La voiture dans le garage l’hiver ou non?

Durant les longs mois d’hiver, on voudrait tous démarrer une voiture chaude et sans avoir besoin de la déneiger. C’est pourquoi de nombreuses maisons sont munies d’un garage. Par contre, est-ce que l’on maltraite notre véhicule en le rangeant dans le garage chaque jour?

Évidemment, une voiture confortable stationnée dans le garage sera à l’abri des intempéries. Le problème, c’est lorsque l’on revient à la maison, surtout lors d’une tempête où la neige et la glace seront collées à la voiture, et que l’on se gare à l’intérieur. La neige fondra, bien sûr, et la température plus chaude combinée à l’humidité et les résidus de sel accéléreront inévitablement l’oxydation. C’est-à-dire la rouille.

On porte des lunettes? Quand on est à l’extérieur par temps froid, et que l’on rentre à l’intérieur, il se forme immédiatement de la buée sur nos lentilles. Un phénomène similaire va se produire sur divers composants mécaniques sensibles à la rouille, dont le système d’échappement et le radiateur. Les joints en caoutchouc de notre véhicule risquent de se détériorer plus rapidement avec les grands écarts de température.

En revanche, il y a des avantages à laisser à la voiture dans le garage. Les fluides essentiels, comme l’huile à moteur, seront plus liquides, alors au démarrage, ils lubrifieront les pièces mécaniques plus vite. On n’aura pas à déneiger ou à déglacer la carrosserie et le pare-brise, par conséquent, il y a moins de risques d’endommager la peinture et les essuie-glace.

Il y a autant d’avantages que d’inconvénients à ranger notre véhicule dans le garage au quotidien. On recommande surtout de ne pas chauffer le garage inutilement : une température d’environ cinq degrés Celsius suffira durant l’hiver. De plus, assurer une bonne ventilation permettra au véhicule de s’assécher le plus rapidement possible et de combattre l’humidité.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsL'hiver, ça prend des pneus d'hiver!
Les feuilles sont rouges, prêtes à s’envoler au moindre coup de vent. Déjà, des flocons sont venus perturber la circulation par endroit, et le matin, le givre fait son lit sur les voitures. Ces signes ne mentent pas, l’hiver arrive. En dépit de notre nordicité, il s’agit d’une réalité que …
Conseils: Protégez votre autoLa mécanique est plus fragile en hiver
La mécanique est plus fragile en hiver. Et je ne parle pas de la mécanique humaine, rudement mise à l’épreuve dès que le mercure descend sous le point de congélation! Je parle ici de la mécanique d’une automobile. Imaginez un vilebrequin, des pistons et des pompes engourdis par un froid …
Commentaires