Mercedes-Benz GLA 2021 : passer d'appât à produit sérieux

Points forts
  • Habitacle moderne et joli
  • Châssis rigide
  • Étonnement spacieux
  • Bon moteur
Points faibles
  • Style moins punché que l'ancien
  • Prix des options
  • Fiabilité à prouver
  • Pas d'option écologique de disponible
Évaluation complète

J’ai un ami qui a déjà travaillé dans l’une des plus grosses concessions Mercedes-Benz du Canada, en termes de vente.

Cet ami y était déjà à l’époque où, après avoir misé sur le prestige et une forme d’exclusivité pendant des années, Mercedes-Benz tentait de se démocratiser, en offrant deux produits d’entrée de gamme relativement accessibles : les Mercedes-Benz GLA et CLA.

Dès leurs débuts, ces deux modèles ont connu une certaine popularité. Non seulement étaient-ils plutôt jolis, avec des lignes agressives et futuristes, mais en plus, ils arboraient le logo à l’étoile argentée sur le capot et le volant. Wow!

Photo: Marc-André Gauthier

Pour un montant plutôt raisonnable, vous voilà dans la famille Mercedes-Benz! Avouez que c’est tentant.

Mon ami et ses collègues appelaient plutôt ces véhicules des « appâts à clients » :ils permettaient d’attirer dans le commerce des gens qui n’auraient jamais considéré un véhicule Mercedes avant. Mais en voyant ce prix accessible, le consommateur se surprend à aller faire un tour chez le concessionnaire. Habilement, les vendeurs réussissaient alors à convaincre ces gens d’acheter une berline de Classe C.

Quelques années plus tard, est-ce encore le cas ? Est-ce que le GLA, le plus petit VUS de la marque, peut encore être considéré comme un simple appât? Absolument pas.

Photo: Marc-André Gauthier

Plus voiture, moins accessoire mode

Le GLA d’ancienne génération était présenté comme étant un VUS plein de style, empruntant plusieurs éléments à ce qui était alors la CLS. Cela dit, une silhouette élancée combinée à un petit format, ce n’est pas une recette recommandée si l’on veut un habitacle spacieux.

Le GLA de nouvelle génération, entièrement repensé pour 2021, corrige ce défaut, et propose un habitacle plus vaste. Une personne d’un bon gabarit se sentira bien à l’aise à l’avant, et les places arrière peuvent convenir à des adultes de taille normale, et ça, c’est un gros plus!

Le style a un peu souffert de cet agrandissement, au sens où le GLA a maintenant un look plus anonyme, mais bon, on ne peut pas gagner tous les combats!

Pour revenir à l’habitacle, on remarque un gros écran multimédia qui part du tableau de bord, et qui continue sur la planche de bord, pour former un seul et même espace, comme c’est d’ailleurs le cas dans d’autres modèles de la marque. C’est là une belle touche, puisque l’on retrouve le même système qu’il y a dans des produits vraiment plus dispendieux.

Le logiciel qui s’y cache est rempli de toutes les fonctionnalités auxquelles vous pouvez penser. Il s’active à l’aide d’un pavé tactile situé sur la console centrale, et rassurez-vous, il intègre les téléphones cellulaires via Apple CarPlay ou Android Auto. Si l’ensemble peut paraître intimidant, il ne suffit que de quelques jours pour être parfaitement à l’aise avec celui-ci.

Photo: Marc-André Gauthier

Mécanique au point!

C’est bien beau tout ça, mais l’intérêt pour les véhicules allemands s’est toujours fait sentir au chapitre de leur ingénierie.

Le GLA a comme moteur un quatre cylindres de 2,0 litres dernier cri. Il développe 221 chevaux, 258 livres-pied de couple, et permet au petit VUS de réaliser le 0-100 km/h en 6,7 secondes. Quand même pas si mal! Cette mécanique n’a pas le panache des versions AMG 35 et 45, mais pour la vie de tous les jours, c’est juste parfait. On a suffisamment de performances, même sur l’autoroute. Cela dit, il pourrait être un peu plus économique. Les cotes de consommation officielles n’ont pas encore été confirmées par le constructeur, mais ne vous attendez pas à un miracle.

Photo: Marc-André Gauthier

La conduite du GLA est elle aussi plutôt bien. Le châssis de la voiture est excellent, et la direction correctement calibrée offre un beau compromis entre une expérience sport et luxueuse.

Comme les autres véhicules de la marque, le Mercedes-Benz GLA souffre lui aussi de la « maladie des modes de conduite ». Ceux-ci viennent modifier, un peu, le comportement de la transmission, la sensibilité de l’accélérateur, et la fermeté du volant. Dans le cas du GLA 250, le mode par défaut, Confort, convient amplement à toutes les situations.

Un GLA de base coûte un peu plus de 42 000 $. C’est 4 000 $ de moins qu’un GLB, et 9 000 $ de moins qu’un GLC. Les options sont dispendieuses, mais même en version de base, le VUS vient avec ce qui est important. Pour le reste, on parle d’options sport comme des roues et des bas de caisse plus alléchants, ou encore un régulateur de vitesse intelligent, choses également optionnelles sur les autres véhicules Mercedes-Benz ci-nommés.

Photo: Marc-André Gauthier

On peut donc dire qu’acheter un GLA 250 tout équipé ne revient pas au même qu’acheter un GLC de base. Si ça a déjà été le cas, ce ne l’est tout simplement plus.

Le GLA a dépassé le statut d’appât. C’est maintenant un vrai produit, qui mérite votre attention si vous magasinez un petit VUS de luxe. Il est compétent, joli, et il possède un bel habitacle nettement plus pratique qu’avant.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

RappelsMercedes-Benz : 3 rappels qui touchent 40 000 véhicules au Canada
Mercedes-Benz vient d’annoncer trois rappels différents touchant un peu plus de 40 000 véhicules à l’échelle du pays. Le plus important de ceux-ci concerne le module de commande de la direction assistée, qui pourrait se corroder avec le temps et entraîner des défaillances, rendant ainsi la conduite plus difficile, voire …
Premiers contactsMercedes-Benz GLA 2021 : évolution VUS
Lors de son arrivée sur le marché en 2014, le Mercedes-Benz GLA faisait figure de véhicule bipolaire, dans la mesure où ce n’était pas vraiment un VUS et pas vraiment une familiale selon les codes propres à ces deux configurations. Mais pour le GLA de nouvelle génération, lequel se pointe …
EssaisEn vidéo : Mazda CX-30 Turbo ou Mercedes-Benz GLA 250?
Depuis quelques années, Mazda se démarque en offrant une gamme de produits qui tend de plus en plus vers le luxe. Le Mazda CX-30 Turbo 2021 en est un excellent exemple. À l’extérieur, le petit Mazda a un look digne d’une marque allemande. En ce qui concerne l’habitacle, une finition …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires