Feux de moteurs Hyundai : récompense record pour un lanceur d’alerte aux États-Unis

L’agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a accordé pour la première fois une récompense à un lanceur d’alerte, allouant le maximum autorisé par la loi de 24 millions de dollars à un ex-employé de Hyundai qui avait dénoncé des problèmes de sécurité dans les moteurs des véhicules du constructeur sud-coréen.

« La NHTSA va verser plus de 24 millions de dollars à un lanceur d’alerte en lien avec les informations fournies à l’agence concernant Hyundai Motor America (Hyundai) et Kia Motors America (Kia) », a indiqué l’agence dans un communiqué mardi.

« Cette récompense est le maximum autorisé par la loi », précise l’agence. Le montant de 24 millions de dollars correspond au maximum règlementaire de 30 % des pénalités qui avait été payé par le constructeur sud-coréen au gouvernement américain dans cette affaire.

L’ancien employé avait fourni des informations sur des manquements à la sécurité dans la fabrication de moteurs Theta II. Ces moteurs étaient sujets à des départs de feu inopinés et en 2020, le constructeur avait rappelé quelque 1,6 million de véhicules des deux marques sans toutefois rapporter « des informations cruciales » à l’agence de sécurité.

Le groupe et sa filiale Kia avaient du s’acquitter de pénalités de 210 millions de dollars, dont 81 millions en numéraire au gouvernement. C’est sur la base de ces 81 millions que le lanceur d’alerte a reçu le montant maximum de 30 %, soit 24 millions de dollars.

« Les lanceurs d’alerte jouent un rôle crucial en apportant des informations à la NHTSA sur de graves problèmes de sécurité qui sont cachés à l’agence », a déclaré le Dr Steven Cliff, administrateur adjoint de la NHTSA. « Ces informations sont essentielles à la sécurité publique et nous nous engageons à récompenser ceux qui nous fournissent des informations », a-t-il ajouté.

En vidéo : Antoine Joubert présente le Hyundai Santa Cruz 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

RappelsRappel : encore des risques d’incendie chez Kia et Hyundai
Kia vient d’annoncer un rappel visant 39 658 véhicules au Canada pour un problème qui est loin d’être banal : un feu pourrait se déclencher dans le compartiment moteur pendant que le véhicule est en mouvement. La compagnie dit effectuer ce rappel à titre préventif pour éviter les risques de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires