Volkswagen s'allie avec Microsoft dans la conduite autonome et connectée

Francfort | Le géant allemand de l'automobile Volkswagen et celui américain des logiciels Microsoft ont annoncé jeudi un partenariat pour développer des logiciels de conduite autonome et connectée, amplifiant leur collaboration dans l'informatique dématérialisée (cloud) lancée en 2018. 

Volkswagen vise à travers ce partenariat un «développement plus rapide de services sécurisés et confortables de mobilité», a déclaré dans un communiqué Dirk Hilgenberg, responsable de la nouvelle société de logiciels du groupe automobile, à l'heure où les alliances entre constructeurs et groupes informatiques se multiplient.

Le groupe de Wolfsbourg va s'appuyer sur les services de Microsoft dans l'informatique dématérialisée («cloud») et l'intelligence artificielle.

«Ceci est la prochaine étape de notre partenariat stratégique», a déclaré Scott Guthrie, directeur chez Microsoft.

Ni les modalités financières ni la durée de ce nouveau contrat n'ont été dévoilées.

Volkswagen et Microsoft coopèrent depuis 2018 à la mise en place d'une plateforme cloud pour l'échange de données entre véhicules connectés. 

Les premiers essais d'une flotte de véhicules connectés devraient être effectué en 2021 pour une production en série prévue pour 2022, indique le communiqué.

Au cœur de la course à la voiture autonome et connectée du futur, les logiciels sont devenus stratégiques pour Volkswagen, un domaine où il compte investir 27 milliards d'euros d'ici 2025.

L'entité «Car.Software» lancée en 2020 doit, elle, regrouper jusqu'à 11 000 experts pour plancher sur «VW.OS», le futur système d'exploitation commun aux voitures du groupe, connectées au cloud.

D'ici 2025, Volkswagen veut développer en interne 60% des logiciels utilisés dans les voitures, alors qu'aujourd'hui, 90% sont fournis par des équipementiers. 

Le sujet est d'autant plus important et sensible que la production et livraison des deux modèles phares actuels, l'ID.3 électrique et la nouvelle Golf, ont été perturbés l'an dernier par des bugs informatiques.

Les alliances entre constructeurs et géants de l'informatique se multiplient pour que des logiciels puissent demain améliorer continuellement la conduite et la sécurité automobile, ce qui nécessite une énorme puissance de calcul. 

General Motors (GM), le numéro un américain, vient également de s'allier à Microsoft pour accélérer la commercialisation de ses véhicules autonomes.

En 2020, le français Renault avait de son côté annoncé un partenariat avec Google Cloud.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : quoi de neuf chez Volkswagen?
Les choses bougent rapidement chez Volkswagen! Alors que la division canadienne du constructeur allemand s’apprête à commercialiser deux nouveaux véhicules utilitaires, les Taos et ID.4 , il cessera aussi la commercialisation de la Golf , à l’exception des variantes GTI et R. Depuis environ un an, c’est un Québécois qui …
ActualitéUne autre Volkswagen Golf R plus puissante serait en route
Dévoilée le 3 novembre dernier, la Volkswagen Golf R 2022 de nouvelle génération n’arrivera pas au Canada avant la fin de 2021. Bien des amateurs ont hâte tout comme nous de goûter à son moteur de 315 chevaux, plus puissant que celui de l’ancienne génération. Pour nous faire languir davantage, …
ActualitéVolkswagen s’attaque à l'empreinte carbone… d'Internet
Comme la plupart des constructeurs automobiles, Volkswagen se tourne vers l’électrique pour offrir des véhicules plus respectueux de l’environnement et ainsi diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de sa stratégie « Soyons le virage », le fabricant allemand entend aller au-delà de l’automobile et …
ActualitéLyft vend sa division consacrée à la voiture autonome à Toyota
La plateforme américaine de réservation de véhicules avec chauffeur Lyft a accepté de vendre sa division consacrée à la voiture autonome à une filiale du japonais Toyota pour 550 M$, ont annoncé les entreprises lundi. Cette annonce fait écho à une décision similaire de son concurrent Uber l’an dernier, les …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires