Les voitures d’occasion se font de plus en plus rares

Par Louis Cloutier

Des concessionnaires automobiles de Shawinigan, en Mauricie, n'ont dans leurs cours que le cinquième des stocks habituels.

La pandémie, la pénurie de main-d'œuvre, la pénurie de composantes électroniques et les lenteurs de la chaîne d'approvisionnement sont à l'origine de ce phénomène qui contribue à la rareté de voitures neuves et usagées.

D'autres facteurs viennent l'aggraver, comme le fait que les concessionnaires de voitures neuves conservent les voitures d'occasion qu'ils récupèrent, que l'encan hebdomadaire n'atteint plus que le tiers de son offre habituelle et que les Américains, avec leur monnaie plus forte, viennent écrémer le marché canadien.

«Les automobiles qui ont un an ou deux, elles, sont souvent vendues aux États-Unis», a déploré Roger Lavergne d'Inter-Section Auto de Shawinigan.

Son directeur des ventes actif dans le métier depuis 32 ans n'a jamais vu pareille situation. Récemment, six clients de la région de Montréal se sont déplacés pour venir acheter leur voiture usagée à Shawinigan.

«Parlez à n'importe qui qui vend des véhicules depuis 25 ou 30 ans, ils disent tous la même chose. Les gens avaient des inventaires d'usagés à 60 véhicules. Aujourd'hui, ils n'en ont plus que dix», a noté Gaston Saint-Ours.

Le Groupe Mondou actif en Mauricie est frappé autant par la rareté des véhicules neufs que par celle des véhicules usagés.

«Tout ce qui rentre se vend pratiquement au fur et à mesure», a constaté le président Martin Mondou. Il espère pouvoir être réapprovisionné normalement par le constructeur Ford à partir du printemps prochain.

La Corporation des concessionnaires automobiles du Québec croit toutefois que le phénomène n'est peut-être pas aussi anormal qu'il y paraît en fin d'année.

«Ce n'est pas le moment où le plus gros inventaire est en place contrairement à l'année dernière à cause de la COVID-19. On avait accumulé des inventaires pendant des mois et tout d'un coup ça a rouvert», a rappelé Robert Poëti, président de la corporation.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Véhicules d'occasionHonda CR-V d’occasion : voici ce qu’il faut savoir
Présenté par Année après année, le Honda CR-V est l’un des véhicules les plus populaires auprès des consommateurs québécois. Reconnu pour sa grande polyvalence, le Honda CR-V est aussi très populaire sur le marché des véhicules d’occasion, où l’offre est généralement très nombreuse. La mouture actuelle du CR-V demeure pratiquement …
Véhicules d'occasionAcheter une camionnette d'occasion : quel modèle choisir?
Le prix des camionnettes neuves a beaucoup augmenté ces dernières années, encore plus depuis le début de la pandémie. On constate quand même une demande accrue et une baisse des inventaires, ce qui a des répercussions également du côté des véhicules d’occasion. N’empêche, ces derniers sont bien souvent la meilleure …
Véhicules d'occasionToyota RAV4 d’occasion : voici ce qu’il faut savoir
Présenté par Le Toyota RAV4 fait partie des modèles les plus en demande sur la scène automobile canadienne, et le marché des véhicules d’occasion n’y fait pas exception. Reconnu pour sa polyvalence et pour sa fiabilité, le RAV4 est très en demande auprès des consommateurs à la recherche d’un bon …
Questions des lecteursQue pensez-vous d'une Cadillac CTS d'occasion?
J’aimerais avoir votre avis concernant la Cadillac CTS4 Coupé 2011 . Je cible un modèle affichant 70 000 km au compteur. ------------- Bonjour Daniel, Le coupé Cadillac CTS est un modèle polarisant. Certains aiment et d’autres détestent, en raison d’une ligne particulière et très originale. Évidemment, la gamme CTS aura …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires