Audi activesphere concept : stylé comme un coupé, fonctionnel comme une camionnette

Audi a choisi la ville d’Aspen au Colorado pour la première nord-américaine officielle de son nouveau véhicule concept activesphere. Le style évoque celui d’un coupé et est doté d’une partie arrière modulable pouvant lui donner une configuration de camionnette.

Pourquoi Aspen? Parce que cette petite localité de 6 000 habitants est reconnue pour le ski, et qu’elle était justement l’hôte d’une manche du Championnat du monde de ski alpin pour laquelle Audi est un important commanditaire. Le fait que l’on compte une cinquantaine de milliardaires dans la population locale, soit un ratio plus élevé que celui de la ville de New York, est sans doute un autre facteur ayant joué en faveur d’Aspen pour cet évènement. Mais cela est une pure spéculation de ma part…

Toujours est-il qu’Audi a profité de l’occasion pour aussi présenter ses modèles électriques de série à divers endroits de la ville lors de cette fin de semaine de championnat.

Bref, revenons à ce quatrième véhicule concept d’Audi, qu’est l’activesphere qui reprend la motorisation électrique propre aux trois autres véhicules concepts de cette série. L’activesphere se distingue par la polyvalence de sa configuration et la dualité de son design, sa double vocation cadrant parfaitement avec la vie active de la clientèle de la marque allemande.

Coupé et camionnette

Selon Charles Lefranc, designer au Audi Design Loft de Malibu en Californie, l’activesphere représente une fusion entre le style et l’élégance d’un coupé à quatre portes pour ce qui est de sa partie supérieure et le côté robuste d’un véhicule hors route exprimé par sa garde au sol ajustable et le design de ses bas de caisse. Ces derniers font apparaître des blocs en saillie lorsque le mode de conduite Hors route est sélectionné, et ses jantes de 22 pouces sont chaussées de pneus tout-terrain.

Mais l’aspect le plus innovant de cette carrosserie est sans contredit la partie arrière modulable, la lunette se soulevant au-dessus du toit pour découvrir un espace de chargement plat avec rails de fixation et bandes d’attache pour y fixer des vélos, des skis, des planches à neige et autres articles de loisirs. Selon Marc Lichte, chef du design, « L’activesphere concept permet de circuler n’importe où avec élégance, en s’adaptant à la vie active de la clientèle. Je fais moi-même beaucoup de sport, et je voulais que l’on propose un véhicule adapté au transport d’articles de sport avec style ».

Issu de la plate-forme PPE (Premium Platform Electric), développée conjointement avec Porsche, le concept activesphere est animé par deux moteurs électriques, générant une puissance combinée de 436 chevaux et un couple maximal de 531 lb-pi. Ils sont alimentés par une batterie d’une capacité de 100 kWh. L’activesphere fonctionne avec un système électrique de 800 volts, tout comme l’actuelle e-tron GT du constructeur, et ses concepteurs précisent que la recharge peut se faire avec un courant de 270 kW permettant ainsi d’ajouter 300 kilomètres d'autonomie en 10 minutes.

Habitacle modulable

Comme la plupart des véhicules concepts, l’activesphere est équipé de portières antagonistes, lesquelles favorisent une vue dégagée sur l’ensemble de l’habitacle. De style lounge, celui-ci comporte un volant et un pédalier servant à piloter le véhicule, mais puisque la conduite autonome de niveau quatre fait partie de sa dotation, volant et pédalier se rétractent lorsque le véhicule prend ses mouvements en charge.

On remarque également l’absence totale d’écrans, lesquels sont ici remplacés par une lunette avec réalité augmentée ainsi qu’un système de reconnaissance gestuelle permettant au conducteur d’interagir avec les dispositifs de la voiture au moyen de commandes virtuelles apparaissant à des endroits stratégiques. Par exemple, les commandes virtuelles du système de chauffage/climatisation apparaissent près des buses de ventilation quand la main du conducteur s’en approche.

Le concept activesphere préfigure les grandes orientations de la marque dans le futur, tout comme les concepts Grandsphere, Skysphere et Urbansphere déjà présentés. D'ailleurs, certains des éléments sont appelés à migrer vers d’éventuels modèles de série. À ce sujet, Marc Lichte nous a confié que Charles Lefranc travaillait déjà au design d’un nouveau modèle de série appelé à remplacer l’actuelle A8. Histoire à suivre…

À voir aussi : Le designer Charles Lefranc présente le Audi activesphere concept

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesAudi Active Sphere Concept : conçu pour la vie active
Audi dévoile aujourd’hui le quatrième véhicule concept de sa série de modèles Sphere, l’Active Sphere Concept conçu pour la vie active et propulsant le rouage quattro, désormais électronique, dans l’avenir. L’Active Sphere Concept suit donc trois autres véhicules déjà présentés par la marque allemande, soit les Sky Sphere, Grand Sphere, …
Nouveaux modèlesAudi Urban Sphere Concept : un troisième espace de vie selon Audi
Après le concept Sky Sphere évoquant le roadster de l’avenir et le Grand Sphere représentant la vision du constructeur pour une future berline de grand luxe, voici maintenant qu’ Audi dévoile le concept Urban Sphere, une voiture électrique urbaine de luxe conçue pour les mégacités, qui deviendra le troisième espace …
Nouveaux modèlesConcept Audi Grand Sphere : un jet privé pour la route
Le concept Audi Grand Sphere est issu du projet Artemis du constructeur allemand, lequel a été mis en marche pour accélérer le développement de nouveaux véhicules à motorisation électriqe. Ce concept dévoilé aujourd’hui présage l’arrivée d’un nouveau modèle de série dont la production est programmée pour 2024 avec un lancement …
ActualitéAudi veut renommer plusieurs de ses modèles
La transition vers les véhicules électriques apporte un lot de changements dans l’industrie, mais aussi dans notre paysage et notre quotidien. Les constructeurs ajustent leurs stratégies en conséquence et cela inclut notamment les noms de leurs modèles. S’adressant à des médias allemands il y a quelques jours, le chef de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires