Lexus GX 2020 : la retraite peut attendre

Points forts
  • Pourrait ne jamais briser
  • Grande qualité de roulement
  • Habitacle luxueux
Points faibles
  • Consommation importante
  • Pas beaucoup d’espace de chargement
  • Design archaïque
Évaluation complète

LIBERIA, Costa Rica – Dans un monde rempli de véhicules multisegments construits sur des plates-formes de voitures, avec des moteurs turbocompressés et des motorisations hybrides, le Lexus GX semble résolument archaïque. Surtout lorsqu’on le compare à un autre VUS à sept passagers de la marque, le Lexus RX L.

Si les utilitaires à châssis sur cadre avec des moteurs V8 assoiffés ne sont plus au goût du jour, pourquoi Lexus vend-il toujours le GX? Ou même le plus gros Lexus LX? Parce qu’il y a encore des gens qui en achètent, tout simplement.

Tant et aussi longtemps que le marché nord-américain adoptera le GX, il restera parmi nous. Il faut avouer que les coûts de production devraient être très bas, et le VUS est vendu dans d’autres marchés en arborant un écusson Toyota. Un tel marché est le Costa Rica, où le Land Cruiser Prado – cousin plus abordable du GX – sillonne les routes en grand nombre. C’est à cet endroit que l’on a brièvement pris le volant du GX 2020, durant l’évènement Lexus Milestones soulignant les 30 ans de la marque.

La génération actuelle du GX a été introduite en 2009 en tant que modèle 2010, cependant son apparence n’a pas vraiment changé par rapport à la première génération vendue de 2003 à 2009. Il va sans dire qu’avec son empattement court, sa carrosserie étroite et ses longs porte-à-faux, il est évident que le design en général date d’une autre époque.

Le Lexus GX 2020 conserve son style original, mais dispose d’une nouvelle calandre, de blocs optiques à DEL avec trois projecteurs et de feux arrière translucides, entre autres. Bonne chance pour identifier un modèle 2020 sur la route! Qu’importe, l’apparence du camion n’est pas aussi importante que ses capacités.

Photo: Toyota Canada Inc.

Compétences hors route

Le GX est équipé d’une motorisation techniquement dépassée pour aller avec son style dépassé. Le V8 de 4,6 litres travaille en collaboration avec une boîte automatique à six rapports, développant un modeste 301 chevaux ainsi qu’un couple de 329 livres-pied. Plusieurs constructeurs proposent actuellement des moteurs à quatre cylindres de 2,0 litres affichant plus de chevaux et de couple, c’est tout dire.

Avec des cotes de consommation ville/route de 16,0/12,9 L/100 km, le V8 est ivrogne et demande de l’essence super de surcroît. On s’esclaffe chaque fois que le témoin ECO vert s’allume dans le tableau de bord alors qu’on lève le pied de l’accélérateur. La motorisation du GX 460 n’a rien d’impressionnant, mais elle est quasi indestructible, aidant le VUS à conserver une valeur de revente élevée pour un bon bout de temps.

La capacité de remorquage maximale est fixée à 2 948 kilogrammes (6 500 livres), ce qui est appréciable, toutefois la concurrence allemande – notamment, les Mercedes-Benz GLE, Audi Q7 et Porsche Cayenne – peut tirer jusqu’à 3 500 kg (7 716 lb).

Photo: Toyota Canada Inc.

Sur la route, le Lexus GX 2020 ne peut cacher sa lourdeur et son centre de gravité élevé, et le duo V8/automatique à six rapports n’est aucunement pressé de rétrograder et monter en régime lorsque l’on demande de la puissance pour effectuer un dépassement. Le véhicule mise avant tout sur la douceur de roulement et le raffinement, et à plein régime, le moteur émet un grognement bien isolé, mais tout de même agréable, que des motorisations à quatre ou à six cylindres ne peuvent émuler. La suspension adaptative avec ses amortisseurs à réglage électronique fait un excellent boulot en absorbant les imperfections de la route.

Si c’est ce que l’on recherche, le GX est beaucoup plus confortable que les VUS bavarois mentionnés ci-haut, avec leurs suspensions sport et leurs pneus à profil bas.

On se demande bien quels propriétaires de Lexus GX auraient réclamé à la compagnie de rendre le GX encore plus efficace hors route – qui amène son GX hors des sentiers battus de toute façon? –, mais le modèle 2020 profite maintenant du moniteur multiterrain et du système de visionnement périphérique. Ils consistent à la base en un ensemble de caméras nous permettant de mieux voir le type de surface autour du véhicule lors des périples hors route.

Photo: Michel Deslauriers

Habitacle somptueux

La cabine du GX est évidemment garnie de matériaux de grande qualité, tels que du cuir perforé et des boiseries véritables. Pour 2020, on remplace l’acajou par du sapelli gris et des garnitures en aluminium, et l’on propose maintenant un choix de quatre teintes pour le cuir, dont le riche Rouge Rioja.

Comme avant, l’équipement de série pour le marché canadien comprend un volant chauffant, des sièges avant chauffants et ventilés ainsi qu’une chaîne ambiophonique Mark Levinson à 17 haut-parleurs. Le système multimédia n’est pas aussi moderne que celui retrouvé dans les produits plus récents de la marque, et ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, puisque l’on n’est pas pris avec la distrayante interface Remote Touch. En revanche, l’intégration Apple CarPlay et Android Auto n’est pas disponible.

Le régulateur de vitesse adaptatif, l’avertisseur de précollision frontale avec détection de piétons et l’avertisseur de changement de voie – toutes des caractéristiques autrefois optionnelles – figurent maintenant de série, au même titre que la surveillance des angles morts, l’alerte de trafic transversal arrière et les feux de route automatiques.

Photo: Toyota Canada Inc.

Les dimensions intérieures n’ont pas changé, et c’est l’un des points faibles du GX. L’espace est adéquat à l’avant et dans la deuxième rangée, mais les occupants de la troisième rangée profiteraient d’un meilleur dégagement pour les jambes. Ces sièges arrière peuvent être rabattus via une commande électrique, par contre le volume de chargement maximal n’atteint que 1 833 litres. Plusieurs VUS compacts sont plus polyvalents que le gros Lexus.

Les prix seront annoncés peu avant que le GX 2020 soit mis en vente cet automne, mais l’édition 2019 se détaille actuellement entre 74 400 $ et 82 350 $ avant les frais de transport et de préparation. Les changements apportés au Lexus GX 2020 sont timides, et n’en font certainement pas un meilleur choix dans sa catégorie. On retrouve bon nombre de VUS de luxe moins énergivores, plus spacieux et plus modernes sur le marché, mais le GX propose toujours des qualités rationnelles comme une fiabilité déconcertante et une excellente valeur de revente. Si l’on garde notre VUS pour une très longue période, celui-ci en est un à considérer.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLe Lexus GX change de gueule pour 2020
Les gros VUS ont la cote ces temps-ci, mais le Lexus GX reste plutôt dans l’ombre. La division de luxe de Toyota se charge de le ramener à l’attention des consommateurs avec une série de mises à jour pour l’année-modèle 2020. Esthétiquement, la calandre en sablier adopte un nouveau motif …
ActualitéPlus d’options de connectivité chez Toyota et Lexus pour 2020
Toyota Canada a annoncé que de nouvelles caractéristiques visant à améliorer l’expérience multimédia et la connectivité pour les automobilistes seront ajoutés à certains véhicules de l’année-modèle 2020, et ce, à compter du mois d’août chez Toyota et du mois de septembre chez Lexus. Les modèles en question sont les Toyota …
Voitures anciennesLexus LS 400 1990 : celle qui a tout changé
LIBERIA, Costa Rica – Lexus célèbre son 30e anniversaire en 2019, et le constructeur a invité des journalistes provenant des quatre coins du globe au Costa Rica, où l’on a eu l’opportunité de conduire quelques modèles d’époque aux côtés de certains modèles 2020, tels que les utilitaires Lexus RX et …
Balado30 ans plus tard, où en est Lexus?
À l’émission Le Guide de l’auto , diffusée sur QUB Radio , les animateurs Antoine Joubert et Germain Goyer ont discuté de quelques actualités marquantes des derniers jours : un propriétaire d’Audi E-tron qui parcourt le Canada d’ouest en est, l’annonce de la fin de la Chevrolet Malibu , la …
Commentaires