Jaguar F-PACE 2017 : pourquoi avoir attendu si longtemps?

Points forts
  • Style dynamique et élégant
  • Choix simples, options moins nombreuses
  • Bonne économie de carburant
  • Bon dégagement à bord
Points faibles
  • Puissance un peu juste en accélération
  • Habitacle moins éclatant
  • Sièges arrières qui ne se rabattent pas complètement à plat
Évaluation complète

Depuis plus d’une décennie, les VUS ont la cote et la tendance ne semble pas près de s’estomper. Les acheteurs les préfèrent maintenant aux fourgonnettes et surtout, aux voitures familiales, jadis le transporteur de prédilection des petites familles. Même les constructeurs les plus récalcitrants succombent à la tentation afin d’engranger plus de profits; parlez-en à Porsche qui roule sur l’or depuis l’arrivée du Cayenne et du Macan.

Cette année, c’est Jaguar qui fait le grand saut, la marque qui par le passé préférait se concentrer sur les voitures, laissant à Land Rover le soin de commercialiser les VUS. Il faut croire qu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée! Non seulement le F-PACE devrait permettre à la marque d’augmenter ses bénéfices, mais le véhicule pourra du même coup apporter une visibilité supplémentaire et surtout, attirer plus de jeunes visiteurs dans les salles d’exposition de Jaguar.

Un moteur diesel offert de série

Le Jaguar F-PACE 2017 se destine à rivaliser avec des modèles plus compacts, notamment le Porsche Macan et le Mercedes-Benz GLC. Il peut accueillir cinq passagers et remorquer une charge de 2 400 kg, soit un peu plus de 5 000 lb. Les choix de mécaniques sont assez simples en ce moment, mais d’autres vont s’ajouter dans le futur. Le F-PACE reçoit de série un moteur turbodiesel de 2,0 litres qui livre 180 chevaux et un couple 318 lb-pi, marié à la seule boîte offerte, une automatique à huit rapports.

Photo: Jaguar

Pour 4 000 $ de plus, vous pourrez l’équiper d’un V6 de 3,0 litres suralimenté qui pousse la puissance à 340 chevaux et un couple de 332 lb-pi. Bien entendu, cette mécanique s’avère un peu plus fougueuse, retranchant environ trois secondes lors du sprint 0-100 km/h, mais côté économie de carburant, le moteur diesel remporte la palme avec 6,2 l/100 km sur la route et 4,7 l/100 km sur l’autoroute. Pas mal pour un VUS de ce gabarit!

Le F-PACE S se retrouve au sommet de la pyramide avec un léger surcroît de puissance de la part du V6, soit 40 chevaux de plus. Il reste sans doute de la place pour un modèle encore plus prestigieux et puissant qui pourrait rivaliser avec les autres bombes du créneau, mais pour le moment, c’est le plus viril.

Photo: Jaguar

Fidèle aux lignes du concept

Côté style, on est demeuré très proche des lignes du concept C-X17 présenté au Salon de l’auto de Francfort en 2015. Son design est plus fluide et moins carré que les modèles Land Rover, mais le F-PACE n’est pas sans nous rappeler le Range Rover Evoque, surtout sa partie arrière. Nul doute que ses lignes sportives et très réussies lui permettront de bien traverser les années. Les jantes sont magnifiques, surtout celles de 22 pouces!

Si vous avez posé les yeux dans l’habitacle de la nouvelle XE, vous relèverez plusieurs similitudes avec le F-PACE. En fait, les deux véhicules ont été conçus simultanément et le F-PACE n’est ni plus ni moins qu’une XE en configuration VUS. Le lien de famille est beaucoup plus marqué avec la XE qu’avec les modèles Land Rover. L’habitacle profite d’une belle finition, même si le tout demeure sobre. On contrôle plusieurs fonctions du véhicule grâce à un écran tactile qui, outre le fait qu’il comportera plusieurs traces de doigt après quelques jours d’utilisation, s’avère très efficace. Les gadgets sont nombreux et on apprécie les éléments de connectivité.

Une conduite surprenante

Puisque Jaguar mise sur l’aluminium, le F-PACE dispose d’une carrosserie conçue entièrement en aluminium, ce qui assure un poids réduit et un centre de gravité un peu plus bas. Le F-PACE hérite du même système à rouage intégral que l’on retrouve chez Land Rover, mais cette fois, il est optimisé pour favoriser la conduite sur la route, non pas dans les sentiers ou à travers les montagnes. Le système envoie 90% du couple aux roues arrière en condition normale et fera varier ce ratio à 50/50 en cas de besoins, et ce, en une fraction de seconde.

Sur la route, on se serait attendu à un véhicule qui favorise le confort vu ses origines, mais le F-PACE est étonnement très sportif. Côté puissance, il n’est pas le plus éloquent, mais les ingénieurs ont su bien doser les paramètres de la suspension et de la direction pour procurer un bon sentiment de contrôle. Il offre une belle dualité, et est à la fois confortable, silencieux et agréable à conduire.

Même si la décision de Jaguar pourrait offusquer certains puristes, il y a fort à parier que jamais le constructeur ne regrettera sa décision. En fait, au moment d’écrire ces lignes, le F-PACE est déjà le modèle le plus vendu du constructeur. Une seule question se pose : pourquoi avoir attendu si longtemps?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLe VUS Jaguar F-Pace sera au Tour de France
Depuis quelques années, Jaguar est le partenaire officiel de l’équipe de cycliste Sky, qui participe au Tour de France. Plusieurs véhicules de la marque ont été utilisés par les membres de support de l’équipe, comme des XF Sportbrake et des F-Type spécialement modifiés pour l’occasion. Pour l’édition 2015, c’est un …
ActualitéDes nouveaux moteurs pour Jaguar Land Rover
Le fabricant de véhicules de luxe anglais Jaguar Land Rover a annoncé ses plans d’introduire de nouveaux membres à sa famille de motorisations Ingenium, et ils feront leur apparition en 2017. Après la mise en marché de leur quatre cylindres turbodiesel Ingenium de 2,0 litres l’an dernier, disponible au Canada …
Événements spéciauxLa tournée l’Art de la performance de Jaguar
Bon, levez la main ceux qui s’achètent régulièrement des chaussures sans d’abord les essayer. Quelqu’un? Personne ne fait ça. Évidemment, on veut s’assurer que nos pieds rentrent bien dans ces chaussures et qu’elles nous donnent un air distingué. Ça devrait être la même chose avec les voitures et les camions.
EssaisJaguar F-PACE 2017 : tel le Cayenne chez Porsche…
Lorsque Porsche a lancé son premier VUS, le Cayenne, les « porschistes » ont crié à l’ignominie. D’ailleurs, certains n’en sont toujours pas revenus. Bien des années plus tard, c’est au tour de Jaguar de mettre le pied dans le lucratif marché des VUS. Et cette fois, personne ne s’est …
ActualitéJaguar F-PACE, XE et XF 2018 : nouvelle motorisation de base
Le marque anglaise ajoutera un moteur de base afin d’offrir un choix plus varié à leur clientèle, et pour mieux concurrencer ses rivaux allemands, japonais et américains. Ainsi, le VUS compact Jaguar F-PACE 2018 , la berline compacte Jaguar XE 2018 et la berline intermédiaire Jaguar XF 2018 obtiendront tous …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires