Kia Soul EV 2015, surprenant !

Points forts
  • Espace intérieur
  • Consommation et émissions nulle
  • Prix compétitif
  • Espace de chargement généreux
  • Bonne autonomie
Points faibles
  • Disponibilité problématique
  • Pas d'application de connectivité
Évaluation complète

Prendre le volant d’un véhicule électrique demeure toujours une expérience unique. On adore circuler à bord d’un modèle zéro émission et surtout, se déplacer une semaine complète sans visiter les stations-service. D’ailleurs, on se plaît à rapporter le véhicule vide, plutôt que plein d’essence, à la fin de notre période d’essai. L’offre de véhicules 100 % électriques se bonifie d’année en année et Kia a récemment décidé d’électrifier le Soul, l’un de ses modèles les plus populaires.

Une adaptation du Soul à essence

L’idée d’utiliser le Soul comme base est excellente. Le modèle, au gabarit très pratique qui s’apparente à un VUS, s’avère fort utile si vous devez composer avec les besoins d’une famille nombreuse ou très sportive. Le Soul EV est inspiré du modèle à essence et n’a pas été développé pour les besoins de la cause. On a plutôt adapté ce mode de propulsion. Heureusement, les compromis ne sont font pas trop sentir.

Les batteries au lithium-ion polymère d’une capacité de 27 kWh installées sous le plancher favorisent la répartition des masses et abaissent le centre de gravité. Bien entendu, l’ensemble ajoute un surplus de poids par rapport à son équivalent à essence, mais le commun des mortels n’y verra pas de réel inconvénient. On a surtout été en mesure de conserver le volume de chargement intact alors que l’espace à bord est pratiquement inchangé. Seul le siège arrière est un peu plus haut.

Distinctif

À l’extérieur, le Soul EV se démarque un tout petit peu de son équivalent à essence. Outre les écussons soulignant son mode de propulsion, l’élément le plus marqué est l’absence de la grille avant. Un panneau peint aux couleurs de la carrosserie et qui cache les connecteurs de recharge remplace la grille. Le modèle hérite aussi en 2016 de quatre coloris à deux tons (au lieu de trois en 2015) qui lui sont réservés et de jantes de 18 pouces au profil plein, plus aérodynamique. Le Soul arbore toujours son design carré, très particulier.

À bord, c’est principalement l’instrumentation qui témoigne de la motorisation unique du modèle. Elle est entièrement numérique et affiche d’un côté l’autonomie restante et votre niveau de consommation, de l’autre, un large indicateur de vitesse. La partie centrale peut être personnalisée selon vos goûts. Le reste du tableau de bord est similaire à ce que l’on connaît du Soul. On apprécie la qualité de finition et l’attention portée aux détails. On a surtout l’impression d’en avoir pour notre argent. Petite fonctionnalité intéressante, une commande Driver Only permet la sélection de la ventilation uniquement pour le conducteur si vous voyagez seul. Cela afin de minimiser l’impact du climatiseur sur l’autonomie.

Jusqu’à 200 km d’autonomie?

Mettre à l’essai un véhicule électrique est toujours un défi dans notre cas au travail. Il faut planifier soigneusement nos essais, car l’autonomie plus restreinte des modèles électriques complique un peu nos déplacements, surtout quand on habite en banlieue éloignée et que l’on doit composer avec les activités sportives des enfants. Nous avions donc prévu demander à l’entreprise voisine du bureau s’il était possible d’utiliser sa prise électrique de 120 volts pour recharger notre Soul EV durant le jour. Ce n’est pas l’idéal, mais ça nous a dépannés.

L’autonomie annoncée dans le cas du Soul EV est de 150 km. Bien entendu, ce chiffre peut varier à la baisse selon la température, le type de route empruntée et votre style de conduite.  Le rayon d’action peut aussi être majoré en fonction du nombre de fois que vous aurez utilisé le système de régénération, qui vous rajoute de précieux kilomètres d’autonomie.

Régénération

Nous avons été surpris par l’efficacité du système. Notre trajet initial nous aura permis de rouler un peu plus de 100 km réels tout en ne retranchant que 80 km d’autonomie. Il nous aurait donc été possible de parcourir 180 km en tout. Certains propriétaires affirment avoir pu parcourir près de 200 km. Voilà qui rehausse grandement l’intérêt du modèle et qui diminue le stress lié à l’autonomie.

Nous n’avons même pas été obligés de brancher le véhicule durant la journée. Côté recharge, il faut compter plus de 20 heures sur une prise 120 volts classique et un peu plus de quatre heures sur une borne de recharge de 240 volts. Une borne rapide de 440 volts recharge la voiture à 80 % en 30 min.

Sur la route

Le Soul dispose d’un moteur synchrone à aimant permanent dont la puissance est de 109 chevaux. Ce n’est certes pas très éloquent, mais c’est le couple de 210 lb-pi qui donne à l’engin toute son efficacité. Le Soul EV n’a rien de réellement sportif, mais son jumeau à essence ne l’est pas plus.

Sa conduite est confortable, et le couple intéressant rend sa conduite très sécuritaire. On développe au volant du Soul EV une conduite beaucoup plus écoénergétique que sportive. D’ailleurs, on se laisse rapidement prendre au jeu.

Le moteur électrique transmet sa puissance aux roues avant par le biais d’un engrenage de réduction à une vitesse. Cette transmission comprend sur le sélecteur un mode B qui favorisa la récupération d’énergie en rendant le freinage régénératif beaucoup plus agressif. Dès que l’on relâche l’accélérateur, le véhicule ralenti dramatiquement, ce qui aide à économiser les freins. Avec l’habitude, on peut pratiquement conduire le véhicule sans jamais utiliser le frein.

Conversion kilowatt vs litre au 100

Côté consommation, si l’on transfère les coûts d’électricité pour recharger le véhicule en consommation de carburant, on obtient une moyenne d’environ 2,0 l/100 km, ce qui est excellent. Bien entendu, la borne de recharge résidentielle est un incontournable.

L’autre véritable avantage des véhicules électriques, c’est leur entretien minimal. On peut apprécier les modèles hybrides branchables – j’inclus la Volt dans cette description même si le principe est un peu différent–, mais malgré l’économie que ces véhicules engendrent, on doit composer avec les désavantages du moteur thermique et de ses composantes, notamment les changements d’huile et l’entretien du système d’échappement.

Difficile à trouver

Comme plusieurs, nous sommes tombés sous le charme du Soul EV. Toutefois, il n’est pas facile d’en dénicher un. Les unités arrivent au compte-gouttes chez les quelques concessionnaires autorisés et la liste d’attente est longue, très longue.

Pourquoi n’y a-t-il donc pas plus d’unités? Kia explique qu’il veut demeurer prudent avec l’offre du modèle. Mais dans les faits, la vente des véhicules EV n’est pas encore rentable pour les constructeurs. On les produit pour l’image et afin de réduire le niveau de consommation de la flotte, mais les constructeurs n’y trouvent toujours pas leur compte en termes de profitabilité.

Impressionnés

Après une semaine au volant du Kia Soul EV 2015, il faut avouer qu’il nous a impressionnés. Le « stress de l’autonomie » a été beaucoup moins présent que lors de l’essai d’autres véhicules électriques. C’est dû en bonne partie en raison de l’autonomie supérieure du modèle qui, à part celle de la Tesla Model S, est la plus élevée pour le moment. Il ne manque qu’un rouage intégral pour en faire le véhicule abordable le plus intéressant!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsKia Soul EV 2015: Adieu essence!
Kia entre à son tour dans la danse des véhicules à émissions nulles avec la Soul EV 2015. La EV a été élaborée à partir de la plateforme de la Soul à moteur conventionnel, fraîchement redessinée pour 2014; elle affiche donc elle aussi un look urbain, jeune et dynamique. Une …
ÉlectriqueLe Kia Niro, un VUS hybride
Même si les voitures électriques ont actuellement la côte, les réalités d’aujourd’hui font en sorte que ce sont les véhicules hybrides qui sont réellement utilisables : combinant une motorisation électrique avec un petit moteur à essence employé à la fois pour recharger les batteries et pour propulser la voiture, ce …
RappelsLa Kia Soul est rappelée
Si vous êtes propriétaire d’une Kia Soul de 2014, 2015 ou même de 2016, la nouvelle suivante pourrait vous intéresser : un rappel concernant le sympathique petit véhicule a été communiqué par Transport Canada. Sur 24 281 véhicules, un bouchon du pignon de direction n’a pas reçu suffisamment d’adhésif lors …
DetroitUn VUS concept Kia à Détroit
Le Salon de l'auto de Détroit ouvre ses portes le 11 janvier prochain, et plusieurs manufacturier nous ont déjà signifié leur intention d'y dévoiler quelque chose de nouveau. Kia vient de se joindre aux festivités en nous présentant le cliché ci-dessus : selon le constructeur, le VUS doré qu'on peut …
Commentaires