COVID-19: Ford affirme avoir assez d’argent pour tenir jusqu’à fin septembre

Ford, dont les usines nord-américaines et européennes sont à l’arrêt pour endiguer la propagation de la COVID-19, a assuré lundi avoir assez de liquidités pour tenir «au moins» jusqu’à fin septembre.  

«Nous pensons que nous avons l’argent suffisant pour opérer au moins jusqu’à la fin du troisième trimestre» même sans une reprise de la production de voitures ou de mesures d’économies supplémentaires, affirme Tim Stone, le directeur financier, cité dans un communiqué.

La trésorerie du constructeur automobile américain s’élevait à 30 milliards de dollars au 9 avril, dont plus de la moitié provient de deux lignes de crédit utilisées en urgence.  

La marque à l’ovale bleu a suspendu en mars son programme de rachats d’actions, destiné à choyer ses actionnaires, ainsi que le versement d’un dividende de 600 millions de dollars au titre du premier trimestre.  

Ford, en train de réduire ses dépenses opérationnelles, a reporté une partie des rémunérations des cadres dirigeants et encourage les employés américains à demander à bénéficier des indemnités promises par le gouvernement fédéral aux salariés affectés par la pandémie.  

Il envisage par ailleurs de reprendre la production de voitures pendant le deuxième trimestre en cours, mais ceci se fera par étapes.  

«Toutes les décisions portant sur la reprise vont être prises en collaboration avec les syndicats locaux, les fournisseurs, les concessionnaires et les actionnaires», prévient néanmoins Ford, dont la co-entreprise en Chine est la seule à fabriquer des voitures actuellement. 

En attendant, le groupe de Dearborn a confirmé que ses résultats du premier trimestre allaient être mauvais.  

Les ventes globales de voitures devraient chuter de 21% sur un an, en raison d’une demande et d’une production affaiblies par les répercussions de la pandémie.  

Le chiffre d’affaires devrait par conséquent ressortir à environ 34 milliards de dollars, en baisse de 9% sur un an, tandis que le bénéfice opérationnel devrait diminuer d’au moins 600 millions dont la moitié est liée à une charge exceptionnelle.  

À Wall Street, l’action dévissait de plus de 5% une heure après l’ouverture. 

Les annonces de Ford visent à rassurer les marchés, qui redoutent une cascade de faillites des entreprises américaines, après la brutale mise à l’arrêt de l’activité économique en mars à cause des mesures de confinement prises pour endiguer la pandémie.

Contrairement à ses rivaux et compatriotes General Motors (GM) et Chrysler, Ford n’avait pas déposé le bilan lors de la crise financière en 2008. Le groupe avait choisi d’effectuer une vaste restructuration comprenant des milliers de suppressions d’emplois et des fermetures d’usines plutôt que d’accepter sa nationalisation.

En vidéo : Ram 1500 ou Ford F-150?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa cabine du Ford F-150 2021 dévoilée officieusement
À quand le grand dévoilement du Ford F-150 2021? On ne le sait pas encore, mais on devine que la crise de la COVID-19 change les plans de la compagnie – comme ce fut le cas pour les tout nouveaux Bronco et Bronco Sport . Pourrait-il même être repoussé à …
ActualitéMystère autour de cette Ford Mustang à moteur central
Saviez-vous que Ford a déjà travaillé sur une Mustang biplace à moteur central? On fait référence au concept Mach 2, qui a été présenté au Salon de l’auto de Chicago 1967 avant d’être abandonné pour de bon trois ans plus tard. Or, quatre photos trouvées dans les archives du constructeur …
ActualitéCOVID-19 : Ford débute la production d’écrans faciaux au Canada
Ford a débuté la production d’écrans faciaux dans ses installations de Windsor en Ontario. Le but de cette démarche est de « protéger le personnel médical et les premiers intervenants canadiens aux premières lignes de la pandémie de COVID-19 ». C’est ce que Le Guide de l’auto a appris par …
ActualitéCOVID-19: Audi rouvre son usine en Hongrie
Le travail a repris mardi dans l’usine du constructeur automobile Audi (groupe Volkswagen) en Hongrie qui espère prochainement livrer ses clients « en attente des voitures ». Comme dans toutes ses usines européennes, Audi avait stoppé les chaînes de montage le 22 mars dans son usine de Györ (ouest), qui …
ActualitéQuatre fois plus d’appels pour les garagistes
Par Maude Ouellet Dès l’annonce de leur réouverture, les garages ont été inondés d’appels de clients pressés qui sont accueillis depuis mercredi avec des mesures sanitaires jamais vues dans le milieu de la mécanique. « C’est fou ! Le nombre d’appels que je reçois a quadruplé. Habituellement, c’est une vingtaine, …
ActualitéCOVID-19 : le Concours d’Élégance du Fort-Chambly est annulé
Le club des Voitures Anciennes du Québec (VAQ) a annoncé que le Concours d’Élégance du Fort-Chambly était annulé. La 29e édition de l’événement qui devait avoir lieu les 18 et 19 juillet prochains a été remise à l’été 2021. Les dates ne sont pas encore connues. Cette décision a été …
Actualité65 % moins de trafic sur les routes
Par Frédérique Giguère Les routes du Québec sont quasi désertes depuis le début de la pandémie, si bien que les réclamations à la SAAQ sont deux fois moins nombreuses qu’à l’habitude. « C’est simple, un matin d’heure de pointe, il y a moins d’automobilistes sur le réseau autoroutier qu’un week-end …
ActualitéCOVID-19: Renault relance progressivement sa production
Le constructeur automobile Renault a commencé à relancer sa production en France, après une interruption depuis le 16 mars dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la COVID-19, a-t-on appris mercredi auprès de la direction. « La reprise va se faire de manière extrêmement progressive, avec des effectifs …
ActualitéCOVID-19 : Ford va repartir ses usines le 18 mai
Après FCA et General Motors , c’est au tour de Ford d’annoncer des dates et des procédures officielles en vue d’une reprise de la production de véhicules en Amérique du Nord. Le constructeur à l’ovale bleu a choisi de redémarrer la majorité de ses usines au Canada et aux États-Unis, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires