Hydro proposera la recharge de voiture électrique à domicile

Par Martin Jolicoeur

Hydro-Québec s’apprête à lancer, par l’intermédiaire de sa filiale Hilo, un tout nouveau service de recharge intelligente pour véhicules électriques.

Ces derniers jours, des abonnés ont reçu une invitation d’Hydro à participer à un premier projet pilote visant à tester l’efficacité de son système dans différentes conditions. 

Si tout se déroule comme prévu, le lancement du service sera offert aux quelque 100 000 Québécois, déjà propriétaires de véhicules électriques, aussi rapidement que l’an prochain.

« Nous visons un lancement commercial en 2022. [...] Je vais m’avancer en disant que ce sera probablement pendant la première moitié de 2022 », confirme le président d’Hilo, Sébastien Fournier. 

Une centaine de « testeurs » de toutes les régions du Québec sont actuellement recherchés pour l’hiver 2021-2022. En échange de leurs observations, commentaires et partages de données, les candidats retenus recevront un dédommagement de 150 $ à 250 $ de rabais.

Un système ouvert à tous

Lancée il y a un an, cette filiale d’Hydro promet aux résidents une gestion plus intelligente de leur consommation énergétique à la maison. Avec son service de recharge à domicile de véhicule électrique, Hilo entend élargir sa gamme de services de « maison intelligente ».

Il n’est pas nécessaire d’être client du service de maison intelligente d’Hilo pour participer au projet. Pour se qualifier, les aspirants testeurs doivent posséder une voiture électrique, un téléphone intelligent et une borne de recharge privée EVduty EVC30.

Ce modèle de borne serait l’un des plus utilisés au Québec. Il est fabriqué par Elmec, une PME de Shawinigan. Les bornes d’autres sociétés québécoises se verront graduellement ajoutées au service d’Hilo.

« L’objectif est qu’Hilo demeure un système ouvert, donc agnostique si je peux dire au modèle de borne utilisé par le client. [...] Hilo n’a pas l’intention de produire ni de vendre sa propre borne », assure M. Fournier.

Hydro n’entendrait pas non plus s’associer à une entreprise privée en particulier.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueMobilité Électrique Canada plaide pour une Loi zéro émission
Mobilité électrique Canada, un organisme dont la mission est de promouvoir l’électromobilité, milite dans le but que le gouvernement canadien vote une loi « zéro émission ». Si le Québec et la Colombie-Britannique ont déjà adopté une loi en ce sens, on ne peut en dire autant du fédéral qui …
ÉlectriqueSalon du véhicule électrique: c’est reparti!
Après une pause forcée l’an dernier en raison de la pandémie, le Salon du véhicule électrique de Montréal (SVEM) reprendra du service du 17 au 19 septembre au Stade olympique. Les visiteurs pourront y découvrir plusieurs nouveautés dont la Porsche Taycan Cross Turismo, la Polestar 2 , la Audi Q4 …
Nouveaux modèlesMercedes-Benz : l’électrique à toutes les sauces à Munich
Mercedes-Benz a profité de l’édition inaugurale du Salon de l’auto de Munich (anciennement Francfort) pour présenter plusieurs nouveaux véhicules électriques, certains sous la forme de concepts et d’autres comme modèles de série. Prêt pour un petit survol? C’est parti! Mercedes-AMG EQS 4MATIC+ Pour la première fois, la division de performance …
ÉlectriqueEn studio : l’avantage financier de la voiture électrique
Plus les années avancent et plus les véhicules électriques gagnent du terrain sur les routes canadiennes. Résolument plus écologique que les modèles à essence, les voitures électriques deviennent aussi petit à petit plus intéressantes financièrement pour les consommateurs du Canada. C’est encore plus vrai au Québec, puisque c’est ici que …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires