Genesis G80 Électrifiée 2023 : somptueusement zen

Points forts
  • Confort de roulement exemplaire
  • Habitacle très bien ficelé
  • Élégance authentique
Points faibles
  • Puissance inférieure aux rivales électriques
  • Espace de chargement limité
Évaluation complète

La Genesis G80 est dans une classe toute particulière. Elle nous rappelle cet engouement que les Nord-Américains ont jadis eu pour les berlines intermédiaires de luxe qui ne misent pas sur la polyvalence ni la haute performance, mais plutôt sur le confort, l’image et l’expérience de conduite générale.

Comme tous les constructeurs, Genesis se trouve face au grand défi de l’électrification – et son objectif est d’offrir une gamme qui carbure exclusivement aux électrons d’ici 2030. Le petit GV60 a été récemment lancé sur le marché, et le GV70 - modèle le plus populaire de la marque à l’heure actuelle – recevra ses moteurs à aimants sous peu.

Le qualificatif « électrique » s’apprête à toutes les sauces, ces temps-ci dans l’industrie automobile. Pour la G80, ça signifie que l’on a simplement remplacé la motorisation thermique par un moteur électrique à l’avant, ajouté un moteur électrique à l’arrière et adapté une batterie dans le plancher. Ainsi naissait la G80 Électrifiée. Mais selon l’échéancier mentionné plus haut, d’ici 2023, ce sera « G80 » tout court!  

Photo: Louis-Philippe Dubé

Une silhouette classique, un environnement de conduite exceptionnel  

Contrairement aux autres voitures haut de gamme électriques offertes sur le marché actuel qui affichent des designs tape-à-l’œil , la G80 Électrifiée se montre plus zen, voire plus « pépère ». Seuls quelques détails la distinguent de son homologue à moteur thermique. D’une part, la calandre est fermée et abrite le port de recharge de la voiture qui est étonnamment bien dissimulé. D’autre part, les sous pare-chocs  à l’arrière qui intégraient les embouts d’échappement sont dorénavant plats. C’est tout!

Photo: Louis-Philippe Dubé

À l’intérieur, la G80 Électrifiée calque la G80 à essence, fournissant ainsi un environnement généreux où le souci du détail et l’insonorisation sont remarquables. D’ailleurs, cet habitacle est encore plus paisible depuis que la motorisation électrique a élu domicile sous le capot. On a également droit à une sellerie exceptionnellement confortable, accompagnée d’un bon espace général pour tous les passagers. On se doit de souligner la qualité d’assemblage des matériaux et des textures qui est exemplaire, comme c’est le cas dans toute Genesis, même si on peut remettre en question le choix des coloris – l’habillage marron de notre véhicule d’essai n’était pas le plus attrayant de la palette.

La Genesis G80 à moteur thermique a un volume de chargement de 371 litres dans son coffre. Étant donné que l’on a dû adapter la motorisation électrique à l’arrière à la plate-forme existante, une grosse bosse dans le coffre retranche 65 litres d’espace à cet endroit...

Photo: Louis-Philippe Dubé

Performances adéquates, conduite duveteuse

La paire de moteurs électriques développe une puissance combinée de 365 chevaux et un couple de 516 lb-pieds, le tout distribué aux quatre roues. Ces moteurs électriques sont reliés à une batterie de 87,2 kWh. Si sur papier ces chiffres sont plus conservateurs que ceux des Audi e-tron GT, Mercedes-Benz EQS et loin derrière la Tesla Model S, la prestation au chapitre de l’accélération est digne de mention. Surtout lorsque l’on prend en compte que la G80 Électrifiée fait pencher la balance un peu plus que son homologue à essence, avec 5 035 livres contre 4 453 livres avec le V6 3,5 litres turbocompressé. De plus, elle s’est avérée frugale pendant l’ensemble de notre essai, qui comportait une variété de routes propices à la conduite animée.

Si elle déploie légèrement moins de puissance à haut régime que la G80 régulière, cela se manifeste presque exclusivement à haute vitesse, un terrain que le conducteur moyen de la G80 ne visitera probablement pas souvent.

Photo: Genesis

Au chapitre de la dynamique, la G80 Électrifiée n’adopte pas une conduite sportive, mais plutôt souple et confortable. On lui a réservé son propre ensemble de calibrage de suspension et de direction – direction qui fournit une pesanteur satisfaisante et un bon ressenti dans le volant afin de garder le conducteur confiant et les manœuvres précises.

Finalement, concernant l’autonomie, Genesis affirme que l’on peut extirper 454 kilomètres sur une seule charge. La recharge s’exécute en 22 minutes sur une borne de niveau 3 si l’on veut faire passer la batterie de 10 à 80%, la capacité de recharge maximale étant de 187 kW.

Évidemment, tout ça se déroule dans des conditions idéales. Les ingénieurs chez Genesis nous ont rappelé qu’ils ont fait des tests hivernaux à Chibougamau, terre hostile pour les véhicules électriques…

Photo: Genesis

Éphémère sur le marché actuel, la berline intermédiaire passe doucement à l’électrification chez les constructeurs de véhicules de luxe. Genesis ne lui a pas donné une plate-forme électrique spécifique ni même une plate-forme partagée, ce qui veut peut-être dire qu’il y va avec prudence. Mais le produit final est bien exécuté. Le manufacturier est parvenu à électrifier la berline tout en conservant l’ensemble de ses grandes qualités, en plus de garder sa consommation raisonnable.

Au moment d’écrire ces lignes, le prix de la Genesis G80 Électrifiée est toujours inconnu. Or, on nous a promis que ce facteur déterminant nous serait dévoilé vers la fin de l’été, à l’approche de la date de commercialisation fixée au début de l’automne.

En vidéo: notre essai du Genesis GV60 2023

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvEn vidéo : Le Guide de l'auto conduit le Genesis GV60 2023
Le journaliste du Guide de l’auto Gabriel Gélinas s'est déplacé au Texas pour assister au lancement médiatique du premier véhicule 100% électrique de Genesis , le GV60 . « Pour ce qui est du programme technique, on est en terrain connu parce que le véhicule est élaboré sur l’architecture E-GMP, …
guideauto.tvEn vidéo : Le Guide de l’auto conduit le Genesis GV70 2022
Cette semaine à l’émission du Guide de l’auto , nos animateurs Antoine Joubert et Gabriel Gélinas mettent à l’essai le Genesis GV70 2022 . « Ça fait maintenant cinq ans que Genesis vend des véhicules chez nous comme marque distincte de Hyundai . On a l’impression que c’est cette année …
New YorkGenesis X Speedium Coupe : un concept qui a de la gueule
Dans un monde électrifié où les utilitaires sont dévoilés à la pelletée, il fait bon parfois de pouvoir contempler une sportive, même si elle n’est qu’au stade de prototype. C’est en marge du Salon de l’auto de New York que Genesis a dévoilé le concept X Speedium Coupe, une sportive …
ActualitéGenesis G80 Sport 2022 : un premier aperçu à saveur canadienne
Genesis vient de dévoiler les premières images de la G80 Sport, qui revient dans la gamme avec un style repensé et encore une fois plus athlétique que les autres versions de la berline intermédiaire de luxe G80 . Ça commence par une nouvelle couleur de carrosserie exclusive appelée Rouge Cavendish, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires