés à la pression maximale comme indiqué sur leurs flancs, ce qui leur évitera de s’aplatir. 
  3. On peut retirer la batterie dans les voitures plus vieilles, mais avec toute la technologie informatique à bord des véhicules modernes, il serait plus sage de la laisser connectée, tout en y connectant un chargeur à batterie intelligent.
  4. La voiture devrait être bien lavée et cirée pour retirer toute saleté de la carrosserie, tout en s’vérifiant qu’elle a eu le temps de s’assécher entièrement avant de la couvrir d’une housse de protection. Cette dernière devrait être de bonne qualité, conçue avec un tissu respirant.
  5. Doit-on démarrer le moteur à quelques reprises durant l’hiver? Ce n’est pas nécessaire, mais si l’on en a vraiment envie, il faut le laisser tourner au moins 20 minutes pour qu’il soit bien réchauffé et prévenir la condensation interne.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsL'hiver, ça prend des pneus d'hiver!
Les feuilles sont rouges, prêtes à s’envoler au moindre coup de vent. Déjà, des flocons sont venus perturber la circulation par endroit, et le matin, le givre fait son lit sur les voitures. Ces signes ne mentent pas, l’hiver arrive. En dépit de notre nordicité, il s’agit d’une réalité que …
PneusL'hiver et l'automobiliste québécois
Il fut une époque où le seul souci des automobilistes québécois durant l'hiver était de posséder une trousse de dépannage pour faire face aux tempêtes de neige. Parmi les accessoires recommandés, on trouve encore et toujours : la pelle, le balai à neige avec grattoir, les plaques de traction, les …
Conseils: Protégez votre autoLa mécanique est plus fragile en hiver
La mécanique est plus fragile en hiver. Et je ne parle pas de la mécanique humaine, rudement mise à l’épreuve dès que le mercure descend sous le point de congélation! Je parle ici de la mécanique d’une automobile. Imaginez un vilebrequin, des pistons et des pompes engourdis par un froid …
Conseils: Protégez votre autoLa voiture dans le garage l’hiver ou non?
Durant les longs mois d’hiver, on voudrait tous démarrer une voiture chaude et sans avoir besoin de la déneiger. C’est pourquoi de nombreuses maisons sont munies d’un garage. Par contre, est-ce que l’on maltraite notre véhicule en le rangeant dans le garage chaque jour? Évidemment, une voiture confortable stationnée dans …
Conseils: Protégez votre autoHors du rouage intégral, point de salut?
On nous demande souvent s’il est nécessaire au Québec, en hiver, d’avoir un véhicule muni d’un rouage intégral. « Les premières choses en premier », comme disent les Anglais, qu’entend-on par rouage intégral? Un véhicule à rouage intégral est un véhicule dont la puissance du moteur est acheminée à la …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires