Hyundai Santa Fe hybride 2021 : pragmatique, mais sans saveur

Points forts
  • Habitacle spacieux et polyvalent
  • Consommation raisonnable
  • Roulement confortable
Points faibles
  • Conduite sans éclat
  • Bruits de vent audibles à haute vitesse
  • Faible capacité de remorquage
Évaluation complète

Le Hyundai Santa Fe revient avec un design rafraîchi pour l’année modèle 2021. Pas une révolution, mais une mise à jour de milieu de cycle pour lui apporter une touche de modernité.

Ces modifications changent son regard sans transformer la partie avant en profondeur. Les principales différences notables sont l’arrivée d’insertions argentées sur le bouclier avant, ainsi qu’une calandre et des phares redessinés. La bande argentée qui parcourait le capot de gauche à droite est désormais peinte de la même couleur que la carrosserie.

Les changements sont similaires à l’arrière, avec des feux et un diffuseur revus ainsi que des antibrouillards repositionnés. Globalement, les lignes demeurent classiques, nettement moins affirmées que celles de son cousin le Kia Sorento.

Photo: Julien Amado

La grande nouveauté se trouve toutefois sous le capot, avec l’arrivée d’une motorisation hybride. Et bientôt d’une deuxième puisqu’une version rechargeable fera son apparition sous peu.

En attendant, Hyundai nous a confié le volant du Santa Fe hybride non rechargeable. Alors que les modèles à essence sont motorisés par deux 4 cylindres de 2,5 litres (avec et sans turbo), le modèle hybride reçoit un petit bloc de 1,6 litre turbocompressé, qui est monté sous le capot de nombreux modèles Hyundai et Kia.

Dans ce cas-ci, un moteur électrique de 44,2 kW et une petite batterie de 1,5 kWh s’ajoutent pour diminuer la consommation de carburant. Ainsi équipé, le Santa Fe hybride dispose de 226 chevaux et de 258 lb-pi de couple. Des valeurs tout à fait respectables pour un VUS de cette taille. 

Photo: Julien Amado

Travailler sans se distinguer…

Sur la route, le Santa Fe hybride réalise des performances correctes, sans plus. Les accélérations comme les reprises n’ont rien de foudroyant, mais permettent de s’insérer convenablement dans la circulation.

Précisons tout de même que nous avons testé le véhicule à vide. Mais avec cinq passagers et le coffre rempli de bagages, il faudra anticiper davantage les dépassements. Officiellement, la capacité de remorquage s’élève à 2 500 lb (3 500 lb pour les modèles à essence). Mais avec une telle charge attelée, le Santa Fe hybride va devenir vraiment lent…

S’il ne met pas vos cervicales à rude épreuve, ce moteur a au moins le mérite de ne pas vous vriller les tympans à chaque accélération. Il s’est distingué par son silence de fonctionnement, même lorsqu’il est sollicité au maximum.

Photo: Julien Amado

Au sujet de la tenue de route, c’est surtout le confort qui domine. Les suspensions absorbent efficacement les irrégularités de la chaussée, même sur celle de notre belle province!

Toutefois, cette souplesse se paye par une tenue de route correcte, mais franchement peu inspirée. S’il se tire correctement d’affaire en ville et sur voies rapides, le Sante Fe n’apprécie pas les virages. Dans les Laurentides où nous l’avons essayé, le VUS de Hyundai s’avachit sur son train avant, la limite d’adhérence des pneus étant rapidement atteinte. Il faut dire que le poids élevé de cette version hybride (1 907 kg) place le véhicule dans la moyenne haute de sa catégorie.

Si ses capacités dynamiques n’impressionnent guère, on retrouve le sourire au moment de passer à la pompe. Surtout qu’avec une autonomie d’environ 800 km, on ne s’y rend pas trop souvent. Selon Ressources naturelles Canada, la consommation moyenne s’élève à 7,4 L/100 km. Un chiffre plutôt optimiste, puisque nous avons relevé 8,2 L/100 km lors de notre essai.

Toutefois, cela reste très compétitif pour un VUS de cette taille. À titre de comparaison, nous avons enregistré 13,5 L/100 km avec le Kia Sorento équipé du moteur 2,5 litres turbo.

Photo: Julien Amado

Spacieux, mais un peu moins qu’un Sorento

À mi-chemin entre un Tucson et un Palisade, le Hyundai Santa Fe met en avant son espace de chargement généreux pour convaincre les familles. Contrairement au Sorento, il n’est pas possible d’opter pour une troisième rangée de sièges, un privilège réservé au Palisade chez Hyundai.

Grâce à un très bon dégagement pour la tête et les jambes, des adultes peuvent voyager longtemps en tout confort, à l’avant comme à l’arrière. L’espace dévolu aux jambes diminue quand on avance la banquette arrière (fractionnée 60/40) pour agrandir le coffre, mais cela reste acceptable.

Spacieux et agréable à vivre, l’habitacle se différencie nettement de celui du Sorento. Alors que Kia a conservé un levier de vitesses traditionnel et une console centrale plus basse, Hyundai a rehaussé le tout et a opté pour des boutons de sélection de vitesse. Pour le reste, le système multimédia se montre intuitif, et les commandes sont placées logiquement.

Dans le coffre, le volume utile de 1 032 litres est adéquat pour un usage familial. Une fois la banquette arrière abaissée, la contenance grimpe à 2 041 litres. C’est bon, mais inférieur au Sorento, qui dispose de 1 090 litres lorsque la deuxième rangée est en place, et 2 141 litres quand on escamote tous les sièges.

Photo: Julien Amado

Deux niveaux de finition

La motorisation hybride est disponible dans deux versions et s’accompagne toujours du rouage intégral. Dans le modèle Preferred, il faut ajouter 2 900 $ à la version de base pour pouvoir en bénéficier, ce qui porte le ticket d’entrée à 43 938 $. Comptez 760 $ par mois pour un financement sur 60 mois et 627 $ pour une location de 36 mois.

Notre modèle d’essai était un Santa Fe Luxury, le modèle hybride le plus haut de gamme, vendu 46 538 $. Cela correspond à des mensualités de 679 $ pour une location (48 mois, 2,49%) et 805 $ pour un financement (60 mois, 1,49%).

Puisqu’il est question du financement, sachez que le taux de 1,49% est valable jusqu’à 72 mois. Il grimpe à 1,99% pour un échelonnement sur 84 mois et 3,99% pour 96 mois. Du côté de la location, le taux de 2,49% n’est valable que pour un terme de 36 mois. Il monte ensuite à 2,99% et culmine à 3,49% pour un bail de 60 mois. Il est donc important de bien faire ses calculs avant de choisir la durée de son prêt ou de son bail de location.

Finalement, le Hyundai Santa Fe se distingue surtout par son confort et sa consommation de carburant réduite. Pour le reste, il ne se démarque sur aucun point, et sa conduite demeure fade et sans saveur. Si vous êtes pragmatique et que vous désirez seulement aller du point A au point B, c’est parfait. Dans le cas contraire, mieux vaut vous tourner vers un autre véhicule.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéHyundai Santa Fe 2021 : voici les prix, incluant la version hybride
Bénéficiant d’une importante mise à jour comprenant une nouvelle plateforme, un design rafraîchi, plus de technologies et de nouvelles motorisations hybrides, le Hyundai Santa Fe 2021 est maintenant en vente au Canada et on connaît ses prix. La gamme se compose de trois versions : Essential, Preferred et Ultimate Calligraphy.
ActualitéHyundai Santa Fe 2021 : deux versions hybrides pour l’Amérique
Dévoilé le printemps dernier, le Hyundai Santa Fe 2021 arrivera sur le marché canadien d’ici la fin de l’année avec d’importants changements. On vous a déjà parlé du design rafraîchi et de la nouvelle plateforme; maintenant, c’est tout le reste qui se précise. Ce qui retient l’attention, évidemment, c’est l’ajout …
ActualitéUne nouvelle gueule pour le Hyundai Santa Fe 2021
Hyundai vient de dévoiler une mystérieuse image et des informations qui nous laissent entrevoir une solide mise à jour de son Santa Fe pour 2021. Rappelons que le modèle a été complètement revu pour l’année-modèle 2019 et que son cousin, le Kia Sorento , subit le même traitement pour 2021.
ActualitéLe Hyundai Santa Fe 2022 gagne du caractère avec la version XRT
Avec la popularité grandissante des déclinaisons plus « robustes » dans le monde des multisegments, vient aussi la tendance des accents noircis. Hyundai vient tout juste de dévoiler la variante XRT du Santa Fe 2022, et cette déclinaison arbore un look plus audacieux, avec lesdits accents, appliques et composantes noircies …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires