Honda Civic Sport 2019 : j’aimerais être aussi cool à 47 ans

Points forts
  • Moteur à quatre cylindres de 2,0 L plus que suffisant
  • Boîte manuelle efficace
  • Système LaneWatch
Points faibles
  • Accès limité aux places arrière
  • Ouverture du coffre peu pratique
Évaluation complète

Introduite sur le marché en 1972, la Honda Civic était une compacte agile vendue à un prix qui ne rebutait pas les jeunes. Et 47 ans plus tard, elle remplit toujours consciencieusement cette mission.

Pour une énième fois, on a pris le volant de la Civic, mais cette fois en version Coupé Sport et franchement, c’était plus que rafraîchissant. Et ça n’a rien à voir avec le fait que sa couleur se rapproche de celle du Mountain Dew!

Turbo ou pas de turbo

De série, c’est-à-dire dans sa version LX, la Civic Coupé est livrée avec un moteur à quatre cylindres i-VTEC de 2,0 L qui développe 158 chevaux et 138 livres-pied. Bien qu’a priori ça puisse paraître peu, n’oublions pas que nous avons affaire à une voiture compacte et que ça dépasse largement ce que déploie la Corolla (132 chevaux et 128 livres-pied).

Et lorsque ce moulin est marié à la boîte manuelle à six rapports, on a droit à un duo de feu. Pouvoir manier le levier est un plaisir de plus en plus rare de nos jours et lorsque l’on y goûte à nouveau, il est impossible de s’en passer. À son volant, je plaide coupable et j’assume avoir ressenti énormément de plaisir.

Photo: Frédéric Mercier

Grâce à son embrayage relativement souple et à ses rapports plutôt bien étagés, cette boîte ne devrait pas rebuter ceux qui pourraient avoir tendance à opter naturellement pour la transmission à variation continue qui est aussi offerte. D’autant plus qu’il faut débourser un supplément de 1300 $ pour cette dernière…

Sous le capot de la Civic à deux portes peut également loger un moteur à quatre cylindres de 1,5 L qui est bonifié par la turbocompression. Dans la version Touring, la puissance se chiffre à 174 chevaux.. La cavalerie grimpe à 205 chevaux dans le cas de la version Si.

Non seulement vous économiserez à l’achat en optant pour le moteur atmosphérique, mais il vous restera davantage de sous lorsque vous passerez à la pompe… et éventuellement chez le garagiste. Tout le monde est gagnant.

Photo: Frédéric Mercier

Un prix qui ne choque pas

Si tout ce qui compte pour vous, c’est d’avoir la plus grande cavalerie sous le capot au plus petit prix possible, il y a mieux ailleurs au sein de la gamme Honda… En effet, la Civic LX à hayon, qui est offerte à partir d’un peu plus de 24 000 $, est munie du moteur de 1,5 L turbo. Voilà, c’est dit. Retournons au Coupé.

La Civic Coupé LX est proposée à partir de 21 290 $. La facture monte jusqu’à près de 29 500 $ pour une version Si sans option.

Sur le plan de la consommation, Ressources naturelles Canada annonce une cote en conduite combinée de 8,1 L/100 km dans le cas de la Civic Coupé Sport à boîte manuelle. Elle baisse à 7,5 L/100 km pour la même version équipée de la boîte à variation continue.

Photo: Frédéric Mercier

Je le répète, c’est une Civic Coupé en version Sport qui a été mise à l’essai. Grosso modo, il s’agit de la version LX qui est agrémentée d’un peu plus d’équipements plus ou moins essentiels comme des pédales « sport », un volant gainé de cuir et des phares antibrouillards. Or, la pièce de résistance, c’est manifestement le système d’affichage d’angle mort LaneWatch. Ce système permet, grâce à une caméra placée sous le rétroviseur du côté passager de voir en direct sur l’écran central ce qui se trouve dans l’angle mort. Et pour ce faire, on n’a qu’à actionner le clignotant.

Parce que même si l’on apprécie les compactes qui sont agiles et maniables, on n’est pas obligé de mettre une croix sur la sécurité et la technologie.

Photo: Frédéric Mercier

Le dernier coupé

Étant donné que nous évoluons dans un milieu où la rentabilisation est le mot d’ordre, on n’a pas de place pour les folies. Et ça se ressent dans l’industrie automobile. Alors qu’il n’y a pas si longtemps, les coupés compacts étaient plus que nombreux, la Civic Coupé est désormais la seule au sein de cette catégorie, comme le faisait remarquer Antoine Joubert dans une récente chronique.

Il est d’ailleurs légitime de croire qu’elle passera possiblement à la trappe lors de l’arrivée de la prochaine génération, bien qu’elle compte un certain nombre d’adeptes. Aussi bien en profiter pendant qu’elle est encore là!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Honda Civic Si 2020 se modernise à son tour
Une semaine après avoir annoncé des changements pour la Civic à hayon , Honda nous revient avec sa berline et son coupé Civic Si 2020 mis à jour, qui seront en vente au Canada le mois prochain. Les deux modèles profitent de légères retouches esthétiques, comme l’ajout d’une barre de …
SurvolHonda Civic 2019 : cinq choses à savoir
Produite depuis 1972, la Honda Civic en est actuellement à sa dixième génération. Populaire voiture compacte, elle n’a plus besoin de présentation! La voiture la plus vendue au Québec Avec près de 23 500 Ford Série F vendus au Québec en 2018, cette camionnette est de loin le véhicule le …
2019Honda Civic 2019: Les abeilles et la reine des guêpes
Quarante-six ans que dure l’histoire d’amour avec la Civic, chez nous. Bien au-delà de ses vingt années comme best-seller canadien. Si on lui a fait de rares infidélités, méritées, la Civic est toujours revenue en force. Elle a bondi devant ses rivales en 2006 et à nouveau dix ans plus …
BlogueOn a coupé les coupés
Inutile de revenir sur le fait que les gens n’en ont aujourd’hui que pour les véhicules utilitaires. Vous êtes à même de constater que l’automobile se fait de plus en plus rare, pendant que les VUS inondent le marché sous toutes ses formes. Qu’il s’agisse d’un Ford Ecosport ou d’un …
Commentaires