Magasinez votre prochain véhicule d’occasion sur otogo.ca !
Voir l’inventaire

Préservez votre belle carrosserie en trois étapes faciles

Printemps, été, automne ou hiver, l’état des routes, les aléas de la météo et autres surprises peuvent causer des dommages aux véhicules en toute saison. C’est pourquoi il est important d’effectuer un bon entretien et d’appliquer des traitements préventifs pour les contrer.

Même si vous venez d’acheter un véhicule d’occasion qui présente déjà certains signes d’usure et des imperfections, ce n’est pas une raison de le négliger! Voici donc trois étapes faciles pour préserver une belle apparence…

1. Pellicule et retouches

L’installation d’une pellicule transparente s’avère comme un choix intelligent pour protéger la devanture du véhicule de potentiels éclats de roches et des autres débris. On parle surtout des véhicules neufs, mais songez-y quand même si votre auto usagée est presque immaculée.

Lorsque les dommages sont déjà faits, procédez à des retouches de peinture, idéalement par un atelier spécialisé en esthétique automobile pour assurer un résultat final uniforme. Sinon, un système de restauration tel que Rocker Bumper est conseillé.

2. Cires et enduits

L’application d’une bonne cire après un lavage du véhicule est un autre geste gagnant. Un luxe? Pas du tout. Il est recommandé d’en mettre au moins une fois par saison pour assurer une protection durable de la carrosserie contre les intempéries.

En ce qui a trait à l’enduit de céramique, ce type de produit peut effectivement faire un bon travail et faciliter l’entretien, mais il faut s’assurer de bien préparer son véhicule avant d’appliquer l’enduit (lavage et décontamination).

3. Fientes d’oiseau (et moustiques collés)

Comme les peintures de nos jours sont plus minces et plus fragiles, notamment face aux abrasifs, ça ne prend pas grand-chose pour les abimer. Prenons l’exemple d’une fiente d’oiseau sur la carrosserie, chose qui n’est pas rare pendant les beaux mois.

Il est bien sûr important de l’enlever le plus rapidement possible, sinon après quelques jours, l’acidité commencera à laisser une tache. De plus, ne faites pas l’erreur de frotter l’excrément, car cette matière abrasive risque assurément de causer du tort à la peinture. Un bon lavage avec une machine à pression est l’idéal.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires