Véhicules électriques : plus de modèles admissibles au rabais fédéral

À compter du 25 avril 2022, le programme d’incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission (iVZE) du gouvernement du Canada sera élargi pour inclure l’achat d’un nombre supplémentaire de modèles, notamment des VUS et camionnettes. Ces incitatifs peuvent aller jusqu'à 5 000 $.

L’annonce a été faite vendredi midi, dans le cadre du Jour de la Terre, par le ministre canadien des Transports, Omar Alghabra.

Tout d’abord, Ottawa augmente de 45 000 $ à 55 000 $ le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) qui sert de limite pour les modèles de base. Leurs versions plus coûteuses sont également admissibles. Dans leur cas, le PDSF maximal passe de 55 000 $ à 65 000 $.

Ensuite, les plus gros véhicules comme les VUS, camionnettes et fourgonnettes – on peut penser au Ford F-150 Lightning – se qualifieront pour le rabais à condition que leur PDSF soit de moins de 60 000 $. Les critères exacts (poids, taille, nombre de sièges, etc.) restent à préciser. Ça pourra aller jusqu’à 70 000 $ pour les versions plus coûteuses.

Photo: Ford

On apprend du même coup que le gouvernement fédéral a modifié la définition des véhicules hybrides rechargeables admissibles. Désormais, au lieu de se baser sur la capacité de la batterie, la subvention dépendra de l’autonomie offerte. Ainsi, les hybrides rechargeables capables de parcourir 50 km ou plus en mode électrique recevront 5 000 $ et ceux qui sont sous ce seuil continueront d’être admissibles à 2 500 $.

Rappelons que le budget fédéral de 2022 propose d’investir 1,7 milliard $ en vue de prolonger le programme iVZE jusqu’en mars 2025, de fournir 547,5 millions $ sur quatre ans pour lancer un nouveau programme d’incitatifs à l’achat de véhicules zéro émission moyens et lourds (les modalités seront annoncées cet été) et d’investir 400 millions $ d’argent neuf pour l’installation de bornes de recharge à travers le pays.

De plus, tel qu’annoncé à la fin mars, le gouvernement du Canada mettra de la pression sur les constructeurs automobiles pour que les véhicules zéro émission représentent au moins 20 % des ventes de nouveaux véhicules légers d’ici 2026, 60 % d’ici 2030 et 100 % d’ici 2035.

En vidéo : comment expliquer les longs délais de livraison des modèles électriques?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursQue pensez-vous de la Ford Focus électrique d'occasion?
Je suis à la recherche d’une voiture électrique bon marché pour rouler à peu près 35 kilomètres par jour. J’ai trouvé une Ford Focus électrique 2013 de 116 000 km pour 9 500 $. Qu’en pensez-vous? -------------------- Bonjour Gaëlle, Voilà une auto qui, sur le plan technique, n’impressionne guère. Comme …
ActualitéÉlectrification des transports : le gouvernement canadien met le paquet
Quelques jours après que Québec ait annoncé la prolongation de son programme Roulez vert , c’est au tour du gouvernement canadien d’annoncer de nouvelles mesures liées à l’électrification des transports. Dans le cadre d’un investissement de plus de 9 milliards $ visant à atteindre la carboneutralité d’ici 2050, le gouvernement …
guideauto.tvEn vidéo : Antoine Joubert fait le point sur les rabais gouvernementaux
De passage à l’émission Salut Bonjour, le chroniqueur du Guide de l’auto Antoine Joubert a fait le point sur les récentes modifications apportées aux subventions provinciales et fédérales sur les véhicules électriques et hybrides. « On avait 8 000 $, taxes incluses, qu’on appliquait sur la vente d’un véhicule 100% …
ÉlectriqueLes camionnettes électriques, ça s’en vient!
Les voitures électriques font maintenant partie du paysage automobile québécois, avec plus de 130 000 unités immatriculées en début d’année 2022. De petites voitures comme la Nissan Leaf et la Chevrolet Bolt EV ont permis à de nombreux automobilistes de dire adieu aux stations d’essence. Or, les véhicules électriques actuellement …
ÉlectriqueTous les véhicules électriques vendus au Québec
Les automobilistes québécois sont maintenant nombreux à s’intéresser aux véhicules électriques . Bien que la grande majorité des modèles offerts sur notre marché demeurent animés par des moteurs à essence, les électriques prennent une place de plus en plus considérable dans la stratégie de commercialisation des constructeurs. On dénombre aujourd’hui …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires