Audi RS 3 2018 : la compacte de luxe la plus puissante

Points forts
  • Compacte et agile
  • Qualité de finition à bord
  • Moteur puissant
  • Boîte automatique DSG efficace
Points faibles
  • Dispendieuse pour son gabarit
  • Essence super requis
  • Entretiens plus dispendieux
  • Coûts en assurance plus élevés
Évaluation complète

L’Audi A3, c’est celle qui vous permet d’accéder à la gamme Audi à moindres frais grâce à son prix de base se situant juste au-dessus des 32 000 $. La berline et le cabriolet font partie des choix tout comme une familiale à cinq portes, la Sportback, mais cette dernière n’est vendue qu’en version hybride, rechargeable heureusement. La S3 pourrait bien contenter les amateurs de sportivité, mais le constructeur ne s’est pas arrêté là puisqu’il propose depuis cette année la , une véritable petite fusée sur quatre roues.

C’est dans le but de rivaliser avec la BMW M2 et la Mercedes-AMG CLA 45, la moins dispendieuse des trois, qu'Audi a décidé de mettre sous le capot de la RS 3 le même moteur équipant l’Audi TT RS, un cinq cylindres turbocompressé de 2,5 litres. Ce moteur l’emporte haut la main côté puissance grâce à 394 chevaux combinés à un couple de 354 lb-pi déployé à un régime de 1 700 à 5 850 tr/min. Cela en fait la voiture compacte de luxe la plus puissante actuellement sur le marché.

C’est exactement pour cette raison que l’on se paie une voiture aussi puissante, mais aussi petite, car à 62 900 $ en version de base, on pourrait se retrouver au volant d’un véhicule de luxe bien plus spacieux. Toutefois, aucun ne pourrait vous procurer un tel niveau de performances, sans y mettre le paquet.

Photo: Audi AG

Audi TT RS ou RS 3?

Si la RS 3 vous attire, peu de choix sont offerts au Canada. Pas de cabriolet ni de familiale au catalogue, seule la berline quatre portes se décline à la sauce RS chez nous. Si jamais vous vous demandez pourquoi opter pour la RS 3 plutôt que pour la TT RS, l’aspect pratique est sans aucun doute le principal avantage de la RS 3 face au petit coupé sport, et il y a aussi la facture : 10 000 $ de moins.

Il faut tout de même garder la tête froide en magasinant votre Audi RS 3 2018, car un épais catalogue d’options pourra vous faire allonger quelques milliers de dollars supplémentaires... Il y en avait pour 7 350 $ à bord de notre véhicule d’essai, notamment l’ensemble Audi Sport (1 750 $) et l’ensemble Technologie (1 400 $). On ne voudrait cependant pas passer à côté des étriers de frein peints en rouge pour 400 $ ni pour l’échappement sport qui, pour 850 $, ajoute drôlement à l’expérience.

Tout de même assez sobre

Du reste, l’Audi RS 3 fait dans la sobriété, rien de trop tape-à-l’œil. Seul un carénage avant un peu plus agressif comprenant une grille à motif de nid d’abeilles, et quelques emblèmes « RS » trahissent les aspirations de ce petit bolide qui, heureusement, n’attirera pas trop l’attention des radars, sauf si votre pied droit en décidait autrement...

À bord, c’est superbe, tant au chapitre de la présentation que de la qualité des matériaux et l’attention aux détails. Il y a plusieurs années, Audi a décidé d’être reconnu pour ses habitacles soignées et il peut dire que c’est mission accomplie. Bien entendu, il ne faut pas compter sur un espace princier à bord. La plate-forme de la A3 traite bien les passagers avant, mais c’est plus limité pour les passagers arrière, surtout pour l’espace aux jambes. Même constat pour le volume de chargement, si vous êtes du type sportif, ne songez pas à apporter l’équipement de vos amis, mais au moins, un passe-ski permet de transporter des objets un peu plus longs.

Photo: Audi AG

Sur la route

C’est au volant que la’Audi RS 3 2018 révèle ses véritables atouts, une voiture qu’il faut non seulement conduire pour l’apprécier, mais il faut aussi la pousser afin de découvrir sa personnalité. Compacte et agile, la voiture profite d’un moteur léger qui réduit le poids sur les roues avant, atténuant le sous-virage. On peut la placer du bout des doigts en virage alors qu’elle colle littéralement à la route grâce à son châssis unique qui comprend notamment une suspension arrière à quatre bras et une hauteur de caisse réduite de 25 mm. Les roues ont également été élargies et repoussées un peu plus loin aux extrémités, rehaussant le comportement dynamique. Bref, la RS 3 n’est pas une opération de style, mais bien d’ingénierie.

Pas de boîte manuelle, elle ne vient qu’avec une automatique à double embrayage, mais son levier de vitesses émule tout de même le design d’une boîte manuelle, et plusieurs passagers se sont laissé prendre au jeu. Heureusement, la boîte à sept rapports est une merveille d’efficacité, elle répond sans délai à vos moindres désirs tout en augmentant automatiquement le régime lorsque vous rétrogradez, vous faisant ainsi passer pour un pro. Chaque changement de rapport est accompagné d’un « blip » alors que l’échappement sport ajoute quelques notes de plus.

Bien entendu, dans la Audi RS 3 2018, le rouage intégral quattro figure de série, qui répartit efficacement la puissance entre les roues avant et arrière. Plus vous opterez pour un mode de conduite sportif – les modes sont Comfort, Dynamic et Individual – plus le couple sera envoyé aux roues arrière afin de maximiser le caractère de la voiture.

Bref, il existe une panoplie de bolides sport sur le marché, mais peu offrent un concentré de performance aussi intéressant dans un format compact et relativement abordable.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsAudi RS 3 2018 : l'ultime « sleeper »
SALALAH (Oman) – Avec son moteur de presque 400 chevaux, son rouage intégral et son look d’innocente berline, la nouvelle Audi RS 3 2018 se qualifie d’office comme le sleeper ultime. Avant toute chose cependant, il convient de parler d’argent… Lorsqu’on apprendra que vous avez dépensé plus de 60 000 …
ActualitéBMW M2 2018 : trop populaire au Canada, BMW augmente la production
Les voitures haute performance sont populaires, très populaires au Canada, tellement que le pays représente un de marché de choix pour les divisions AMG de Mercedes-Benz, S et RS chez Audi et M chez BMW. La preuve, c’est que le constructeur bavarois vient d’annoncer que pour cette année, il haussera …
EssaisAudi TT RS 2018 : la TT survitaminée
Les coupés sport de luxe ne sont pas légion sur nos routes, mais ils conservent tout de même leur attrait malgré un marché qui leur est de plus en plus difficile. On les affectionne non seulement en raison de leurs performances relevées, mais ce sont surtout leurs lignes sportives qui …
Premiers contactsAudi A6 2019 : la berline de luxe aux multiples talents
PORTO (Portugal) – Dans la gamme de véhicules d’une marque de luxe, la berline intermédiaire pourrait bien avoir la plus difficile des tâches. Elle doit être sophistiquée pour justifier son prix élevé, mais elle ne peut jeter de l’ombre sur la berline pleine grandeur qui représente le porte-étendard technologique. Elle …
EssaisAudi RS 3 2018 : la totale
Son moteur est unique dans l’industrie et développe presque 400 chevaux. Ses performances sont dignes de celles d’une authentique auto sport. Son format compact et son apparence lui permettent de filer à haute vitesse sans attirer l’attention, presque sous les radars… Cette bagnole, c’est la totale, c’est la Audi RS …
Commentaires