Cadillac XT5 2017 : surprise au volant

Points forts
  • Direction communicative
  • Look intéressant
  • Excellente boîte automatique
Points faibles
  • Assises arrière trop hautes
  • Moteur qui manque de « punch »
  • Positionnement marketing confus
Évaluation complète

Cadillac est en pleine transformation. Après avoir passé les dernières années à introduire des produits à la hauteur des marques européennes, Cadillac souhaite aujourd’hui se lancer à la conquête du monde. Pour ce faire, la marque compte présenter plusieurs nouveaux modèles au cours des prochaines années, histoire d’avoir une gamme complète.

Parmi ces nouveaux produits se trouveront plusieurs VUS alors que Cadillac n’en comptait que deux, soit le gros Escalade et le SRX.

Le SRX, depuis son apparition, a maintes fois changé d’orientation. Il était initialement un VUS à sept places dans lequel on retrouvait un gros V8 « Northstar » et a ensuite été remodelé en VUS intermédiaire sympathique, lourdaud et énergivore. 

Quand Cadillac a annoncé que le SRX allait être remplacé par le XT5 afin d’arborer la nouvelle nomenclature de la marque, il y avait une sorte de scepticisme dans l'air quant à un nouveau modèle qui n’allait probablement n’être qu’une mise à jour. 

Or, surprise, le XT5 est un véhicule nouveau, issu d’une plateforme nouvelle, sur laquelle seront basés beaucoup de nouveaux produits, mais c’est un sujet qui sera abordé à un autre moment. 

Le XT5 est donc un nouveau véhicule, qui ne demande qu’à être découverte… Ce que nous avons fait.

Le style Cadillac à son meilleur

Nous sommes loin des années sombres de Cadillac. Les désastres comme la Catera semblent si loin quand on regarde le XT5.

D’un style résolument carré, trait caractéristique de cette marque historique, le XT5 n'est pas radicalement différent du SRX, c'est pourquoi on s'attendait à une simple mise à jour. Quand on porte attention aux détails, on constate que le XT5 est plus raffiné que le SRX, et ce, à tous les niveaux. Tout semble plus recherché, tant la forme des phares que les lignes sur le capot.

À l’intérieur, le nouveau design de l’habitacle rompt avec le SRX. Dans les versions basiques du XT5, si basiques soient-elles, la cabine de l’auto est accueillante, et au toucher, les matériaux sont d'une qualité digne des véhicules de luxe allemands.

Dans la version la plus dispendieuse, l’habitacle de « suède » est tout simplement sublime. 

Au centre de la planche de bord se trouve un écran, que l'on aurait peut-être souhaité plus affirmé, lui qui semble n’être que dans un trou. Le système d’exploitation qui l’anime fait un travail supérieur à l’ancienne génération, mais bon, comme il est désormais possible de régler le système multimédia de la voiture à l’aide de son téléphone Apple ou Android, vous risquez de ne pas l’utiliser souvent.

Les sièges avant et les sièges arrière offrent beaucoup de confort et on apprécie un dégagement généreux pour les jambes à l’arrière. Il y a toutefois un bémol : les places arrière sont trop élevées, en raison d’un élément de rigidité installé juste en dessous du siège. Par exemple, la tête d’un adulte de six pieds touche au plafond… 

Un moteur que l’on aurait souhaité plus expressif

L’un des grands mystères du XT5 réside sous le capot. On y retrouve une nouvelle génération du V6 de 3,6 litres muni pour l’occasion des technologies d’injection directe et de calage variable des soupapes les plus modernes.

Sur papier, il développe 310 chevaux et un couple de 271 livres-pieds. Dans sa version de base, le XT5 est mû par les roues avant, tandis que la transmission intégrale se retrouve sur la plupart des modèles. D’ailleurs, ce système a été amélioré, et il peut être activé et désactivé à l’aide d’un bouton, ce qui est pratique si jamais l’idée vous vient d’économiser un peu d’essence quand il fait beau.

Cette puissance, donc, passe aux roues par l’entremise d’une boîte automatique à huit rapports. Il convient de dire que cette transmission fait un travail remarquable, n’hésitant que rarement, et répondant rapidement lorsqu’elle est exploitée en mode manuel.

Toutefois, l’auto semble lente. Dans les faits, elle accélère plus rapidement que le SRX, étant plus légère de 292 livres, et plus puissante, mais on semble chercher nos 310 chevaux. L’auto n’offre pas la sauvagerie du SRX, mais bon, c’est le résultat qui compte. 

En faisant attention, vous devriez obtenir une moyenne de 11,5 l/100 km, grandement influencée par les chemins sur lesquels vous conduisez, puisque la consommation en ville est de 12 l/100 km, tandis que celle sur la route est de 8,6 l/100 km.

Une surprise derrière le volant

Comme mentionné précédemment, le XT5 est plus léger de 292 livres par rapport au SRX. De plus, le châssis a été repensé pour être plus rigide, tandis que la suspension se veut plus sportive, mais tout aussi confortable.

Comment dire? En conduisant le XT5 avec un peu d'enthousiasme, le conducteur peut s'attendre à une belle surprise. Non seulement la suspension et le châssis déclassent complètement le SRX, mais la conduite est d’une précision jamais vue pour un VUS Cadillac. 

La voiture va là où vous pointez, sans l’espèce de flou qui accompagne habituellement ce genre de véhicule.

Sincèrement, le XT5 est une belle surprise, et un produit mieux pensé que le SRX. En fait, il rivalise sans problème avec ce que l’Europe nous propose.

Cela dit, voilà un problème. Le positionnement marketing du XT5 semble confus. Cadillac nous parle du BMW X3, et comment le XT5 doit rivaliser avec celui-ci, étant d’un prix et d’une puissance similaires. Toutefois, on le compare également avec le Mercedes-Benz GLE, en disant qu’il est presque aussi gros, et pourtant bien moins lourd.

Le hic, c'est que le X3 et le GLE ne sont pas dans la même catégorie… C’est le GLC que Cadillac doit viser. 

Pis, le XT5 se nomme ainsi puisqu’il est l’équivalent VUS de la future berline CT5, qui risque fortement d’être la prochaine CTS. La CTS rivalisant avec la BMW Série 5, il serait alors logique que le XT5 rivalise avec le VUS équivalent à une Série 5 chez BMW, soit le X5, et non le X3.

Qu’importe, cela demeure une question de forme qui ne doit pas éclipser le véhicule, qui mérite toute votre considération.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalCadillac XT5 2017 : le début d’une nouvelle ère
Après une carrière couvrant 11 ans et deux générations, le SRX prend sa retraite afin de laisser la place au Cadillac XT5. Ce véhicule multisegment de taille compacte arrivera sur le marché canadien au cours de l’été de 2016. Selon Cadillac, le XT5 offrira plus de technologie, plus d’espace et …
BlogueCadillac à l’assaut du monde
Nous étions confortablement attablés sur une terrasse face à l’océan pacifique illuminé d’un splendide coucher de soleil, quand les mots furent prononcés par l’un des dirigeants américains de Cadillac : il y a une marée de nouveau VUS Cadillac qui arrive ! Le lendemain, les gens du marketing ont clairement …
Pleins feux surCadillac XT5 2017 : à l'essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route vers l’île de Fogo à Terre-Neuve pour prendre contact avec le Cadillac XT5 qui remplace le SRX chez la marque de luxe de General Motors. C’est donc dans cet environnement particulier, précisément là où mon collègue Sylvain Raymond avait découvert le Mercedes-Benz GLE, …
Premiers contactsCadillac XT5 2017 : de grandes ambitions
Le nouveau XT5 2017 fait présentement son entrée chez les concessionnaires Cadillac, en remplacement du SRX, à l’heure où le succès commercial de la marque de luxe de General Motors est largement assuré par les VUS, l’Escalade en tête. La mission du XT5 est double. Dans un premier temps, il …
Nouveaux modèlesCadillac XT5 2017 : un moteur turbo en vue
Les modèles Cadillac XT5 faisant présentement leur entrée chez les concessionnaires canadiens de la marque sont animés par un V6 de 3,6 litres qui déploie 310 chevaux. Les modèles ATS et CTS en sont également dotés. Cependant, les modèles destinés au marché chinois reçoivent un moteur quatre cylindres de 2,0 …
BlogueUn Cadillac XT5 Vsport dans les plans?
Si vous êtes amateur de VUS haute-performance, vous serez content d’apprendre que d’ici quelque temps, il serait possible de voir apparaitre une variante plus puissante du multisegment XT5. Durant le lancement du GMC Acadia 2017, une discussion avec un employé de General Motors m’a mis sur la piste de ce …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires