100e anniversaire de BMW - son histoire en quelques dates marquantes

Bavière 1916 – Le constructeur de moteurs d’avion Rapp Motoren Werke devient légalement Bayerische Motoren Werke, avant d’être acheté après la guerre par Bayerische Flugzeugwerke (BFw) qui garde le nom Beyerische Motoren Werke. À l'époque, il n’est toujours question que de fabrication de moteurs et de matériel industriel. Par contre, la division moto de BFw prend de l’ampleur grâce à la fusion. 

10 décembre 1917 – BMW dépose une demande de marque de commerce avec un cercle noir incluant les lettres BMW et  les couleurs de la Bavière (bleu et blanc), puis dans les années vingt, une hélice (pour se distancer de l’aspect politique).

Ses débuts comme constructeur automobile

1929 – BMW élargit ses activités en acquérant Fahrzeugfabrik Eisenach et devient alors un constructeur automobile. Avec autorisation, Fahrzeugfabrik Eisenach fabrique alors des Austin Seven et les commercialise sous le nom Dixi, et 3/15 par la suite. 

La licence Austin venant à échéance en 1931, BMW commence à concevoir ses propres voitures avec comme tout premier modèle la BMW 3/20.

1933 – Lancement de la 303, première voiture de la marque équipée d’un moteur à six cylindres en ligne et arborant fièrement le principe de la calandre à double reins maintenant célèbre de BMW.

Juin 1936 au circuit du Nürburgring – BMW présente sa première berline quatre portes qui devient également son premier classique : la 328. 

Deuxième Guerre mondiale

Avec l’entrée en guerre de l’Allemagne nazie contre ses voisins, tout le domaine industriel allemand doit se plier aux besoins militaires d’Hitler. Une guerre de pouvoir éloigne le premier directeur général de BMW, Franz Joseph Popp, de la direction de l’entreprise de plus en plus sous le joug des militaires.

BMW produit presque exclusivement des moteurs d’avion pendant la guerre, ainsi que des motos destinées à l’armée. À la fin de la guerre, près de 50 % des travailleurs des usines BMW proviennent des camps de concentration comme Dachau. 

Les contrecoups de l’après-guerre

1945 – L’usine de Munich a été complètement rasée par les bombardements alliés, et les installations dans l’est du pays sont désormais sous domination russe. 

L’interdiction des alliés de construire quelque véhicule motorisé que ce soit force la compagnie à produire des casseroles, puis des appareils de cuisine et des vélos. 

1945 – L’usine d’Eisenach en Allemagne de l’Est recommence à produire des motos, puis les modèles de voitures 321 et 326. Pour protéger sa marque de commerce, BMW doit se dissocier de cette usine qui utilisera jusqu’en 1955 un logo… rouge. 

1947 – Les autorités américaines donnent la permission à BMW de recommencer à produire des motocyclettes. La production de la R24 commence l’année suivante. 

Les années 50

BMW a le choix de recommencer à produire des voitures sous licence (et profiter de l’achat de l’outillage nécessaire pour se refaire une santé) ou de produire une voiture de luxe à petite échelle, en raison de moyens limités. 

1951 – La luxueuse 501 coûte tellement cher que personne n’en achète, ou si peu.  

1954 – Mercedes-Benz commercialise ses roadsters 300SL et 190SL, ce qui pousse BMW à offrir son deuxième grand classique, la 507, produite en 237 exemplaires seulement. 

1954 – Si la production limitée de voitures de luxe est un flop, l’achat de la licence de production et de l’outillage de la toute petite Isetta, lancée par la société Iso Rivolta, ne l'est pas du tout. 

1955-1962 – BMW produit plus de 161 000 exemplaires de l’Isetta, en faisant un succès commercial, mais générant une faible marge de profit. 

La crise de 1959

9 décembre 1959 – American Motors et l'entreprise britannique Rootes Motors Limited essaient d’acheter BMW avant que des dirigeants proposent de fusionner avec Mercedes-Benz. Devant le tollé provoqué par cette idée lors de l’assemblée annuelle de décembre, la résistance s’organise et la crise disparaît avec l’implication de plus en plus grande de la famille Quandt qui possède les deux tiers des actions du groupe. 

1961 – Salon de l’auto de Francfort. Présentation de la 1500, une berline compacte qui introduit officiellement le concept du Hofmeister Kink, la forme caractéristique des BMW depuis ce temps. Il s’agit d’une courbe basse vers l’avant des piliers C ou D d’une voiture qui veut souligner l’aspect propulsion et sportif. La 1500 représente surtout la Neue Klasse, la nouvelle classe, c'est-à-dire le nouveau segment des berlines sportives. 

1966 – BMW réorganise sa production en faisant des acquisitions. Cette période correspond également au début de son succès commercial et de son rayonnement à l’extérieur de l’Allemagne. 

Années 70 et les trois séries

1971 – BMW s’installe dans son nouveau quartier général à Munich. 

1972 – Création du groupe BMW Motorsport. 

1972 – Lancement de la Série 5, stylisée par la firme italienne Bertone. (C’est cette même année que le fondateur Giovanni Bertone meurt à 88 ans.)

1973 – Salon de Francfort. BMW y présente sa toute première voiture de production équipée d’un turbocompresseur, l’iconique 2002 Turbo, la quintessence de sa série Neue Klasse.  

1975 – La Série 3 remplace les coupés Neue Klasse. 

1977 – Les grandes berlines de la Série 7 commencent à rouler. 

BMW sur une lancée

1982 – Nelson Piquet au volant de sa Brabham à moteur turbo BMW gagne le Grand Prix de Montréal.

1983 – Nelson Piquet devient champion du monde avec l’écurie Brabham et le moteur BMW. 

1994-2000 – BMW achète le groupe britannique Rover qui comprend également Mini et Land Rover. De ce fiasco, le groupe allemand ne gardera que Mini et les noms de commerce de quelques marques comme Triumph. 

1995 – L’écurie McLaren F1 GTR gagne les 24 heures du Mans avec un moteur BMW S70 V12 de 6,1 litres. 

1998-2003 – BMW perd la course à l’achat de Rolls-Royce contre Volkswagen, mais réussit à acheter la marque de commerce et le logo du légendaire constructeur britannique. S’en suivent alors de longues négociations avec Volkswagen qui peut construire des Rolls-Royce sans pouvoir les baptiser ainsi. Depuis 2003, Rolls-Royce fait partie à part entière de BMW. 

1999 – Pour réparer les horreurs de la Deuxième Guerre mondiale, BMW devient un des membres fondateurs de la fondation « Erinnerung, Verantwortung, Zukunft » (Souvenir, responsabilité, avenir) qui vise à dédommager les gens victimes de travail forcé. 

1999 – BMW gagne les 24 heures du Mans avec son V12 LMR et l’écurie Schnitzer. 

2000-2004 – Huit victoires, mais aucun championnat de Formule 1 avec l’écurie Williams. 

2001 – Lancement de la nouvelle MINI, un succès commercial.

Années 2000 et design critiqué

Pas toujours facile d’insuffler un nouveau design à la tradition. Le designer en chef Christopher Bangle fait l'objet de nombreuses critiques et quitte l’entreprise en 2009 après 17 ans chez BMW. Si les puristes-traditionnalistes se font entendre, ça n’empêche pas les ventes d’augmenter. 

2011 – Création de BMW i, la division de voitures électriques du groupe. Les ventes de la i3 commencent à la fin de 2013 et celles du superbolide hybride i8 en juin 2014. La i3 est la troisième voiture électrique la plus vendue dans le monde en date de décembre 2015.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

GenèveBMW iPerformance: une autre e-nnovation à Genève
Dans le kiosque de BMW, juste à côté de la séduisante M760Li xDrive , on pouvait admirer une seconde version de l'imposante berline. Recouverte d’une peinture argentée, celle-ci est à l’opposé de sa consœur à moteur V12; au lieu de vouloir la performance à tout prix, on recherche ici l’économie …
Premiers contactsEXCLUSIF : BMW M2 2016 - L'âme de BMW
FWAAAP… FWAAAP… FWAAAP… C’est l’un des sons les plus agréables que l’on perçoit au volant de la BMW M2 sur le circuit de Laguna Seca en Californie. Ce son très particulier émane du contact entre les pneus Michelin Pilot Super Sport et les vibreurs à profil très bas localisés aux …
Événements spéciauxLe passé est garant de l’avenir : joyeux anniversaire BMW!
MUNICH (Allemagne) – Voilà plus de 100 ans naissait la Bayerische Motoren Werke ou la Manufacture bavaroise de moteurs. C’est précisément le 7 mars 1916 que le constructeur automobile est fondé de l’association de deux fabricants de moteurs. Dès lors, l’entreprise utilise l’emblème qui rappelle ses origines, une hélice en …
Course automobileLe Goodwood Festival Of Speed accueille BMW
BMW sera à l’honneur cette année au Festival de la vitesse de Goodwood, en Angleterre. C’est l’occasion pour la marque de célébrer ses nombreuses victoires en sport motorisé et de fêter également son 100 e anniversaire en 2016. Sur le terreplein central, il y aura notamment la V12 LMR qui …
ActualitéLa mobilité durable, c’est d’abord et avant tout une vision
Cette année, le Guide de l’auto a eu la chance d’assister au sommet mondial de la mobilité durable. Cet événement rassemble une tonne de grands noms du monde de l’automobile, mais aussi une foule de projets tous plus intrigants les uns que les autres. L’objectif est simple : partager la …
Buzz11 vieilles BMW encore neuves retrouvées dans une grange
Vingt-cinq ans après avoir été acquises, onze BMW Série 5 ont été retrouvées dans une grange. Et elles étaient encore flambant neuves. La familiale et les dix berlines de génération E34 ont été retrouvées dans un hangar de Blagoevgrad en Bulgarie. Elles n’auraient jamais été immatriculées pour circuler sur la …
Commentaires