Il retrouve et restaure la Volkswagen de son père… 38 ans plus tard!

Voici une histoire incroyable qui touchera les amateurs de Volkswagen et de voitures anciennes.

Le coupé Volkswagen Type 3 est en quelque sorte le cousin de la Beetle et il a marqué l’enfance de Lynn Pfenning, un Américain habitant dans le Dakota du Nord. Son père avait acheté un exemplaire de couleur Bleu Brunswick pour 2 200 $ en 1967 et le jeune passait ses samedis à le laver minutieusement avant d’aller à la messe en famille.

Photo: Volkswagen

Huit ans plus tard, le paternel a vendu la Type 3 à un agriculteur de la région qui l’a ensuite refilée à son propre fils, un ami de Pfenning. La voiture a servi pour les déplacements à l’école, puis comme véhicule pour toutes sortes de travaux sur la ferme, avant d’aboutir dans une grange et d’y rester pendant environ deux décennies.

Au fil des ans, Pfenning a demandé plusieurs fois à son ami s’il pouvait la lui racheter, mais sans succès. Finalement, en 2013, le propriétaire a accepté de s’en départir, et ce, pour une fraction du prix demandé.

Électricien de formation, travailleur dans une usine automobile pendant 20 ans et collectionneur de voitures (il possède aussi une Beetle 1963), Pfenning n’était cependant pas au bout de ses peines, car la vieille Type 3 1967 se trouvait assez mal en point. La rouille s’était répandue, le bétail avait sérieusement endommagé les portières et le devant, tandis que des souris avaient fait leur nid dans le moteur avant que celui-ci ne prenne feu.

Photo: Volkswagen

Tout le travail de restauration, incluant quelques ajouts de pièces sur mesure, lui a coûté près de 40 000 $. Pas besoin de vous dire que d’innombrables heures ont aussi été consacrées. On aime particulièrement la nouvelle peinture Rouge brandy évocatrice des coupés de style hot rods des années 1930.

Les efforts de Pfenning ont porté fruit quand, en juillet 2018, il a remporté le prix de la meilleure voiture ancienne à la Foire d’État du Dakota du Nord. Son père, alors âgé de 83 ans, a participé avec lui à la parade.

« Il ne pouvait pas croire que c’était la même voiture, raconte Pfenning. Il a souri tout au long de la parade de deux heures! Vivre cette expérience avec lui valait amplement tout l’argent que j’ai investi. »

En vidéo : la Coccinelle de 1974

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Événements spéciauxAdieu Volkswagen Beetle, bonjour le futur!
Presque tout le monde a une histoire à raconter sur la Volkswagen Beetle . Il n’y a jamais eu de sondage là-dessus au Canada, mais nous sommes convaincus qu’au moins une personne sur trois a un oncle, un parent ou un ami qui a vécu une expérience avec cette voiture …
Pleins feux surLa dernière Volkswagen Beetle sort de l’usine
Officiellement, c’est la toute dernière fois qu’on dit au revoir à la singulière, populaire et légendaire Volkswagen Beetle – du moins, pour ce qui est du modèle à combustion. Rappelez-vous, la Beetle originale avait quitté les chaînes de montage en 2003. Voilà maintenant près de 70 ans que Volkswagen est …
Voitures anciennesParle-moi de ton char : Michel et son amour pour la Coccinelle
Dans sa nouvelle série intitulée Parle-moi de ton char , Le Guide de l’auto va à la rencontre de propriétaires passionnés par leur voiture. Parfois rares, parfois personnalisées ou carrément uniques, ces voitures sont ce qu’il y a de plus précieux aux yeux des collectionneurs qui les possèdent. C’est le …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires